Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Mrs March, la paranoïa à son paroxysme !

J'ai autant détesté le personnage de Mrs March que j'ai été captivée par le roman de Virginia Feito chez Cherche Midi éditeur.

Mrs March, la paranoïa à son paroxysme !

4e de couverture

Avec ce portrait d'une femme dont le monde s'effondre, Virginia Feito nous offre un récit à la tension extrême.

" Les dernières pages sont un véritable choc ! À tel point que le lecteur est immédiatement tenté de revenir au début pour comprendre comment l'auteure a réussi si brillamment ce qu'elle a entrepris avec cet exceptionnel premier roman ! " – The New York Times

Mrs March vit oisive dans un appartement huppé de New York. Alors que George, son mari, atteint la consécration littéraire avec son dernier roman, l'existence de Mrs March se met à vaciller. Aurait-elle, comme on le dit, servi de modèle à l'un des personnages peu reluisant du livre de son mari ? Impossible, connaissant George. Mais le connaît-elle vraiment ? N'aurait-elle pas été aveuglée, toutes ces années, par son existence dorée ? Mrs March se met alors à enquêter sur la vie intime de l'homme qui partage sa vie. Et elle découvre que celui-ci se passionne pour l'étrange disparition d'une jeune femme. Simple travail de romancier ? Peu à peu, le doute s'installe, et ses soupçons la mènent bien au-delà de ce qu'elle pensait. Au-delà même de la raison ?

Avec ce portrait d'une femme dont le monde s'effondre, Virginia Feito nous offre un récit à la tension extrême. Un coup de maître, pour un premier roman, qui la place d'emblée en digne héritière de Patricia Highsmith. Les droits d'adaptation du livre ont été achetés par l'actrice Elisabeth Moss.

" Ce livre m'a tellement captivée que je n'ai plus eu qu'une envie : l'adapter et jouer Mrs March. C'est un personnage fascinant, complexe, profondément humain – et je brûle d'impatience de m'y faire les dents ! " Elisabeth Moss.

Mrs March, la paranoïa à son paroxysme !

J'ai trouvé les journées de l'oisive Mrs March, épouse d'un célèbre écrivain et habituée au luxe, d'un ennui mortel. Et pourtant, c'est incroyable de voir à quel point elle se sent si occupée avec toutes ces petites choses qu'elle a à faire : acheter du pain aux olives dans sa boulangerie préférée, finaliser les préparatifs pour la grande réception en l'honneur de son mari, choisir sa tenue avec soin, se vernir les ongles et prendre des taxis pour faire quelques centaines de mètres, afin de rejoindre son luxueux appartement d'un immeuble cossu de New York. Au secours ! Même le retour de son fils ne réussit pas à l'occuper avec des activités "intéressantes".

“…le per­son­nage prin­ci­pal. C’est vous, n’est-ce pas ?

Et quand on lui dit qu'elle aurait servi de modèle pour le personnage principal du dernier roman de son mari, la pire et la plus détestable des prostituées aux charmes douteux, au lieu de lire ce fichu livre pour en avoir le coeur net, elle en fait des confettis ! C'est ce comportement intrigant qui nous captive peu à peu.

Entre l'obsession de son mari pour le meurtre d'une jeune femme, les cafards aperçus dans la salle de bain, le pigeon mort dans la baignoire ou le tableau qui se transforme, on se met à imaginer des scénarii machiavéliques qui expliqueraient ces observations de Mrs March. Tout devient suspect. Mais si, en fait, la réalité était plus tristement navrante ?

Commence alors notre expérience de la lente dégringolade psychologique de Mrs March, qui semble voir le monde entier ligué contre elle. Même chez elle, elle évite de croiser sa femme de ménage qui lui fait un peu peur !

Ce plongeon dans ce qu'on comprend être de la folie et de la paranoïa est navrant et en même temps tout à fait fascinant. On a envie de secouer Mrs March pour la sortir de sa vision distordue et la ramener à la réalité, tout en ne pouvant s'empêcher d'admirer avec quelle obstination elle se complait dans sa propre version.

Ce thriller psychologique convaincant m'a laissé tout de même laissé sur une impression mitigée : j'ai adoré l'écriture de l'auteure, sa façon de nous plonger dans le cerveau d'une personne psychotique, ses descriptions léchées, très photogéniques dignes d'un film d'Hitchock (j'entendais presque la musique dans ma tête !) et en même temps, j'ai regretté et trouvé très énervant d'avoir si peu d'action !

Mrs March, la paranoïa à son paroxysme !

reçu en service de presse

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Lucky Sophie

Blog d'une maman de 3 enfants à Lyon (la Miss 16 ans, le p'tit gars 14 ans et P'tit Lucky 10 ans). Nos bons plans de parents : idées de sorties, jeux, activités créatives, voyages... En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article
C
J'ai bien envie de le lire un jour même si ça manque d'action ;)<br /> Bonne journée !
Répondre
L
Oui je te le conseille, j'ai tout de même beaucoup aimé la construction et le style d'écriture !