Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Il est... Extraordinaire !

Il est... Extraordinaire !

Jusqu'ici je ne me serais jamais rangée dans la catégorie "Maman groupie".

Oui j'ai toujours été fière des qualités et talents de mes enfants, mais aussi la première à détecter leurs petits défauts (peut-être parce qu'ils me rappelaient étrangement les miens ou ceux du papa ?!).

Bref, j'étais plutôt dans la catégorie "Maman lucide", aussi prompte à féliciter qu'à remettre sur les rails quand il le faut.

 

Mais quand je suis avec P'tit Lucky, un mot s'imprime souvent dans mon esprit : Extraordinaire.

Je ne sais pas vraiment l'expliquer, ce sont souvent ses remarques pleines d'intelligence et de clairvoyance, sa mémoire vive, ses talents affirmés de bâtisseur qui me soufflent ce mot "extrordinaire". Et pourtant au milieu de sa classe, il me semble tout à fait "ordinaire", comme les autres.

Alors peut-être est-il extraordinaire... mais tout comme le sont son frère et sa soeur.

Oui, parce qu'en parents extraordinairement bien briefés, on a toujours dit qu'on essaierait de ne pas les comparer.

 

Des fois, je me dis qu'on a cette pensée car ce 3e enfant est notre cerise sur le gâteau. On était pourtant d'accord depuis longtemps, on aurait deux enfants. Et puis j'ai insisté, et P'tit Lucky est venu compléter la famille.

Et chaque jour qui passe, on mesure à quel point la vie est géniale avec lui.

Oui on est conscient que ça a complexifié notre vie (remarquez, j'ai évité de dire compliqué !) mais jamais on ne le regrette, car on le trouve toujours... extraordinaire.

 

Comme la semaine dernière, où avec mes yeux débordant de fierté maternelle, je l'ai encouragé à en perdre la voix, alors qu'il dévalait les pistes pour sa toute première course de ski.

Quand il a remporté son Ourson à 4 ans et demi (ce qui est très classique), je l'ai félicité comme un petit garçon extraordinaire... avant de repenser qu'à son âge, sa grande soeur décrochait déjà son flocon...

Et que dire de son grand frère qui rentre avec sa 3e étoile à 8 ans et demi, à part qu'il est lui aussi extraordinaire ?!

 

Bref, en vieillissant je crois que je saisis parfaitement le concept de fierté maternelle excessive !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Lucky Sophie

Blog d'une maman de 3 enfants à Lyon (la Miss 17 ans, l'ado 15 ans et P'tit Lucky 11 ans). Nos bons plans de parents : idées de sorties, jeux, activités créatives, voyages... En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article
S
c'est super bravo a tes loulous !!<br /> des bisouss
Répondre
L
Merci ! <3
M
bravo à tes enfants<br /> ils sont extraordinaire<br /> Mélanie
Répondre
L
Pas tout à fait, mais ça fait du bien de temps en temps ! ;-)
M
très difficile de ne pas comparer et de juger avec le plus d'objectivité possible, il faut se l'avouer ce n'est franchement pas facile et dans un sens est-ce que cette fierté ne les encouragerez pas à se développer avec une bonne confiance en eux et un bagage rempli d'amour doit être bien sympa à transporter pour l'avenir, sans tomber dans l'excès bien entendu :)
Répondre
L
Oui, oui j'en suis sûre, lire la fierté dans les yeux de ses parents, surtout à ces âges, doit donner envie d'aller plus loin ! ;-)
M
Quel doux billet <3<br /> Ce qualificatif, je crois que je l'ai souvent pensé pour Chupa, même si je trouve mes 2 autres enfants épatants également ;)
Répondre
L
:-)
J
Bravo pour sa médaille ! Oui très bel article !
Répondre
L
Merci ! <3
P
Un bel article à lui lire plus tard.<br /> En tant que maman on essaye d'être objective mais c'est pas facile!!<br /> ;)
Répondre
L
En fait jusqu'ici je me trouvais presque trop lucide sur leurs petits défauts :-)