Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Un parfum d'herbe coupée et une collection de jolis souvenirs...

Un parfum d'herbe coupée et une collection de jolis souvenirs...

Un Parfum d'herbe coupée est de ces livres "sans histoire" qu'on lit pourtant avec ravissement. Sans histoire ? Non pas tout à fait quand même. Tout part de ce jour où Kolia assiste à l'enterrement de sa grand-mère puis se retrouve dans la même pièce que son grand-père atteint d'Alzheimer. Celui-ci ne sort de son monde que pour déclarer à Kolia "Tout passe, tout casse, tout lasse".

Kolia, dernier des petits-enfants, aurait tellement voulu avoir d'autres souvenirs de son grand-père plutôt que cette dernière phrase trop sombre.

 

Alors, Kolia se met en tête d'écrire quelques souvenirs qu'il pourra un jour transmettre à ses petits enfants.

Un parfum d'herbe coupé s'adresse à sa future petite fille dont il a même déjà trouvé le prénom -Anna- des dizaines d'années avant qu'elle ne puisse exister...

Un parfum d'herbe coupée rassemble donc une collection de souvenirs de l'enfance (les vacances à la campagne et les drôles d'inventions comme la fusée avec une capsule Kinder habitée d'une sauterelle, les premiers cèpes ramassés avec Totor le paysan, la découverte du clip Thriller à la télé...), puis de l'adolescence (le premier baiser, la première séparation..)  et même de la vie d'adulte (l'enterrement de son chien, les balades au Père Lachaise...) de Kolia. Des tristes, des gais, des émouvants, des graves, des pleins d'espoir... toujours écrits dans un style facile à lire, truffé d'expressions savoureuses.

Du "banga on the rocks" de la première boum au récit de la naissance de ses filles en passant par la description du premier baiser "nos lèvres se sont touchées comme des fils électriques dénudés, c'était marrant et et mouillé", on se régale de ces souvenirs d'une vie "banale", normale mais si bien racontés.

 

Avec ce premier roman de Nicolas Delessale, je n'ai pu m'empêcher de ressentir ce qui m'avait tant émue lors de la découverte du film Amélie Poulain : comment se ravir de petites choses du quotidien ! Des petits riens qui font le bonheur...

"J'étais allongé sur le ventre par terre sur le tapis du salon (...). J'avais les coudes repliés et la tête dans les mains, la meilleure position qui ait jamais été inventée pour regarder la télévision." Tellement vrai et intuitif chez les enfants. Et pourquoi nous adultes, nous n'osons parfois plus ?...

Et forcément, cela donne très envie de plonger dans sa mémoire et de constituer sa propre collection de souvenirs à léguer à ses enfants.

Et aussi de s'interroger en tant que parents : et eux, quels souvenirs garderont-ils de leur enfance ?

 

Merci aux éditions Préludes pour la découverte de ce petit bijou !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Lucky Sophie

Maman lyonnaise de 3 enfants (la Miss 15 ans, le p'tit gars 13 ans et P'tit Lucky 9 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents (sorties, jeux, voyages). En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article

lily 27/02/2015 19:45

Tout à fait le style de livre que j'aime lire, ça sort du commun et c'est si proche de notre vie.

Lucky Sophie 27/02/2015 21:05

oui très ancré dans la vie réelle "ordinaire" et en même temps avec un regard qui la rend un peu extraordinaire !

swettylux 27/02/2015 11:35

oui il a lair super bien :) je vais le noter

Lucky Sophie 27/02/2015 16:33

Une vraie bouffée d'air !

Sandrine 27/02/2015 10:13

Ce genre de livre a le don de m'apporter un peu d'optimisme et rien que pour ça, je fonce chez mon libraire pour le commander!

Lucky Sophie 27/02/2015 16:33

Oui une lecture qui fait du bien et invite à se replonger dans ses propres souvenirs !

madamezazaofmars 27/02/2015 08:52

J'ai adoré ce livre également

Lucky Sophie 27/02/2015 08:56

Une très belle découverte !