Maman à Lyon - Activités enfant et ados

La goûteuse d'Hitler : un roman historique fort !

La goûteuse d'Hitler, encore un livre sur la Seconde Guerre Mondiale ?

Oui, après le bouleversant Tatoueur d'Auschwitz, le poignant récit de la Lumière dans les combles et l'incroyable histoire de la bibliothécaire d'Auschwitz, voilà un nouveau roman inspiré d'une histoire vraie de la guerre.

Le roman La goûteuse d'Hitler a été écrit par l'auteure italienne Rosalla Postorino, d'après le témoignage que Margot Wölk a livré en 2014 à 96 ans, peu de temps avant sa mort et après 70 ans de silence, surmontant le sentiment de honte qui l'habitait depuis la Guerre.

Elle faisait partie d'un groupe de quinze jeunes femmes qui ont dû tester pendant plusieurs années la nourriture d'Hitler à la Wolfsschanze, le quartier général d'Hitler en Pologne, surnommé la "Tanière du loup".

La goûteuse d'Hitler : un roman historique fort !

4e de couverture

1943. Reclus dans son quartier général en Prusse orientale, terrorisée à l'idée que l'on attente à sa vie, Hitler a fait recruter des goûteuses. Parmi elles, Rosa. Quand les S.S. lui ordonnent de porter une cuillerée à sa bouche, Rosa s'exécute, la peur au ventre : chaque bouchée est peut-être la dernière. Mais elle doit affronter une autre guerre entre les murs de ce réfectoire : considérée comme « l'étrangère », Rosa, qui vient de Berlin, est en butte à l'hostilité des autres goûteuses. Pourtant, la réalité est la même pour toutes : consentir à leur rôle, c'est à la fois vouloir survivre et accepter l'idée de mourir.

Inspiré de l'histoire vraie de Margot Wölk, La Goûteuse d’Hitler a été couronné en Italie par le prestigieux prix Campiello.

Un roman d’une puissance incomparable. Le Figaro.

Magnifique portrait de femme, ce roman fort se lit d’une traite. Le Parisien.

Un livre captivant, humain et sensible. Inoubliable. Version Femina.

Que vous dire de ce livre, hormis que sa 4e de couverture ne laisse pas soupçonner la puissance de ce récit romancé ? Ce n'est pas juste une énième histoire tirée de faits historiques. C'est un plongeon dans les sentiments d'une jeune allemande fraîchement mariée, qui va voir son existence bouleversée par la Guerre... et la folie d'Hitler à laquelle elle n'adhère pas.

A Berlin, la jeune Rosa est une secrétaire élégante et coquette, qui s'est mariée avec son patron, le brillant ingénieur Gregor et avec qui elle aime profiter de la vie culturelle berlinoise. Mais un an seulement après leur mariage, en 1940, Gregor répond à l'appel de son pays et part faire la guerre .

Quand les parents de Rosa meurent, qu'elle se retrouve seule et n'a plus nulle part où aller, elle trouve refuge chez ses beaux-parents, à la campagne dans le village de Gross-Partsch. Quelle étrange situation pour la citadine Rosa qui se retrouve à vivre avec Herta et Joseph, des quasi-inconnus avec qui elle n'a en commun que l'absence de Gregor et l'attente de ses lettres du front !

Rosa, comme ses beaux-parents, ne peuvent s'empêcher de regretter l'enrôlement de Gregor : "Si seulement il n'était pas parti à la guerre...".

 

Mais le destin de Rosa bascule vraiment le jour où on la recrute de force pour être l'une des 10 goûteuses d'Hitler, avec le risque de mourir à chaque bouchée.

"Nous étions 10 tubes digestifs et il ne se donnait sûrement pas la peine d'adresser la parole à des tubes digestifs."

L'auteure nous fait sentir dans quel étrange paradoxe se trouvaient chaque jour ces jeunes femmes désignées pour risquer leur vie, et traitées sévèrement par les SS, mais qui avaient en temps de guerre le privilège d'être dorlotées par le cuisinier personnel d'Hitler avec des mets raffinés et d'être en plus gratifiées d'un généreux salaire.

"Qu'il est pénible de ne pouvoir choisir si on mange son gâteau ou pas, rétorqua Elfriede, quand tout le monde meurt de faim."

 

C'est là l'une des forces de ce roman : nous montrer que les allemands aussi ont souffert de la dictature d'Hitler. Ne pas vouloir être nazie, ne pas vouloir être privée de son mari ni de devoir renoncer à ses projets d'enfant à cause de la guerre, ne pas vouloir de ce travail forcé où elle risque sa vie, c'est une période difficile pour une jeune femme pleine de désirs.

 

La situation est d'autant plus compliqué pour Rosa qui n'est pas de la campagne et éprouve bien des difficultés à se faire accepter par les autres membres de cet insolite groupe des goûteuses d'Hitler. Pourtant, avec tout le temps qu'elles passent ensemble et les moments difficiles qu'elles traversent, ces compagnes de travail vont devenir importantes pour Rosa qui a la triste habitude que les personnes auxquelles elle tient disparaissent...

La personnalité de Rosa est attachante et complexe, c'est tantôt la sage épouse dévouée qui se languit de son mari adoré et qui aide bravement ses beaux-parents, et tantôt c'est une jeune femme déraisonnable qui commet des fautes parce qu'elle a envie de plaire et d'être aimée. C'est le portrait touchant d'une jeune femme beaucoup trop seule et perdue dans ce contexte historique où on ne peut guère se fier à personne.

Le tout est servi par une écriture vive, marquante, énigmatique parfois.

 

C'est un livre fort et poignant qui parle d'amour et d'amitié dans une période troublée, qui a brisé bien des existences.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Lucky Sophie

Blog d'une maman de 3 enfants à Lyon (la Miss 16 ans, le p'tit gars 14 ans et P'tit Lucky 10 ans). Nos bons plans de parents : idées de sorties, jeux, activités créatives, voyages... En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article
D
C'est noté pour ma pal
Répondre
L
Encore un livre bien marquant !
C
Que j'ai adoré ce roman ! il va me marquer longtemps.
Maintenant il faut que je lise "Le Tatoueur d'Auschwitz" et "La bibliothécaire d'Auschwitz"
Répondre
L
Oui j'ai bien aimé le style d'écriture, un peu cash, l'auteure donne du corps à ses personnages mais laisse aussi une part de mystère...