Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Pleurs du soirs et coliques du nourrisson

Une jeune maman m'a fait rire l'autre jour, elle me racontait ses soucis de pleurs du soir avec son tout-petit bébé et puis elle a conclu en me disant 'Oh mais toi tu connais ça, avec 3 enfants'.

 

Et bien non. Enfin si.

Car chaque enfant est unique et je dois dire que de mon côté je n'ai pas trop souffert de ces pleurs si difficiles à calmer (mais rassurez-vous j'ai eu mon lot de petites galères : au loto des grossesses, j'ai décroché les nausées à chaque fois !).

Je prenais plutôt des photos de bébé souriant mais j'en avais quand même fait une en mode pleurs inconsolables au cas où j'oublierais...

Je prenais plutôt des photos de bébé souriant mais j'en avais quand même fait une en mode pleurs inconsolables au cas où j'oublierais...

Mais je sais ce que c'est, car une très bonne amie a eu une petite fille qui pleurait tous les soirs de 19h à 22h en continu pendant ses 4 premiers mois. C'est impressionnant, éreintant et ça serre le coeur.

Ces fameux pleurs du soir sont vraiment très déroutants quand on devient mère pour la première fois : bébé a mangé, il est propre, on lui fait des câlins... et il pleure tout de même, il semble souffrir, son visage est rouge, ses poings sont serrés, son front est plissé, ses cuisses sont repliées sur son ventre, lequel est souvent gonflé, jusqu'au prout libérateur (qu'on applaudirait à tout rompre !).

 

Pour la fille de mon amie, le seul moyen de la calmer (de la soulager je dirais même) était de la promener allongée sur l'avant-bras, comme le conseille l'Aptaclub. Quand je n'avais pas encore d'enfant, cette position m'avait semblé tout à fait périlleuse à essayer (qu'est-ce-que je pouvais être gauche et empotée avec les bébés avant de devenir maman !) mais pour cette petite fille, c'était vraiment magique.

Car cette petite fille cumulait ces pleurs du soir avec de vrais soucis de digestion, régurgitation et constipation, et le médecin a fini par conseiller un lait adapté, comme il en existe dans la gamme Aptamil.

Tous ces petits tracas pourraient sembler si loin plus de 10 ans après, et pourtant en y repensant ça me semble aussi poignant que si c'était hier !

 

Et vous, vous avez échappé aux pleurs du soir ?

 

Pleurs du soirs et coliques du nourrisson
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Lucky Sophie

Blog d'une maman de 3 enfants à Lyon (la Miss 16 ans, le p'tit gars 14 ans et P'tit Lucky 10 ans). Nos bons plans de parents : idées de sorties, jeux, activités créatives, voyages... En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article
P
eh bien j'y avais coupé avec les grands mais là avec Polochon on est en plein dedans...
Répondre
L
Mince ! :/ Est-ce que tu as trouvé des solutions pour le calmer ? Courage à toi !
L
Oh oui j'ai connu.

Maman novice il y a 3 ans, ma princesse ne s’arrêtait de pleurer que quand je la bercé MAIS de bas en haut....même si légère c'est épuisant et comme tu le dis, notre impuissance face à cette douleur est éreintante. Jusqu'au jour au ma sage femme m'a dit qu'elle avait certainement un RGO + colique (impossible d'après mon médecin car elle ne régurgitait pas).
Avec un traitement adapté, les pleurs ont doucement cessés, mais elle avait pris de mauvaise habitude qu'il a fallu lui apprendre a abandonner.
Répondre
L
On respire quand c'est derrière soi et qu'une solution a été trouvée !
M
Pour Audray, c'était la misère, elle pleurait beaucoup le soir et je ne savais pas trop comment la calmer.
Un jour, je regardais l'émission "les maternelles", un pédiatre était sur le plateau pour expliqué justement les coliques (Audray avait à peine 2 mois), ce pédiatre expliquais qu'elle proposait de l'homéopathie. J'ai filer à la pharmacie, et là la pharmacienne m'a donné du calmosine, 3 à 4 petites cuillères à café à donner 1/4 d'heure avant le biberon pendant 3 à 4 jours (à renouveler si nécessaire, plus tard), miracle Audray a été soulagé et ne pleurait plus, pppfff, moi aussi par la même occasion

du coup pour Rémy, je lui en ai donné un peu mais largement moins qu'Audray.

Mélanie
Répondre
M
un de mes cousins en a donner également à ses enfants, c'était une réussite
Mélanie
L
Ah tiens je ne savais pas que la calmosine pouvait aider dans ces cas-là, je retiens pour conseiller les mamans désespérées :-)