Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Bien choisir et entretenir son linge de maison

Quand j'étais enfant, je ne comprenais guère l'euphorie qui gagnait ma mère et ma grand-mère dès qu'elles abordaient le sujet du linge de maison. Elles vouaient une vraie passion aux torchons et au linge de lit.

Bien choisir et entretenir son linge de maison
Bien choisir son linge de lit

Quand je les accompagnais dans les magasins pour de nouvelles emplettes, j'étais perplexe quant à la durée d'une telle escapade. C'est qu'en plus de motif, elles passaient en revue tout un tas de critères ! Il fallait toucher pour apprécier douceur et résistance, mais aussi décrypter les étiquettes de composition et d'entretien, gages d'un bon achat.

Car, voyez-vous, percale de coton et coton, bien que les noms soient proches, ce n'est pas la même chose. Le genre de détail qui me dépassait complètement à 10 ans. Mais le genre de détail auquel je fais désormais attention, en souriant aux souvenirs de ma maman et de ma mamie, essayant de m'initier à cette discipline !

En effet, le linge de lit en percale de coton est plus doux que son équivalent en coton simple, et plus agréable pour le confort et la thermorégulation pendant la nuit, en particulier en période de canicule.

Si l'indication du nombre de fils de chaîne et de trame qu’il y a dans un cm² de tissu me semblait tout à fait opaque il y a encore quelques années, j'ai maintenant pigé son importance ! En effet, plus le nombre de fils est élevé, plus le tissage est dense et serré et la toile douce et durable.

Connaître ces critères est d'autant plus important quand on commande en ligne et qu'on ne peut pas toucher.

Cela ne m'empêche pas de craquer encore pour des parures de lit 100% coton, comme cette nouvelle parure Sensei Maison dont j'ai aimé les motifs Gingko ! On n'oublie pas le plaisir des yeux !!

Bien choisir et entretenir son linge de maison
L'entretien : la clé d'une longue vie !

Pour l'entretien, j'ai aussi été à bonne école et j'ai depuis longtemps ces habitudes, qu'on qualifie aujourd'hui d'écologiques, ça tombe bien !

Si on peut laver à 60 degrés les torchons qui en ont besoin, le linge de lit se suffit de 40 ou même 30 degrés, d'autant qu'on préfère laver le linge de lit souvent, toutes les semaines ou deux semaines selon la saison. L'avantage : éviter une trop haute température de lavage permet de conserver les couleurs plus longtemps et de préserver les élastiques des draps-housse !

De même, on évite le sèche-linge, privilégiant le séchage naturel. Le grand luxe étant atteint pendant les vacances quand on peut faire sécher au soleil dehors ! Et en plus, c'est écolo et ça limite les dépenses d'énergie !

Autre grande manie héritée des femmes de ma famille : ne pas s'arrêter au lavage des parures de lit mais laver aussi régulièrement les oreillers (le conseil est en théorie de tous les trois mois).

Et vu qu'on cuisine beaucoup, les torchons sont vraiment essentiels au quotidien !

Et vu qu'on cuisine beaucoup, les torchons sont vraiment essentiels au quotidien !

Et vous, pour le linge de maison, vous ne regardez que l'esthétique ou vous faites aussi attention aux étiquettes ?

Bien choisir et entretenir son linge de maison
Bien choisir et entretenir son linge de maison
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Lucky Sophie

Maman lyonnaise de 3 enfants (la Miss 15 ans, le p'tit gars 13 ans et P'tit Lucky 9 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents (sorties, jeux, voyages). En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Christelle 14/03/2021 16:37

Elle est très belle cette parure Sensei !!
Me voilà confortée dans mes habitudes de lavage, que ce soit pour le linge de lit ou linge de maison/toilette !! Et chez moi il n'y a pas de sèche-linge alors autant dire qu'en hiver et surtout période de pluie où le linge met plus de temps à sécher il ne faut pas tarder à mettre une nouvelle lessive en route dès qu'une lessive est sèche ;-)

Lucky Sophie 14/03/2021 17:30

Oui c'est le souci du séchage naturel, pas évident non plus au retour de vacances où il y a plein de linge à laver en même temps !

Lucky Sophie 10/03/2021 13:56

Pareil ! Et c'est sûr que la percale est bien plus agréable, indispensable quand c'est canicule à Lyon ! ;-) Mais en cette saison, on s'autorise quelques écarts... Effectivement le choix de motifs est plus large dans le coton ! Pour les oreillers j'imagine que ça vient du garnissage, on dit de glisser une balle de tennis dans le tambour, comme pour les doudounes, mais je n'ai pas essayé !

Maman Voyage 10/03/2021 12:22

Je n'achète que du percale et je fais passer la qualité sur l'esthétique (du coup, je finis souvent avec des unis, tons clairs). Par contre, pour les températures de lavage, récemment je lisais que laver à 60 degrés serait un moyen de 1/se débarrasser des acariens 2/se débarrasser de tâches sur du blanc. Je ne sais pas si c'est vrai... Quant au lavage des oreilles, pour certains, ça a mal tourné : gros bazar au niveau du remplissage qui s'est mis en boule par endroit...l'oreiller est devenu difforme... Pour d'autres, ça se passe bien, ouf ! Très joli ton motif ginkgo !