Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Ni folles, ni débiles, le déni de grossesse

Je ne connais personne qui a un fait un déni de grossesse ou alors je ne suis pas au courant.

C'est vrai que pour moi qui ait ressenti tout un tas de symptômes de la grossesse, fascinants comme les mouvements du bébé ou moins agréables comme les nausées et remontées acides, passer 8 à 9 mois sans s'apercevoir qu'on est enceinte me paraissait difficilement concevable.

 

elles accouchent et ne sont pas enceintes itw famili


C'est pourquoi j'ai dévoré l'interview de Sophie Marinopoulos sur le déni de grossesse dans le Famili d'Août - Septembre à l'occasion de la sortie du livre " Elles accouchent et ne sont pas enceintes" coécrit par Sophie Marinopoulos, psychanalyste, et Israël Nisand, obstétricien.

 

On y apprend que la force de l'inconscient est telle que les changements ne s'opèrent pas dans le corps : "le corps ne change pas car il est entièrement contrôlé par le cerveau"... "les muscles verticaux de l'abdomen se tendent et se renforcent pour que le profil de la femme ne change pas".

Et si les symptômes apparaissent, ils sont expliqués dans une optique autre que celle d'une grossesse. "Tu trouves que j'ai grossi ? Oh je mange beaucoup en ce moment !"

 

Un livre qui aide à mieux comprendre ce phénomène terrible et "la souffrance de ces femmes, qui ne sont ni folles, ni débiles."

"Il faut imaginer la violence d'un accouchement quand la mère ne sait pas qu'elle est enceinte."... Je veux bien croire, c'est déjà pas évident quand on y est préparé !

 

elles-accouchent-et-ne-sont-pas-enceintes.jpg

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Lucky Sophie

Blog d'une maman de 3 enfants à Lyon (la Miss 16 ans, le p'tit gars 14 ans et P'tit Lucky 10 ans). Nos bons plans de parents : idées de sorties, jeux, activités créatives, voyages... En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article
M
J'ai fait un déni de grossesse... Je l'ai su à 19 semaines, soit près de 5 mois, soit plus de la moitié d'une grossesse normale. J'avais déjà un premier enfant qui avait 2 ans à l'annonce de cette grossesse

Quand je dis que j'ai plusieurs amies qui ont vécu la même chose, on nous prend presque pour une secte...

Non, nous sommes justes des jeunes femmes qui ont eu d'autres préoccupations à ce moment là dans leurs vies que d'avoir un enfant... Moi, c'était mon nouveau travail, dans lequel je devais faire mes preuves pour décrocher un CDI...

Ma fille a 7 mois, est très souriante et me donne la plus belle des leçons : un enfant est un VRAI CADEAU DU CIEL !
Répondre
L
Merci de ce beau témoignage ! <3
G

Je ne sais pas si c'était vraiment un déni mais ma soeur a passé 10 semaines à dire que son "retard" était du au stress de ses partiels ... Malgré moi, je ne la croyais pas ... j'ai eu raison :
l'intervention a eu lieu à 11 semaines et demi. Trois ans après, elle intériorise toujours mais je sais que ça la travaille ...


Répondre
L


bouh pas facile...



@

J'en parlais encore la semaine dernière, je connais moi aussi une minette "normale" qui a fait un déni de grossesse jusqu'à ses 7 mois. A part qq kilos, rien de décelable par les autres. Et pour
elle, qui était sous pilule et à fond dans sa thèse, juste inconcevable! Au delà de ce corps qui ne change pas, ce qui me frappe c'est aussi l'aspect soudain de leur maternité qu'elles doivent
assumer en quelques semaines voire en 24H! C'est tellement indispensable ces 9 mois... Là pourle coup, y'a un vrai côté cigogne qui dépose un paquet devant ta porte... Audrey, je souris à ta
remarque, je vis la même! ;)


Répondre
L


complètement ça leur tombe dessus tellement brutalement que ça explique en partie (sans excuser) ces gestes d'infanticides...



A

C'est un phénomène très surprenant, j'espère ne jamais connaitre ça, en même temps moi c'est plutôt l'inverse, j'ai plutôt l'impression d'être enceinte alors que je ne le suis pas....


Répondre
L


Elle explique aussi qu'il y a souvent des raisons dans un vécu personnel difficile qui sont à l'origine..



A

ce phénomène de "déni de grossesse" me surprend toujours quand j'en entends parler! J'y crois vraiment car je connais qqun à qui c'est arrivé, et personne de l'entourage (dont moi) ne s'en est
douté!
Je pense que c'est très difficile à vivre pour la personne concernée, subir le regard et le jugement des autres. Car même si on en entend de plus en plus parler, ce n'est pas encore bien accepté
dans les moeurs.

Est ce que l'article t'a donné envie de lire le livre? Je pense que je l'emprunterai quand il sera dispo en bibliothèque, en espérant qu'il m'aide encore un peu plus à comprendre et soutenir les
personnes concernées...


Répondre
L


Je suis complètement d'accord, ça semble tellement fou vu de l'extérieur que le regard des autres doit être difficile... Et avec cet article justement ça peut aider à faire évoluer le regard des
gens...



M

Moi, une de mes amies, a vécu une super grossesse, mais l'accouchement a été une vraie horreur, si bien qu'elle a refusé d'accepter cet enfant pour qui elle avait tant souffert et même failli
mourir. Le deni s'est fait à ce moment là. Elle a suivi une psychothérapie, elle a accepté de toucher son enfant seulement au bout d'un an. C'est son mari qui a tout géré la première année. Depuis
ils ont réussi à se reconstruire tous les 3 tout doucement.


Répondre
L


oui tu as raison de le souligner il y a aussi des dénis de naissance, j'en avais entendu parler pour des grands prématurés où les femmes n'arrivent pas à accepter qu'elles ont accouché -bien trop
tôt- et font comme si ellles étaient toujours enceintes.



L

J'ai appris ce terme avec Sherifa Luna, avant je ne connaissais pas !
Je pense que ça doit être très dur à vivre !!
Maintenant, je pense tout de même (je parle de ce qui se passe en Martinique) que de dire systématiquement qu'on a fait un déni de grossesse pour la cacher à son partenaire ou à ses parents : c'est
nul !! Ce terme est devenu le terme à la mode :( !!
J'espère ne pas passer par là !!
Bon week-end !!


Répondre
L


ah oui ? moi il m'évoque plutôt des histoires sombres avec infanticides notamment... j'espère aussi pour toi que tu ne connaîtras pas...



M

je n'ai pas fait de déni de grossesse mais il est vrai que pour ma première, j'ai eut du mal à imaginer qu'un bébé était dans moi.... jusqu'à 5/6 mois je n'ai pas eut un brin de ventre et c'est
lors de ma deuxième echo, à la vu de mon bébé super tonique que j'ai réaliser et là, du jour au lensemain, mon ventre a "éclater"...


Répondre
L


la force du mental, ouaou !


mais ça marche pas pour gommer le ventre après...



M

je connais une fille qui a appris qu'elle était enceinte le jour où elle a accouché ... seule ... dans sa baignoire ! c'est quelque chose de très difficile a vivre, et a faire accepter.


Répondre
L


depuis que j'ai lue l'interview, je comprends déjà mieux mais de prime abord ça semble si surprenant...



M

Je trouvais ça surréaliste, je prenais toutes ces femmes pour des folles, j'avoue. Je ne voyais pas comment pouvait on passer à coté d'une grossesse.
Puis c'est arrivée à une amie infirmière. Elle a accouché sans savoir qu'elle était enceinte et pourtant, elle en cotoyait tous les jours!
On en a beaucoup parlé et elle a mis beaucoup de temps à s'en remettre.
Le plus dur c'est qu'elle s'est battue pour aimer cet enfant, elle ne voulait pas l'abandonner.
maintenant, son fils à 7 ans et c'est encore très dur, elle est suivie depuis et elle ne veut vraiment d'autres enfants!

Mais moi qui voit son fils de temps en temps, je vois bien qu'il n'est pas en manque d'amour!


Répondre
L


Quelle épreuve pour ton amie, je ne pensais pas que ça pouvait faire souffrir si longtemps... Courage à elle !



M

Moi je n' ai jamais trouvé que c' etait impossible ou que ces femmes etaient folles, mon histoire perso sans doute


Répondre
L


ou une très belle oouverture d'esprit !



A

Je connais une fille qui en a fait un mais elle était tres tres jeune...

Il parait que certaines femmes, qui ne croient pas etre enceinte, n'ont pas du tt de ventre.
Et le jour ou elle l'acceptent, en tres peu de temps, tout le bidon ressort!


Répondre
L


vraiment super étonnant et parfois tellement dramatique...



M

J'avoue que c'est une chose qui ma passionne la force du mental sur le corps c'est incroyable ce qui explique les infanticides ces femmes qui ne s'étant pas sentie devenir mère ne comprennent pas
ce qui se passe et n'ont même pas l'impression de tuer un être vivant quand elles le font mais c'est un autre débat.


Répondre
L


si seulement mon mental pouvaiit rentrer mon ventre !