Lucky Sophie blog famille voyage

Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Natt, coup de ♥ pour le polar islandais de Ragnar Jonasson

Dès son premier opus traduit en français, Snjor, j'ai accroché à l'ambiance si particulière des polars de Ragnar Jonnasson se déroulant dans la petite ville de Siglufjördur, la ville le plus au nord de l'Islande, coincée entre la montagne et le fjörd.

J'ai encore plus apprécié la suite, Mörk, dans lequel il y avait plus d'action.

Je viens de terminer Nátt qui m'a encore davantage conquise, et réserve au lecteur quantité de surprises, avec plusieurs histoires entremêlées.

Natt, coup de ♥ pour le polar islandais de Ragnar Jonasson

Voici la 4ème de couverture :

C'est l'été à Siglufjördur. Le climat de ce village du nord de l'Islande est si rude que le jeune policier Ari Thór voit arriver avec soulagement cette saison où le soleil brille à toute heure du jour et de la nuit. Mais le répit est de courte durée. Un homme battu à mort est découvert sur les bords d'un fjord tranquille. Une jeune journaliste vient fouiner d'un peu trop près. Que cherche-t-elle à découvrir ? Ou à étouffer ?
Surtout, l'éruption spectaculaire de l'Eyjafjallajökull recouvre peu à peu toute l'Islande d'un épais nuage de cendres. Cette étrange " nuit " – nátt, en islandais – fait remonter les secrets les plus enfouis. Personne ne sera épargné. Pas même Ari Thór, qui doit pourtant boucler son enquête au plus vite, s'il veut éviter de nouveaux crimes.

Dans ce dernier tome de la trilogie (qui est en fait le 2e si on suit le cours chronologique de l'histoire), l'action se déroule toujours autour du jeune policier Ari Thor, qui a abandonné ses études de théologie pour un poste dans la police de Siglufjördur, petite ville réputée sans histoire. Cet éloignement l'a finalement séparé de sa petite amie Kristin.

Dans ce nouvel opus, le jeune policier Ari, peu expérimenté, se retrouve à mener une enquête d'envergure, avec son chef Tomas et en collaboration avec la police de Reykjavik.

En effet, l'enquête sur le meurtre d'Elias, en charge des travaux du nouveau tunnel de Siglufjördur, et engagé dans une œuvre caritative, va révéler de nombreuses histoires très sombres, entre trafic de drogue, blanchiment d'argent sale et maltraitance.

Même s'il a bien du mal à oublier son ex-petite amie Kristin, Ari va se montrer un flic plutôt consciencieux dans cette affaire.

De son côté, la journaliste Isrun, dont le sort semble bien précaire au sein de sa chaîne de télévision, va se jeter à corps perdu dans l'enquête...

Plusieurs autres personnages bien décrits interviennent dans l'histoire, et y ajoutent de la complexité, avec leurs silences et leurs mensonges. C'est une histoire où il y a de nombreux noeuds à démêler avant d'arriver au dénouement final.

 

C'est le volet de la trilogie le plus sombre mais aussi le plus complexe en terme d'intrigue et d'écriture, et il est très réussi !

 

Livre reçu en service de presse

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lucky Sophie

Maman lyonnaise de 3 enfants (la Miss 15 ans, le p'tit gars 13 ans et P'tit Lucky 9 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents (sorties, jeux, voyages). En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Nat 27/03/2018 17:53

Je suis curieuse de lire ça... Je ne connais pas du tout la littérature islandaise, et ce morceau-ci a l'air pas mal pour commencer!

Lucky Sophie 27/03/2018 18:41

Oui ça permet de voyager un peu tout en lisant un polar :-)