Maman à Lyon - Activités enfant et ados

J'aide mon enfant à se détacher des écrans

J'ai beaucoup aimé lire le guide pour Parents zen J'aide mon enfant à se détacher des écrans de Natacha Didier aux éditions Hatier. Même si nous sommes en tant que parents sensibilisés à ce sujet depuis des années, rien n'est figé puisque les enfants grandissent et leurs "besoins" d'écrans avec. Je trouve donc toujours utile de lire des guides parentaux sur le sujet !

J'aide mon enfant à se détacher des écrans
J'aide mon enfant à se détacher des écrans

4e de couverture :

Votre enfant est accro aux écrans sous toutes leurs formes ? Vous n’arrivez plus à l’en détacher sans drame, ni chantage et pourtant vous aimeriez tant qu’il change de centre d’intérêt…

Difficile quand on est parent de se poser pour réfléchir et prendre les bonnes décisions. Vos journées, trop remplies, ne vous laissent pas le temps de prendre à bras-le-corps ce problème. Qu’à cela ne tienne, vous avez entre les mains LE livre qui va vous donner toutes les solutions pour réguler la consommation d’écrans de votre enfant et ramener un peu plus d’interaction et d’authenticité au sein du foyer.

• Les explications courtes et claires de Natacha Didier, créatrice de La boite à limites, vont vous aider à mieux comprendre les besoins et l’attirance de votre enfant pour les écrans.
• Les 50 jeux, astuces et activités l’aideront à progressivement mieux réguler son usage des écrans, à en tirer le meilleur profit tout en se tournant vers d’autres activités saines et profitables à son développement.

Ouvrez ce livre, respirez et retrouvez votre sérénité !

J'aide mon enfant à se détacher des écrans

J'ai particulièrement aimé la première partie où Natacha livre son vécu de maman :

"Pour la gestion des écrans à la maison, j'ai moi-même beaucoup tâtonné, j'ai alors fait le choix du juste milieu en les acceptant au sein de mon foyer : les apprivoiser plutôt que de les interdire complètement. Ce choix m'a amené petit à petit à apprendre à mes enfants à les utiliser à bon escient et de manière raisonnée."

Car il ne s'agit pas "marginaliser l'enfant qui risque de mal vivre cette privation ou de se sentir différent des amis de sa génération."

J'aide mon enfant à se détacher des écrans

Apprendre à utiliser les écrans intelligemment

J'ai aimé cette approche où il ne s'agit pas de diaboliser les écrans mais plutôt d'apprendre à les utiliser intelligemment, en choisissant des contenus adaptés et de qualité.

Ainsi, comme tous les parents pendant les confinements nous avons été confrontés à la difficulté d'occuper les enfants pendant que nous travaillions. Les écrans (mais aussi les histoires audio) peuvent être un formidable moyen d'apprendre des choses.

A l'époque, je vous avais parlé de nos temps d'écran intelligents pour les enfants : oui, on peut mettre les enfants devant une émission Youtube intelligente comme "C'est pas sorcier", "Une minute au musée", les vidéos du Petit Louvre...

J'ai aimé la comparaison faite par Natacha avec les calories d'un repas : "un repas à 2 000 calories avec burger, frites et glaces n'est aucunement comparable à 2 000 calories de fruits et de légumes !"

Pour les ados, je vous reconseille d'ailleurs le guide Les écrans et moi pour qu'ils fassent un usage responsable des réseaux sociaux, contenus internet et séries TV.

Le modèle des parents

J'ai aussi aimé que Natacha nous rappelle ce que voient nos enfants.

"Nous avons une tablette sur les genoux ? Il nous demande s'il peut y jouer. Nous avons un smartphone dans les mains ? Il nous supplie de lui prêter. Alors comment leur demander d'être moins sur les écrans si nous-mêmes nous ne levons pas les yeux du nôtre ?".

C'est pour moi le constat principal : quand nous avons du temps à consacrer à nos enfants pour jouer avec eux, sortir, discuter, cuisiner, faire des activités créatives, ils ne ressentent souvent pas le besoin des écrans, qui sont le réflexe anti-ennui lorsqu'ils se retrouvent seuls "sans rien à faire".

Parfois, il n'y a pas besoin d'être avec eux tout le temps de l'activité, il s'agit juste de l'amorcer avec eux, pour qu'elle capte leur intérêt et ensuite de s'éclipser quand ils se sont mis à fond dedans.

Les règles et la gestion du temps

En plus de la règle 3-6-9-12 de Serge Tisseron, j'ai aussi découvert grâce à Natacha la règle des "4 Pas" de Sabine Duflo : pas d'écran le matin, pas d'écran durant les repas, pas d'écran avant de s'endormir, pas d'écran dans la chambre de l'enfant.

Ce sont des règles que nous essayons d'appliquer au quotidien y compris avec des ados.

J'aide mon enfant à se détacher des écrans

50 jeux pour se détacher des écrans

Dans cette partie, Natacha propose des jeux pour que l'enfant adopte de lui-même un usage plus raisonné des écrans. Cela va des tickets écrans comme pour une kermesse ou une fête foraine pour les plus petits (3 ans) à un permis 2.0 à faire passer aux plus grands (9 ans) avant de les laisser surfer.

Il y a ensuite des idées d'activités sans écran comme faire une cabane, jouer au morpion, s'adonner au land art, partir pour un rallye photo...

J'aide mon enfant à se détacher des écrans

Un guide parental à petit prix (7.95 €) pour aborder plus sereinement la problématique du temps d'écran chez les enfants !

reçu en service de presse

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Lucky Sophie

Blog d'une maman de 3 enfants à Lyon (la Miss 16 ans, le p'tit gars 14 ans et P'tit Lucky 10 ans). Nos bons plans de parents : idées de sorties, jeux, activités créatives, voyages... En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article