Lucky Sophie blog famille voyage

Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Street Art City et Hotel 128, expérience unique !

Street Art City et Hotel 128, expérience unique !

Street Art City : si vous êtes un peu fan de street art, je suis sûre que le nom vous dit quelque chose, tellement les médias en ont parlé en 2017 lors de son ouverture. Il faut dire que le lieu est unique !

C'est un musée dédié au street art, comprenant de grandes fresques extérieures, des "murs" en langages street art, et des chambres de l'Hôtel 128, investies chacune par un street artiste.

Une visite insolite qu'on a adoré faire en famille !

Le panneau Street Art City au milieu de la campagne auvergnate, devant lequel posent les différents artistes internationaux qui y viennent en résidence.

Le panneau Street Art City au milieu de la campagne auvergnate, devant lequel posent les différents artistes internationaux qui y viennent en résidence.

Une ville street art en pleine campagne

Perdu dans la campagne auvergnate, à Lurcy-Lévis dans le département de l'Allier, cet ancien centre de formation PTT (comprendre La Poste pour les plus jeunes !), fermé depuis 1993, est devenu une résidence pour street artistes internationaux par l'inspiration et la volonté de Sylvie et Gilles Iniesta, les propriétaires du site.

En janvier 2015, Sylvie Iniesta se promenait dans le lieu avec son chien Bijou et cherchait une nouvelle vocation à cet immense ensemble d’une dizaine de bâtiments, implantés sur dix hectares et à l’abandon. Un flash. Elle a eu la révélation d'un musée de street art à ciel ouvert. C'est aujourd'hui devenu une réalité.

Street Art City et Hotel 128, expérience unique !

Une résidence pour street artistes

3 ans après le lancement du projet, plus de la moitié des murs extérieurs disponibles sont déjà couverts de fresques monumentales créées par des street artistes. A la fois des grands noms du street art déjà reconnus, mais aussi des jeunes talents en devenir, de France et de partout dans le monde.

Car en plus d'être un musée permanent du street art pour ses visiteurs, Street Art City est aussi (surtout ?) une résidence tremplin pour street artistes.

Street Art City et Hotel 128, expérience unique !

Le lieu accueille en permanence jusqu'à 10 artistes différents qui restent entre 1 et 3 semaines selon l'ampleur de leur projet. Ils sont sélectionnés sur dossier (des centaines de dossier sont en attente) et n'ont qu'à venir avec leurs mains et leur talent.

Pour le reste, tout est intégralement pris en charge sur place, ils sont nourris, logés et tout le matériel est fourni : des bombes bien sûr, mais aussi des rouleaux, de la peinture et même une nacelle pour couvrir les gigantesques murs en hauteur.

Street Art City et Hotel 128, expérience unique !

Notre visite en famille de Street Art City

Dès qu'on s'est garé sur le parking, j'ai eu le coeur qui a fait boum pour ce lieu, une sorte d'urbex investi par des street artistes, de manière très propre et un peu cadrée (à la différence du street art en ville, ici chaque oeuvre est bien mise en valeur sans empiéter sur celle du voisin).

Dès le parking, on en prend plein la vue ! Oeuvre de Crey 132 (CreyOne)

Dès le parking, on en prend plein la vue ! Oeuvre de Crey 132 (CreyOne)

A Street Art City, chaque artiste choisit son mur parmi ceux disponibles et se lance dans son projet en toute liberté, tant que cela reste non violent. En tant que parent, j'ai trouvé cela très appréciable, aucune des fresques ne m'a parue inadaptée aux enfants.

Nous avons adoré cette oeuvre monumentale sur le thème d'Alice au Pays des Merveilles qui regorge de détails que nous nous sommes amusés à repérer avec les enfants. Collaboration BK FOXX & ZESO

Nous avons adoré cette oeuvre monumentale sur le thème d'Alice au Pays des Merveilles qui regorge de détails que nous nous sommes amusés à repérer avec les enfants. Collaboration BK FOXX & ZESO

Pendant 3/4 d'heure, nous nous sommes promenés sur le site prospectus en main (un guide de visite très bien fait qui, en quelques mots, décrit l'oeuvre de l'artiste et / ou sa technique / source d'inspiration) et nous nous sommes laissés envahir par l'émotion devant ces oeuvres monumentales.

La gigantesque oeuvre de Snake. Envoûtante !

La gigantesque oeuvre de Snake. Envoûtante !

Nous n'aurions pas été un jour de canicule, je crois que nous serions d'ailleurs restés plus longtemps devant certaines oeuvres qui nous ont paru vraiment puissantes dans les sensations qu'elles nous inspiraient.

Je vous présente seulement quelques unes de ces 70 fresques car l'idée c'est vraiment de faire l'expérience par soi-même !

La Belle et la Bête, oeuvre de Costwo

La Belle et la Bête, oeuvre de Costwo

L'expérience unique de l'Hôtel 128

Si on en avait déjà pris plein la vue à l'extérieur, l'Hôtel 128 nous a réservé une sacrée expérience insolite à vivre en famille.

L'Hôtel 128 est un bâtiment de 128 chambres qui seront à terme toutes décorées par un street artiste. A ce jour, 51 sont ouvertes à la visite, et dès septembre 2018, une centaine seront visitables (et les 128 en 2019).

L'Hôtel 128 de Street Art City

L'Hôtel 128 de Street Art City

Après une petite vidéo de présentation et de consignes de visites très bien faites, nous avons été équipés de lampes frontales et accompagnés dans le couloir sombre du rez-de-chaussée, impatients de vivre cette aventure hors-du-commun.

Quant on pénètre dans l'Hôtel 128, toutes les portes des chambres sont fermées (d'où l'obscurité du couloir). Et il faut ouvrir la porte de la chambre, rentrer et refermer derrière soi pour se laisser imprégner par l'ambiance de la pièce, qui, elle, est très lumineuse, les fenêtres laissant entrant la lumière extérieure.

Choisir sa chambre préférée à l'Hôtel 128 n'est pas une mince affaire !

Choisir sa chambre préférée à l'Hôtel 128 n'est pas une mince affaire !

Les chambres étant exigües (dans les 10 m2), il faut normalement pénétrer seul dans la chambre. Quand on vient avec des enfants, il faut par contre qu'il y ait toujours un adulte avec les enfants (car certaines chambres comportent des installations au sol dont il faut s'assurer que les enfants n'y touchent pas). Et puis évidemment pour accompagner leur découverte d'univers parfois étranges (mais rien de réellement choquant encore une fois).

Comme nous sommes 5, nous avons ainsi fait 2 groupes, 1 parent + 2 enfants d'un côté et 1 parent + 1 enfant de l'autre.

Instant grisant, le moment où on ouvre la porte et on pénètre dans un univers inattendu ! Ici le rêve de Léo par Anis.

Instant grisant, le moment où on ouvre la porte et on pénètre dans un univers inattendu ! Ici le rêve de Léo par Anis.

J'ai trouvé que le moment où on doit ouvrir la porte, entrer et vite refermer derrière soi pour conserver la surprise pour les autres visiteurs, était un sacré shoot d'adrénaline.

Parce qu'on ne sait pas ce qui nous attend derrière la porte et qu'il faut avoir le courage de s'enfermer dans un univers dont on ne sait pas à l'avance s'il nous plaira (on avait un petit guide de visite très succinct avec le nom de l'artiste, le titre de la chambre et la liste des oeuvres proposées à la vente qu'elles contiennent).

La chambre aux tigres de Mosko

La chambre aux tigres de Mosko

Street Art City et Hotel 128, expérience unique !

Ca a été un moment fort en famille car nous avons beaucoup échangé sur ce qui nous plaisait, nous plaisait moins. C'était riche de vivre ce moment ensemble et d'échanger nos réactions à chaud. Quand on sortait d'une chambre et qu'on se croisait avec l'autre moitié de la famille, on échangeait nos impressions rapidement avant de se replonger dans une nouvelle chambre.

Street Art City et Hotel 128, expérience unique !

L'exercice de ces chambres n'est pas facile pour les street artistes, et même des confirmés, car on n'a pas du tout le même recul que sur une oeuvre monumentale. Par contre, dans ces chambres, les artistes nous avaient parfois laissé des surprises : avec un placard à ouvrir ou une salle de bain investie elle-aussi.

C'est une visite insolite très forte en émotions !

(il n'est normalement pas possible de prendre des photos dans l'Hôtel 128 mais j'ai eu la permission pour vous donner un petit aperçu et vous plonger dans l'ambiance de certaines chambres).

La chambre Tetra Pak de l'artiste lyonnais Pec ! ♥

La chambre Tetra Pak de l'artiste lyonnais Pec ! ♥

Des espaces d'exposition et de vente

Street Art City, ce n'est pas tout à fait un musée d'art comme les autres puisque les artistes sont bien vivants, et aussi là pour se faire (re)connaître et vendre leurs oeuvres.

Street Art City et Hotel 128, expérience unique !

La visite se termine par 3 espaces d'expositions, 2 consacrés à des artistes et le 3e est une galerie de vente qui rassemble des oeuvres variées des 150 artistes passés sur le site.

Street Art City et Hotel 128, expérience unique !

D'ailleurs, en descendant à la galerie, vous pourrez apercevoir l'énorme stock de peinture et de bombes qui attend d'être utilisé par les artistes et qui a fasciné les enfants ! (mieux que les coffres de la banque ?!)

Coup de coeur pour ce rideau de douche transformé par Kelkin !

Coup de coeur pour ce rideau de douche transformé par Kelkin !

Infos pratiques

Street Art City est ouvert du 30 mars au 4 novembre 2018 tous les jours de 11h à 19h. Si vous aimez le street art et que vous passez dans le coin, ne manquez pas ce musée à ciel ouvert !
Un espace restauration street food est ouvert le midi et permet de s'installer manger au milieu des oeuvres.
 
Street Art City et Hotel 128, expérience unique !
Pour le billet d'entrée, il y a 2 formules :
  • Visite extérieure libre + 3 espaces d’exposition : 12€  et entrée gratuite pour les moins de 16 ans accompagnés dans le cadre d’une visite familiale.
  • HOTEL 128 incluant extérieurs + 3 espaces d’exposition : adultes 20€, enfants moins de 16 ans 10 €.

Toutes les infos sur le site officiel.

Street Art City et Hotel 128, expérience unique !

Street Art City
03320 LURCY-LÉVIS

 

Un grand merci à Gilles Iniesta pour son accueil, ses explications et anecdotes passionnantes, ainsi que les réponses aux questions de nos enfants !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lucky Sophie

Maman lyonnaise de 3 enfants (la Miss 15 ans, le p'tit gars 13 ans et P'tit Lucky 9 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents (sorties, jeux, voyages). En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Xavier FRANZETTI 11/07/2018 12:17

Bonjour nous sommes bretons et nous y sommes allés dimanche dernier, pareil en famille et bien ça été l'Hallu totale on est resté scotché aussi bien par les fresques extérieures ainsi que dans les chambres de l'Hotel 128 : du pur délire. Bravo a vous, votre blog est excellent et résume très bien ce que nous avons vu...

Lucky Sophie 11/07/2018 13:15

Un grand merci pour vos mots ! Cet endroit mérite vraiment le détour !!

Lilotrésors 07/07/2018 18:30

Je connaissais un endroit similaire en Sardaigne (Orgosolo), c’est le genre de lieux assez fascinants ! Merci pour cette découverte française.

Lucky Sophie 08/07/2018 07:50

Oui ça doit être chouette les murs à Orgosolo ! Mais je ne connais aucun autre lieu comme Hotel128 où tu pénètres dans des chambres entièrement décorées en street art !

Mélanie 06/07/2018 19:03

très sympa, merci

Lucky Sophie 06/07/2018 19:15

Avec plaisir ! On a trouvé cet endroit vraiment dingue !