Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Faux pas, Doggerland 1, nouvelle série de polar du Nord

Après avoir lu avidement tous les polars de Ragnar Jonasson publiés en France, j'ai été attirée par Faux pas, le premier tome d'une nouvelle série policière venue du Nord, Doggerland par Maria Adolfsson aux éditions Denoel.

J'ai d'abord été intriguée par les lieux hostiles choisis comme cadre de l'action : le Doggerland. Vous ne connaissez pas ? Mais, enfin, voyons... c'est tout à fait normal car cela ne se trouve sur aucune carte actuelle ! Il s'agit de l'Atlantide de la mer du Nord ! Oui, oui, ces îles perdues entre le Royaume-Uni, les Pays-Bas et le Danemark existaient il y a plus de 8 000 ans avant qu'elles ne soient englouties sous l'eau par la montée du niveau de la mer !

Faux pas, Doggerland 1, nouvelle série de polar du Nord

Dans les brumes du Doggerland, ces îles que menace l'océan, personne n'est tout à fait innocent...

C'est le lendemain de la grande fête de l'huître à Heimö, l'île principale du Doggerland. L'inspectrice Karen Eiken Hornby se réveille dans une chambre d'hôtel avec une gueule de bois légendaire, et, à son plus grand regret, au côté de son chef, avec qui les relations ne sont pas au beau fixe. Au même moment, une femme est découverte assassinée. Karen est chargée de l'enquête, qui se révèle on ne peut plus délicate quand elle découvre que son chef a été marié à la victime... S'il est, à ce titre, le premier suspect, hors de question pour l'inspectrice de révéler, pour l'innocenter, cette nuit passée avec lui. ll lui faudra alors agir vite et avec précaution, au risque de déchirer cette petite communauté en apparence si unie.

Faux pas, Doggerland 1, nouvelle série de polar du Nord

Une fois la surprise du cadre passé, la magie opère comme dans les polars suédois ou islandais, qui ont une ambiance si particulière. J'ai apprécié le poids des éléments qui pèse autant sur l'intrigue que sur le moral des îliens, notamment lors des tempêtes qui se déchaînent. J'ai aussi aimé l'évocation de traditions comme la fête de l'huître.

Malgré certaines lenteurs inhérentes à ce style de polar, j'ai bien accroché avec le personnage principal, l'inspecteur Karen qui se démène face à des collègues masculins peu sympathiques et vit seule avec un chat venu se réfugier chez elle.

A la fois femme torturée par son douloureux passé et flic ayant du flair, Karen est une énigme qui nous donne envie de la suivre dans d'autres enquêtes, autant pour la résolution des crimes que pour la découvrir elle !

J'ai donc hâte de lire la suite !

 

D'autres idées de polars épinglées ici.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Lucky Sophie

Blog d'une maman de 3 enfants à Lyon (la Miss 16 ans, le p'tit gars 14 ans et P'tit Lucky 10 ans). Nos bons plans de parents : idées de sorties, jeux, activités créatives, voyages... En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article
P
Fan de polars nordiques moi aussi, je file l'ajouter à ma wish list!
Répondre
L
J'ai hâte de découvrir la suite !