Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Avoir un enfant lève-tôt...

Je crois qu'on ne peut pas vraiment comprendre le quotidien des parents d'enfant lève-tôt, sans l'avoir vécu. Moi-même, qui ne suis pourtant pas une grosse dormeuse, je me suis parfois dit que mes copines devaient en rajouter, ça ne pouvait pas être "si" pire que ça !

 

Et puis le p'tit gars est arrivé, c'est un bon dormeur, il se couche tôt, s'endort dans la minute où on éteint la lumière, faisait de bonnes siestes jusqu'en fin de maternelle, MAIS... il se réveille toujours aux aurores ! C'est son rythme, on a vraiment du mal à le changer, le faire veiller plus tard le soir ne sert à rien, juste à ce qu'il ronchonne parce qu'il n'a pas son quota d'heures.

 

Jusqu'à 3 ans j'ai trouvé ça très éprouvant, le week-end je me levais pour éviter qu'il ne réveille sa grande soeur et puis il récupérait avec une grosse sieste et pas moi... J'avoue que certaines fois ce lever aux aurores me mettait de mauvais poil, je me disais "Mais il ne pourrait pas dormir plus tard, ggr !".

Il n'a jamais arrêté de se lever si tôt, la différence c'est qu'après 3 ans, il a su s'occuper seul en attendant qu'on se lève, et je suis toujours impressionnée de voir tout ce qu'il a eu le temps de faire quand je me lève le dimanche, pourtant tôt, entre 7h30 et 8h.

Avoir un enfant lève-tôt...

Je me dis que finalement on a de la chance d'avoir pu lui réserver une chambre à lui tout seul au quotidien. Quand en vacances et qu'il doit partager sa chambre, c'est aussi éprouvant pour lui que pour les autres : soit il se force à ne pas gêner son frère ou sa soeur et reste sans rien faire en attendant qu'ils se réveillent enfin, ou profite d'être levé tôt et en pleine forme, au risque de les réveiller...

C'est lorsqu'il m'a offert son joli livret de Fête des Mères indiquant que mon loisir préféré était de dormir (!!), que j'ai saisi l'ampleur de la contrainte pour lui aussi.

L'instant de surprise passé (car je suis bien loin de passer tout mon temps à dormir !), je me suis mise à sa place. Jusqu'ici je ne voyais la contrainte que de notre côté avec le manque de sommeil : mais, pour lui, que ça doit être long d'attendre chaque matin, quelqu'un avec qui parler ou jouer, entre 1 et 2h !

 

Sans doute qu'un jour, cela lui servira, il paraît que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Lucky Sophie

Maman lyonnaise de 3 enfants (la Miss 15 ans, le p'tit gars 13 ans et P'tit Lucky 9 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents (sorties, jeux, voyages). En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Priscilla 08/06/2015 19:24

Perso j'étais une grosse dormeuse et mon sommeil est précieux. Mais bébé est arrivé ^^
La semaine, nous nous levons à 6h et lui aussi ... du coup le week end c'est un peu compliqué, mais on arrive quand même à grapiller une ou deux heures en lui remettant la tétine (il a 8 mois). L'avantage pour moi, c'est que je suis factrice et ne travaille que le matin, donc l'aprem il m'arrive de récupérer avec bébé :)
C'est vrai que je comprends ton désir de dormir pour récupérer un peu, et que je n'avais pas forcément vu la chose de son côté :(, en effet ça ne doit pas être cool pour lui. Bon courage à vous

Lucky Sophie 08/06/2015 19:32

Merci ! Je crois que je dormirai 10 mois d'affilée à la retraite pour récupérer :-)

Cécile Lefebvre 07/06/2015 21:10

oui c'est vrai que vu de son côté ce n'est pas facile non plus... pas faux...

mdr quand même pour le livret de la fête des mères lol

Lucky Sophie 08/06/2015 11:50

Mais oui j'imagine que ça doit être super frustrant de ne pouvoir parler à personne tout ce temps :-)

Mélanie 07/06/2015 09:20

c'est parfois difficile
avec mais enfants, on avait instaurer le câlin pour les week end pour pouvoir se reposer encore un peu
Audray qui a 12 ans, ne nous en fait plus
par contre Rémy 10 ans vient encore nous en faire un
j'avoue maintenant que je pourrais fortement m'en passer parce qu'il est grand
Mélanie

Lucky Sophie 08/06/2015 11:50

Oui il y a cette solution aussi...

malise 05/06/2015 14:29

Coucou, je te comprends totalement car ici Loulou a toujours été un lève-tôt (à 5h00 à une période infernale!). Et il n'arrivait pas à ne pas venir nous réveiller, il déteste être seul même s'il joue seul! :/ Je ne sais pas si ton p'tit gars fait encore la sieste, mais pour nous c'est ce qui a tout changé. On l'a un peu (beaucoup) contraint à faire la sieste jusqu'à ses 5 ans pour pouvoir récupérer de nos nuits pourries par sa soeur (oui oui, j'ai eu droit à la totale : pas de sommeil la nuit, et réveil aux aurores). Et depuis qu'il ne l'a fait plus, et ben il nous fait des grasses matinées du tonnerre. Bon, jusqu'à 8h00 quoi, mais comparé à avant, quel bonheur! Courage!!!!!

Lucky Sophie 05/06/2015 15:17

Malheureusement non, chez nous la suppression de la sieste n'a absolument rien changé :/ Tant mieux si tu as pu grapiller quelques heures précieuses !

MdameNiniee 05/06/2015 09:00

Coucou Sophie,

Alors pour ma premiere, le dimanche était ma seule matinée de repos mais, elle, elle n'en avait pas conscience, du coup, elle se levait a 6H30 du matin.
depuis qu'elle est rentrée à l'école, elle se lève plus tard et ça fait du bien mais bon c'est toujours entre 7H30 et 8H...
Pareil pour ma seconde, ce ne sont pas des filles qui aiment se lever tard.
Je crois qu'elles n'ont jamais été habitué à cela.

Bisous

Lucky Sophie 05/06/2015 09:10

Courage à toi aussi alors ! Il paraît que ça va changer à l'adolescence, j'attends de voir ! :-)