Lucky Sophie blog famille voyage

Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Freelance, 9 mois après

Je m'étais dit que je ferai un petit bilan de freelance à mi-année, le voilà donc avec 3 mois de retard (le propre de la freelance débordée qui se rend compte de ce que c'est de pointer ses factures et relancer pour être payée) !

Un bilan de freelance qui travaille de chez soi. Pour l'instant -pour raison de budget et de gain de temps-, j'ai préféré rester travailler à la maison mais l'idée d'un bureau en coworking me tente bien, ne serait-ce que pour la pause café !

 

machine-a-cafe-nespresso.jpg

1er constat : si tu bosses de chez toi, c'est que tu ne travailles pas

Cette remarque, je m'y attendais avant de me lancer. On pourrait se dire c'est une question d'âge ou de niveau d'information. Mais non, cette idée-là, elle traverse les générations, je vous mets quelques morceaux choisis :

- La plus mignonne : de la copine de mon fils : "Mais quand tu es sur l'ordinateur chez toi, tu gagnes vraiment des sous ? Parce que maman, quand elle est devant l'ordinateur à la maison, elle les dépense." D'accord, bien vu, moi aussi j'en redépense pas mal sur l'ordi !

- La plus inattendue : de la bonne copine au chômage (qui pourtant devrait comprendre, elle !) : "C'est cool, maintenant on va pouvoir prendre des cafés et faire du shopping." Ouais. Presque.

- La plus exaspérante : de ma gentille maman : "Et là, tu vas faire la sieste ?" Mais non maman, je bosse comme avant, quand j'étais au bureau !

Et ne parlons même pas du job de Community Manager : "Tu passes ta journée sur Facebook ?"

 

2e constat : freelance, c'est la soupape de la maman qui travaille

C'est certainement ma motivation principale pour avoir fait le saut du monde salarié à celui de freelance : ne pas mourir d'une crise cardiaque à chaque nouvelle grève de cantine / grève d'école / maîtresse malade / enfant n°1 malade / enfant n°2 malade / enfant n°3 malade (aucune mention inutile).

Je profite donc de cette "liberté de m'organiser" pour aborber les imprévus. Ce n'est pas facile de jongler avec les enfants à la maison quand on travaille, mais ça a au moins le mérite de faire moins culpabiliser (soit d'avoir mis son enfant à la crèche avec de la fièvre soit de devoir s'absenter du boulot).

Du coup, j'en profite aussi pour les imprévus agréables comme les sorties scolaires et c'est un grand bonheur de pouvoir vivre ces moments-là avec mes enfants.

 

3e constat : pour être freelance, il faut être motivé et organisé

C'est peut-être la question qu'on me pose le plus souvent sur le fait de travailler de chez soi : "Est-ce que t'arrives à te motiver ?" Alors là, sans problème (c'est l'avantage d'aimer son job), j'ai défini mes horaires, j'ai ma to do list et je m'y tiens, exactement comme quand j'étais salariée. Même pire, ici personne pour passer la tête pour me proposer d'aller manger, il n'est pas rare que mon estomac gargouillant me rappelle qu'il serait temps enfin d'y penser à 14h !

"Et est-ce que t'arrives à couper ?" Ca clairement pas assez mais c'était aussi le cas quand quand j'étais salariée et que je ramenais du boulot à la maison. Et puis, quand je fais "tampon" pour les imprévus, il faut bien rattraper après !

 

4e constat : la machine à café, c'est là où on refait le monde

Je m'en doutais avant, mais c'est encore pire que je ne le pensais. La pause café avec les collègues, c'est vraiment salavateur, ça fait du bien, ça stimule, ça rebooste. Et ça, ça me manque vraiment !

J'ai même investi dans une Nespresso pour sacraliser davantage ma pause café mais Georges n'est malheureusement pas livré avec pour faire la causette.

Cruelle déception !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lucky Sophie

Maman lyonnaise de 3 enfants (la Miss 15 ans, le p'tit gars 13 ans et P'tit Lucky 9 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents (sorties, jeux, voyages). En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article

La Ptite Bulle d'Elo 17/11/2013 17:47

Je suis une bébé freelance (attachée de presse) et en effet, il faut aller ce qul'on fait, etre motivée et disciplinée :) mais j'aime travailler de chez moi! Même si un jour ou deux par semaine en
coworking ca peut etre sympa :) bisous!

Olive 16/11/2013 14:26

pour te répondre ;) les remarques, j'essayais de bien les prendre mais je débriefais avec mes autres collègues néo entrepreneurs (ca aide d'avoir une communauté de pairs avec qui parler
régulièrement !!

Lucky Sophie 16/11/2013 21:29



C'est sûr que ça doit beaucoup aider !



isa-monblogdemaman 16/11/2013 12:16

Au bout de 3 ans et demi de freelance, je trouve que c'est de plus en plus dur. La solitude sans doute, la motivation, faire autre chose que flaner sur Internet. Séparer les espaces-temps maison et
boulot. Et même financièrement, passés les exonérations de charges de l'Accre, tout devient plus dur. Il faut que je me reprenne sans doute !

Lucky Sophie 16/11/2013 21:28



C'est un beau succès d'avoir fait tout ce parcours !


Peut-être que dans 3 ans je serai bien prête à repartir en salariée !



Lisbei 16/11/2013 10:02

Je te rassure, les renoncements matériels, je connais, je suis en dispo depuis la fin de mon congé parental (un peu plus d'un an), donc un salaire de moins ... mais du temps en plus, et ça, ça n'a
pas de prix !

Lucky Sophie 16/11/2013 21:26



Tout à fait !



working-mum 15/11/2013 20:08

très intéressant, ça a l'air positif! je me lancerais bien mais sans avoir déjà des clients... gloups! cra c'est cela ma crainte: quand tu bosses pas, t'encaisses pas!!

Lucky Sophie 16/11/2013 21:26



ah ça oui, et tu peux encore moins te permettre d'être malade !



Allychachoo 15/11/2013 16:19

Merci pour ton article, c'est vraiment très intéressant d'avoir un retour d'expérience comme ça ! C'est vrai qu'on a toujours une vision assez fausse du freelance...
Sinon, le coup du "Tu passes ta journée sur Facebook ?" quand tu fais du CM, je ne compte même plus le nombre de fois où je l'ai entendu... Du coup je réponds que oui et que mon métier c'est de
trouver des lol cat ^^

Lucky Sophie 16/11/2013 21:26



Mes amis ne sont pas fans de LOLcat, alors il faut que je trouve autre chose !



Olive 15/11/2013 15:17

je te comprends :) les plus et les moins je les ai vécu un peu différemment l'année dernière car je montais ma boite, mais les remarques, y'en a eu des vertes et des pas mures aussi... :) c'est
cool si tu gères bien, bravo !!

Lucky Sophie 15/11/2013 17:45



Tu les as vécu comment alors, ça m'intéresse !



Lisbei 15/11/2013 13:55

En fait, je pense qu'avant d'être Maman et de voir tout ce qui y est relié, on ne pense pas trop au travail à la maison ... et après, souvent on en rêve sans oser ou pouvoir sauter le pas, parce
qu'il faut d'abord un travail où cela soit faisable, mais aussi de super capacités d'organisation et d'adaptation ...
Mais je t'envie, parce que je trouve que c'est idéal pour pouvoir quand même continuer à s'occuper de ses enfants ... avant peut-être de retrouver un mode de travail plus "commun" au bout de
quelques années, quand les enfants sont plus grands ...
Bises et bravo pour ce bilan !

Lucky Sophie 15/11/2013 17:46



Avant de m'envier, il faut aussi savoir qu'il y a aussi beaucoup de renoncements matériels, mais pour moi ce temps avec les enfants le vaut bien !



danslapeaudunefille 15/11/2013 10:54

Donc en résumé tu continues bravo !

Lucky Sophie 15/11/2013 10:58



Oui pour l'instant ! Mais je n'écarte pas de redevenir salariée dans quelques années, c'est transitoire...



Madame Statler 15/11/2013 10:34

Je trouve ça super courageux de se lancer en Freelance, vraiment!
Quoiqu'en disent les gens, cela demande une sacrée organisation, et beaucoup de travail pour se lancer
alors Bravo et big up à toi! et longue, longue vie à ton activité!

j'adore le ptit mot de la fillette "maman dépense l'argent sur l'ordinateur"

Lucky Sophie 15/11/2013 10:48



Merci beaucoup pour tes encouragements ! Oui la petite copine m'a tuée avec sa remarque tellement vraie !



lily 15/11/2013 10:14

pour l'avoir vécu 3 ans, je suis tout à fait d'accord sur tous les points ^^

Lucky Sophie 15/11/2013 10:49



Mais ça a beaucoup d'avantages aussi !



Léona 15/11/2013 10:04

Je suis moi aussi en freelance, à la maison, et j'ai parfois encore du mal à m'organiser car ma fille ne va à l'école que le matin. Je me reconnais bien dans ton post, et je ne changerais mon
statut pour rien au monde car c'est agréable de pouvoir gérer son temps de travail comme bon me semble et de ne pas perdre de temps dans les transports! Bises!

Lucky Sophie 15/11/2013 10:49



Avec des enfants dans les pattes, c'est sport surtout pour les appels téléphoniques !



Féelyli 15/11/2013 09:48

Moi aussi j'aimerais bien me lancer dans le free lance mais je suis bien consciente de tous les inconvénients comme tu le dis. Si ce n'est pas indiscret, je peux te demander ce que tu faisais avant
en tant que salariée ?

Lucky Sophie 15/11/2013 10:50



Il y a beaucoup d'avantages qui balaient tous les inconvénients, je ne le regrette pas, c'est bien adapté à nos besoins du moment.



Du côté de l'Isère 15/11/2013 09:43

Par rapport au point 1, ma mère qui me disait au début de ce nouveau choix de vie (en 2006): "quand les enfants seront grands, tu reprendras un vrai travail"... (je suis passée de "avocate" à
traductrice juridique freelance... Forcément, c'est moins "prestigieux" mais tellement plus conciliable avec ma vie de maman) ou mon compagnon, alors qu'on visitait une maison à louer (2007), qui
répond au proprio qui lui demande le métier que j'exerce, "rien"... Ce fameux "rien" qui rapportait malgré tout un salaire net dit "moyen" et qui m'obligeait à travailler pas loin de 3
nuits/semaine en plus des journées pour boucler les projets tout en gérant TOUT le reste auquel le papa ne participait nullement.... Ai-je besoin de préciser que je lui ai suffisamment chauffée les
oreilles avec ce "rien" qu'il ne l'a plus jamais redit (ni fait de lapsus!)!!!!

Lucky Sophie 15/11/2013 10:52



Mon homme fait bien gaffe sur ce point, heureusement sinon je crois que je réagirais comme toi ! Grrr !



fannyassmat 15/11/2013 09:41

Oui, il faut le dire au monde entier ! travailler chez soi est un vrai travail et même plus puisqu'il "empiète" sur sa vie privée et vie de famille. C'est un choix lourd de conséquences qui ne rime
pas du tout avec vacances. Heureusement que tout métier a ses avantages en même temps que ses inconvénients ; J'ai fait le même choix pour palier aux aléas scolaires et microbiens de mes enfants,
en devenant assistante maternelle. Et non ! pendant que les enfants font la sieste, moi je ne la fais pas, et je ne sort pas non plus prendre un café en terrasse (comme on me l'a déjà demandé)!!!!

Lucky Sophie 15/11/2013 10:53



C'est très courageux à toi, parce que vraiment c'est un métier très exigeant et à grande responsabilité, et souvent pas assez reconnu !



Lexou 15/11/2013 09:31

Dur dur ce statut encore si incompris parfois!

Lucky Sophie 15/11/2013 10:54



Quand tu le sais d'avance tu arrives à en rire !



stéphie 15/11/2013 09:23

étant moi-même en pleine reconversion professionnelle, et prête à me lancer à mon tour pour devenir Mum-preneuse, je te comprends ! et je me réjouis de lire ce bilan positif. Tant pis pour les
réflexions pourries ! On le sait nous, ce qu'on fait, le temps passé, investi. Mais on sait surtout qu'on a cette liberté folle de pouvoir gérer les enfants, tout en "travaillant" autrement !
bravo, et bonne continuation ;) (chez moi la pause café se fait devant la Senséo...)

Lucky Sophie 15/11/2013 10:54



Et bien, c'est une chouette nouvelle et je t'envoie tous mes voeux de succès !!



chocoladdict 15/11/2013 09:16

je me retrouve dans tout ce que tu peux raconter...moi aussi j'aimerais bien avoir des gens avec qui échanger mais cela a un coût trop important pour le moment (je t'envoie un mail il faut qu'on se
voit !)
bises

Lucky Sophie 15/11/2013 10:55



Oui il faut qu'on se voit !



Lauréa 15/11/2013 09:04

Merci pour ce p'tit bilan des 9 mois :), je suis en pleine période où je ne sais pas quoi faire, j'hésite beaucoup à changer de travail, à devenir Freelance, à changer de boite, de service...
j'essaye de me dire que ça ira mieux en 2014, mais bon on ne sait jamais de quoi l'avenir peut être fait ^^.

Lucky Sophie 15/11/2013 10:57



Il faut se lancer en connaissance de cause, je ne l'ai pas fait pour ne plus avoir de patron comme beaucoup de gens (j'aime le statut confortable de salarié avec tout ce qu'il faut néanmoins
supporter) mais pour arriver à l'équilibre de vie qu'il me fallait... Ca vaut le coup de mettre par écrit ce que tu veux et ce que tu ne veux pas pour savoir quoi choisir !



Lulu from Montmartre 15/11/2013 08:44

Voilà un billet que j'aurais pu écrire, surtout le paragraphe 1 ! J'avoue commencer à saturer des "tu bosses chez toi ? Ah donc tu bosses pas !". Même si pour certains c'est de l'humour, c'est
juste insupportable, d'autant que j'ai l'impression de bosser deux fois plus qu'avant...

Lucky Sophie 15/11/2013 10:57



Et oui les congés payés ou les RTT c'est pas pour nous, si on veut gagner des sous, il faut bosser !