18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 06:00
Mes enfants pendus à mon cou ! Merci Maman ! [Samedi Mode]

Mon p'tit gars me dit souvent "Je ne veux pas partir quand je serai grand, je veux rester avec toi". Ce à quoi je lui réponds toujours en rigolant : "Mais si tu partiras. Et même que tu seras ravi !". Devant son air sceptique, je n'insiste pas, chaque chose en son temps. Mais avec des déclarations pareilles, je comprends maintenant un mieux la possessivité des mères de garçons, qui m'avait toujours parue excessive.

 

En attendant le jour où je trouverai la maison bien trop vide, les voilà maintenant pendus à mon cou toute la journée ! Un peu pour leur montrer que je pense constamment à eux, un peu par fierté de maman et surtout pour me faire plaisir avec un joli bijou !

Mes enfants pendus à mon cou ! Merci Maman ! [Samedi Mode]

Ce pendentif gravé à leurs 3 prénoms avec une adorable écriture cursive comme celle enseignée à l’école, et sa chaîne tout en argent, sont signés de la marque de bijoux Merci Maman créée en 2007 par Béatrice de Montille et basée à Londres.

Je ne connaissais pas cette marque qui beaucoup de succès au Royaume-Uni avec sa French Touch parisienne (il y a même un collier vu au cou de Kate Middleton !) et en France.

Mes enfants pendus à mon cou ! Merci Maman ! [Samedi Mode]

J'ai découvert une très grande collection de Best Sellers à des prix très raisonnables : bracelets Liberty, bracelets cordon, colliers, avec un grand choix de pendentifs pour composer le bijou de ses rêves, et la gravure incluse pour le personnaliser.

Il y en a pour toutes les occasions : Baby Shower, Naissance, Baptême, Communion, Mariage, et même fin de l'école avec des idées cadeaux pour les maîtresses !

Une jolie idée pour Communions et Baptêmes !

Une jolie idée pour Communions et Baptêmes !

J'ai craqué pour l'univers graphique de la marque, avec son adorable petite boîte cadeau à la fois pleine de peps et d'élégance !

 

Un chouette cadeau qui permet de dire "Merci Maman" de la plus belle façon qui soit !

 

Envie de participer au Samedi Mode ?

Postez votre billet avec un lien vers ici et faites-moi signe en commentaire !

 

Le Samedi Mode est aussi chez :

 

* Parisienne à Vincennes

* Les mercredis jolis

* Cam Coud

* Maman Boucle d'Or

* Ces doux moments

 

 

Merci à toutes !!!

Mes enfants pendus à mon cou ! Merci Maman ! [Samedi Mode]

Partager cet article

Published by Lucky Sophie - dans Ton samedi mode
commenter cet article
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 05:05
L'incroyabilicieux anniversaire : 50 ans de l'Ecole des Loisirs ! (expo et jeux)

La très chouette maison d'édition jeunesse l'Ecole des Loisirs, incontournable dans les bibliothèques d'école, célèbre cette année ses 50 ans, avec des festivités un peu partout en France (programme des évènements sur le site dédié).

L'incroyabilicieux anniversaire : 50 ans de l'Ecole des Loisirs ! (expo et jeux)

Depuis la semaine dernière, c'est à Lyon à la bibliothèque de la Part-Dieu que les facétieux poussins de Claude Ponti, et tous les autres héros de l'école des loisirs, ont débarqué en force (et un peu partout sur les murs) pour cet incroyabilicieux anniversaire.

 

L'incroyabilicieux anniversaire : 50 ans de l'Ecole des Loisirs ! (expo et jeux)

Les p'tits loups étaient ravis de reconnaître au fil de l'expo les différents personnages rencontrés dans leurs lectures !

L'incroyabilicieux anniversaire : 50 ans de l'Ecole des Loisirs ! (expo et jeux)

Au programme de cette expo, des planches originales à admirer, des dizaines et dizaines d'ouvrages cultes à dévorer confortablement assis.

L'incroyabilicieux anniversaire : 50 ans de l'Ecole des Loisirs ! (expo et jeux)
L'incroyabilicieux anniversaire : 50 ans de l'Ecole des Loisirs ! (expo et jeux)
L'incroyabilicieux anniversaire : 50 ans de l'Ecole des Loisirs ! (expo et jeux)

Des interviews d'auteurs et quelques séquences de livres en dessins animés à découvrir et aussi un espace coloriage.

C'est jusqu'au 21 août et c'est gratuit ! (pour les voyageurs, si vous avez du temps à tuer à la gare de Lyon Part-Dieu, c'est juste en face !)

L'incroyabilicieux anniversaire : 50 ans de l'Ecole des Loisirs ! (expo et jeux)

En plus, tous les mercredis et samedis à 15h, une visite "guidée" d'une demi-heure est proposée (jusqu'au 4 juillet uniquement).

Et il y aura quelques chouettes (mais trop peu nombreux ?) ateliers comme créer un clip d'album grâce à Imovie.

 

L'incroyabilicieux anniversaire : 50 ans de l'Ecole des Loisirs ! (expo et jeux)

Dans cette expo, on découvre aussi la toute nouvelle collection de jeux de société L'Ecole des Loisirs et c'est vraiment mon gros coup de coeur (mais on ne peut pas malheureusement pas y jouer sur place, il faut aller les acheter dans la librairie voisine Decitre).

 

Il y a 3 jeux, à des prix raisonnables vu leur originalité (11,90 €) :

 

* Memo Rigolo, un jeu de mémory évolutif avec Simon, le célèbre lapin qui dit "caca boudin" à partir de 3 ans,

 

* Domino des Bruits, un jeu de dominos coopératif inspiré du célèbre Livre des bruits de Soledad Bravi (en posant leur pièce, les joueurs doivent soit imiter le bruit de l’objet ou de l’animal représenté, soit le mimer), à partir de 3 ans,

 

* et Pouss' Poussins, un jeu de cartes après l'univers de Claude Ponti, à partir de 5 ans.

Et c'est sur celui-là que nous avons jeté notre dévolu.

L'incroyabilicieux anniversaire : 50 ans de l'Ecole des Loisirs ! (expo et jeux)

Des jeux de cartes, on en a des dizaines, mais des aussi extras que le Pouss'Poussins que nous venons de découvrir pas beaucoup !

Voilà ce qui est dit au dos : "Les incroyabilicieux poussins de Claude Ponti se sont échappés de ses livres. Ils vous emportent dans une partie "emBlaisée", où rapidité et oeilynxé sont indispensables ! Soyez le premier à vous débarrasser de toutes vos cartes… mais attention, fort risque de Gigantorigolade !"

 

Et effectivement la Gigantorigolade est plus qu'au rendez-vous ! Rien que pour démarrer la partie, il faut dire 3 noms de crottes le plus vite possible !

C'est un jeu d'observation où on doit poser une carte avec un poussin qui a un détail commun avec le poussin de la carte précédente... mais des cartes spéciales viennent corser le jeu. Attention au Poussin Marteau, au Saute Poussin et autres cartes farceuses !

 

Et vous, fan de l'Ecole des loisirs ?

Partager cet article

Published by Lucky Sophie - dans Le coin des gônes
commenter cet article
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 05:00
Les cicatrices du divorce

On était en plein défilé de carnaval, tous ces enfants de petite section étaient juste adorables dans leurs costumes resplendissants. Elle a pris ma main, même si on ne se connaissait pas trop (à vrai dire, je me souvenais à peine de son prénom) et elle m'a dit, de but en blanc, avec toute la gravité dont un enfant de 3-4 ans est capable : "tu sais, mon papa et ma maman ne s'aiment plus".

 

J'ai accusé le coup et répondu ce qu'on doit dire dans de telles circonstances "ça arrive parfois, mais toi ils t'aiment toujours autant, ne t'inquiète pas". Cette phrase, je l'ai dite automatiquement, comme on me l'a tant et tant de fois répétée au même âge.

Mais je ne sais pas si elle a été plus convaincue que moi à l'époque.

Bien sûr, avec le temps, j'ai dû l'accepter, par la force des choses. C'était ainsi.

 

Pendant un moment de mon enfance, j'ai réellement cru qu'il était encore possible qu'il en soit autrement. J'ai dû en concocter des plans diaboliques en cours de récré avec mes copines pour les remettre ensemble. Quand on a 6 ans et qu'on a lu l'intégrale des contes de fée, on veut y croire. Un dimanche matin, il passerait la porte avec un paquet de croissants, en disant "désolé, c'était un peu long à la boulangerie" pour effacer les 2 dernières années de séparation et tout redeviendrait normal. Mais j'étais dans la vraie vie et je ne pouvais pas écrire la suite de l'histoire comme je le souhaitais.

 

Je ne crois jamais en avoir voulu à mes parents, ils ont fait du mieux qu'ils ont pu très certainement et ça ne devait déjà pas être simple pour eux. Mais je crois avoir pensé que qui-que-soit-le-responsable-de-l'univers, c'était une injustice flagrante de me priver d'un droit au bonheur entier. Je ne pouvais jamais être pleinement heureuse comme certains de mes copains, c'était soit le bisou du soir de papa, soit celui de maman, jamais les 2 en même temps.

Je n'avais jamais de photo de famille au complet, ça devait être trop dur pour mes parents de nous regarder tous les 3 ensemble, alors j'avais des photos de moi heureuse avec ma maman ou heureuse avec mon papa, juste des moitiés de bonheur à la fois.

 

Ce n'est pas pour m'apitoyer sur mon sort, mes meilleures amies n'avaient carrément plus de papa, c'était bien plus dur à accepter. Mais cette petite fille m'a tellement touchée que je me suis revue 35 ans en arrière. Avec seulement quelques mots, elle a réussi à faire voler en éclat l'épaisse chappe de convenances à la sauce "c'est mieux comme ça", sous laquelle j'avais enfoui cette toute première cicatrice.

Partager cet article

Published by Lucky Sophie - dans J'ai le blues
commenter cet article
15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 13:04
Remonter ses archives photos 8 ans en arrière et y trouver des biberons... qui ne seront bientôt plus qu'un souvenir !

Remonter ses archives photos 8 ans en arrière et y trouver des biberons... qui ne seront bientôt plus qu'un souvenir !

"C'est le dernier biberon de la semaine" m'a-t-il dit ce matin.

Comme parfois les notions de temps s'embrouillent dans sa tête, je n'ai pas osé lui demander si c'était le dernier bib' de toute sa vie. Ce qui dit comme ça, même si c'est le sens de sa phrase, l'aurait peut-être fait hésiter quant à cette grande décision.

 

Il faut dire qu'à son âge son frère et sa soeur avait déjà laissé tomber leur bib' du matin depuis longtemps. Mais pour l'instant je ne le presse pas, j'aimerais que ça vienne de lui. Tout comme il est fier de manger dans une chaise de grand, avec des couverts et de la vaisselle de grand, il devrait être fier de boire son lait du matin dans un bol de grand, comme il le fait déjà au goûter.

Il y a d'ailleurs eu un acte manqué de ma part, (mais vraiment manqué) un week-end où je suis partie en oubliant les biberons dans la cuisine. Evidemment, il a bien géré avec son bol, mais quelle tristesse ce matin-là dans son regard ! Et quelle joie quand il a retrouvé son biberon à la maison le matin suivant.

 

Sans doute que je suis aussi un peu moins impatiente que pour les aînés car c'est ma dernière parcelle de maman de jeune enfant. Seuls ces biberons nous rappellent qu'il y a eu un jour des bébés à la maison.

Ces biberons qui semblent aujourd'hui faire partie évidente de notre vie nous ont paru bien étranges à adopter au début, perdus dans la jungle des marques de biberons à tétine plate ou pas, en silicone ou non... Je me souviens du grand moment pour choisir le bon lait (puisqu'il était déconseillé d'en changer après), entre celui recommandé par la pédiatre, celui qu'on trouve facilement près de chez soi, celui qui convient finalement à l'enfant et à un prix acceptable...

 

Dès qu'on voyage un peu à l'étranger on découvre des rayons alimentation infantile très différents. Par exemple chez nos voisins suisses c'est la marque Aptamil qui est la marque de référence. Outre leur gamme complète de laits standards et de laits infantiles jusqu'aux 3 ans, avec des formules à la pointe de la recherche et de l’innovation, j'ai apprécié leur format de boîte pratique et hygiénique avec la petite mesurette clipsée dans le couvercle.

Outre les produits, la marque propose divers services : je vous avais déjà parlé de l'appli gratuite pour aider les futurs parents à choisir le prénom. Il y a aussi l'Aptaclub avec des conseillères professionnelles (et mamans expérimentées) qu'on peut appeler gratuitement pour tout conseil ou rejoindre sur la page Facebook Aptaclub remplie de conseils pratiques et de clins d'oeils amusants.

 

Quant à moi, je me demande si demain je serai au chômage technique de préparation de biberon...



Article sponsorisé

Partager cet article

15 avril 2015 3 15 /04 /avril /2015 05:00
Je m'appelle livre et voici mon histoire

Je m'appelle LIVRE et je vais vous raconter mon histoire est un livre bien original puisqu'il s'agit de sa propre autobiographie ! Oui dans ce livre-là, un peu spécial je vous l'accorde, Livre raconte sa propre vie, une histoire qui dure depuis plus de 5 000 ans !

Les 20 petits chapitres se savourent telles des friandises !

Livre présente ses ancêtres, les tablettes d'argile, nous conte l'invention de l'alphabet.

Il déroule sa période "rock n roll" où il n'avait pas de page mais était roulé, des feuilles de papyrus des Egyptiens, en passant par les soies chinoises, jusqu'aux parchemins du Moyen Âge.

Il ne passe pas sous silence l'épreuve du feu à laquelle il a été dramatiquement soumise.

Il avoue avec beaucoup d’humour qu’il a toujours eu un faible pour la lettre « P » - celle qui « évoque tant de bons moments de sa vie » : papyrus, parchemin, papier, presse d’imprimerie, poche, publications…

Et il n'oublie pas de vivre avec son temps ! Il a une capacité de résistance allié à un vrai sens de la famille avec son frère, e-book !

 

Un livre que je conseille sans hésiter aussi bien pour les enfants dès 9 ans, avec ses 135 pages très aérées et illustrées, que pour les adultes (l'éditeur Nathan le conseille de 11 à 111 ans !).

Ce cheminement du Livre à travers les âges et les siècles nous avait été présenté avec l'exposition permanente du Musée de l'Imprimerie de Lyon et c'est très sympa de le retrouver dans sa bibliothèque... en Livre ! (et la boucle est bouclée !).

 

Je m'appelle livre et voici mon histoire

Mon chut les enfants lisent !

reçu en service de presse

Partager cet article

14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 05:00
L'envoûtante lecture du monde caché d'Axton House

Il y a des lectures qui font grande impression car elles se déroulent dans un contexte particulièrement propice. C'est certainement ce qui m'est arrivé en dévorant les 460 pages du Monde caché d'Axton House.

Je ne suis pourtant pas plus sensible que cela aux phénomènes surnaturels.... Mais laissez-moi vous expliquer.

 

Dans ce roman, le héros, A., âgé seulement d'une vingtaine d'années vient d'hériter d'un cousin -inconnu jusqu'alors-, d'une belle fortune et de sa grande demeure... qui va vite se révéler très mystérieuse. Il faut dire que le fameux cousin, Ambrose Wells, y est mort défenestré à 50 ans, tout comme son père, avant lui. Et que le majordome s'est enfui après cela.

Accompagné de son amie muette Niamh, au look particulier, A. laisse tomber ses études pour s'installer dans sa nouvelle propriété en Virginie aux USA.

 

Tous deux vont mener l'enquête pour découvrir les mystères de cette maison et les circonstances particulières de la mort d'Ambrose... Et ils vont aller de surprise en surprise ! Maison hantée, lieu de réunion d'une étrange société secrète aux missions énigmatiques et théâtre d'un cambriolage, cette demeure a bien des secrets à révéler. Encore faudra-t-il arriver à déchiffrer les codes secrets et découvrir les cachettes insoupçonnées !

 

Et justement, alors que j'étais au passage où A. rencontre le fantôme de sa maison qui fait varier la lumière des ampoules au point de lui brûler les yeux, je lisais moi-même à la lumière d'une ampoule grésillante en fin de vie et j'avais les yeux en feu à cause de mon allergie printanière. Impression troublante ! Autant vous dire que pour aller aux toilettes, je rasais les murs, même si notre modeste appart' n'a rien de la grande demeure inquiétante du livre !

 

Au-delà de cette petite anecdote, ce livre est une belle découverte mariant l'ambiance enquête digne d'une Agatha Christie et ses 10 petits nègres, ou d'un Sherlock Holmès et le monde fantastique et surnaturel qui m'évoquent Philip K. Dick. La narration est entrecoupée de pages du journal intime de Niamh, de rapports d'enregistrements, d'extraits "savants" (parfois un peu barbants), mais le tout tient bien ensemble et fonctionne !

 

J'adore découvrir de nouveaux auteurs et j'ai vraiment accroché à ce premier roman plein de mystère et de rebondissements d'Edgar Cantero, auteur dont on aurait parié qu'il était britannique vu le style, mais vit en fait à Barcelone.

 

reçu en service de presse

Partager cet article

Published by Lucky Sophie - dans Lecture du moment
commenter cet article
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 07:12
P'tit Lucky ravi de retrouver son petit lion !

P'tit Lucky ravi de retrouver son petit lion !

On adore cette petite période du printemps où les arbres n'ont pas encore récupéré leurs feuilles, mais sont couverts de fleurs.

En manches courtes !

Des fleurs, il y en a partout, notamment sur les pelouses où on pique-nique. Et chaque traversée se révèle une grande aventure... vu que P'tit Lucky ne veut en écraser aucune ! (et c'est bien plus facile de les éviter pour ses petits pieds que pour les nôtres !).

Attention à ne pas écraser les fleurs !

Attention à ne pas écraser les fleurs !

Ce week-end, c'était aussi le premier week-end où on pouvait se balader en manches courtes sans frissonner... Comme si on était passés directement de la doudoune au débardeur. Et tant pis pour le proverbe "en avril ne te découvre pas d'un fil !", le printemps est arrivé par surprise et c'est bon d'en profiter !

 

En manches courtes !

Il faisait tellement chaud que déjà les p'tits loups assoiffés faisaient la chasse aux fontaines publiques... Le ciel était si bleu qu'on pouvait observer les dessins des avions dans le ciel... Voilà qui donne tellement envie de partir en vacances !

En manches courtes !

Ne manquez pas la braderie à -40% sur www.chagribouille.com où on peut dénicher des petites merveilles de jouets, comme ce Kaléidoscope Vilac !

 

En manches courtes !

Je me suis enfin décidée à faire le grand chassé-croisé des penderies d'hiver et d'été, avec à la clé de longs essayages de toutes les fringues de l'an passé x 3 enfants.

C'est si bon d'entendre leurs cris d'extase en retrouvant tel ou tel t-shirt adoré qui va toujours (on a aussi les cris de désespoir quand LA fringue fétiche ne va plus !).

Et puis des "oh" d'enthousiasme, et aussi quelques "ah" peu convaincus, en découvrant quelques tshirts neufs achetés en solde l'an dernier pour cette année (même si je m'y risque moins, vue la vitesse phénoménale à laquelle ils changent maintenant à la fois de goût et de taille !).

Prochaine étape : les sandales et les maillots de bain !

 

Et chez vous, la garde-robe d'été est en place ?

 

Ma semaine en images pour Madame Parle

Partager cet article

11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 16:47
Dirty Dancing en comédie musicale et Danse indienne au musée, nos spectacles du week-end !

Ce week-end lyonnais sera pour moi résolument sous le signe des spectacles de danse.

Avec tout d'abord une comédie musicale qui, le temps de 2h30, m'a transportée 25 ans en arrière, quand je tombais en pâmoison devant les scènes de Dirty Dancing.

Pari réussi pour cette comédie musicale qui présente "L'histoire Originale sur Scène" avec 26 artistes et un orchestre de 8 musiciens : me faire revivre l'émoi de mon adolescence, en entendant les musiques et en regardant les déhanchés du film devenu mythique.

On regrettera évidemment l'absence du beau Patrick Swayze, décédé en 2009 d'un cancer, mais Corentin qui interprète Johnny Castle s'en sort vraiment très bien.

Il est accompagné d'une Penny à couper le souffle tellement elle danse bien (cocorico Lyonnais, elle a fait le Conservatoire de Lyon !) et d'une "Bébé" touchante et drôle.

La mise en scène faisant bouger les décors rapidement et avec des extraits de scène du film est assez réussie, même s'il faut bien l'avouer, c'est en majorité un public de filles déjà acquis qui est dans la salle !

Encore ce soir et demain à La Halle Tony Garnier !

 

Dirty Dancing en comédie musicale et Danse indienne au musée, nos spectacles du week-end !

Dans un tout autre genre, vendredi soir, nous étions de nouveau au Musée des Confluences (l'un des nouveaux "spots" favoris des p'tits loups, surtout quand il s'agit de s'arrêter au comptoir gourmand Pignol !).

Mais cette fois c'était pour inaugurer la saison des spectacles jeune public dans l'auditorium du Musée.

Le spectacle d'une heure auquel nous avons assisté était vraiment d'une très grande qualité et nous a permis de nous familiariser avec le Kathakali, une danse indienne narrative où chaque partie du corps (regards, sourcils, mains, pieds..) sert à raconter Le Mahâbhârata, le grand livre de la mythologie indienne. 

Dirty Dancing en comédie musicale et Danse indienne au musée, nos spectacles du week-end !

Les p'tits loups ont adoré observer les musiciens avec leurs instruments différents des nôtres et admirer les costumes et la gestuelle des danseurs, disposant d'une agilité inhabituelle des sourcils aux doigts de pieds !

Une heure de dépaysement artistique et d'ouverture aux autres civilisations, mission remplie pour ce spectacle "vibrations du monde" !

On a déjà repéré d'autres spectacles à voir en famille comme ce spectacle de musique et dans classique indienne le 30 avril (je vous ai déjà dit que je suis passionnée d'Inde ?).

Côté salle, l'auditorium assure une bonne visibilité de la scène de toutes les places et les sièges tout neufs sont extrêmement confortables !

 

Bon week-end à vous !

Invitations offertes, merci !

Partager cet article

Published by Lucky Sophie - dans Le coin des gônes
commenter cet article
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 06:00
Le perfecto en rose poudré, by 3 Pommes ! [Samedi Mode]

Le perfecto, c'est sans doute la pièce dont j'ai beaucoup rêvé enfant sans vraiment oser la demander.

A l'époque, c'était forcément noir et ça semblait sans doute pour mes parents un peu trop Jeanne Mas pour mes frêles épaules d'enfant.

Alors, j'applaudis l'idée rock & girly de 3 Pommes qui revisite pour cette demi-saison le perfecto en rose poudré !

Le perfecto en rose poudré, by 3 Pommes ! [Samedi Mode]

On aime sa matière souple, sa doublure fleurie toute douce et bien sûr son style mythique avec sa coupe ajustée !

 

BLOUSON SIMILI CUIR 3 Pommes du 3 ans au 12 ans (offert).

Le perfecto en rose poudré, by 3 Pommes ! [Samedi Mode]

Envie de participer au Samedi Mode ?

Postez votre billet avec un lien vers ici et faites-moi signe en commentaire !

 

Le Samedi Mode est aussi chez :

 

* Maman Clémentine

* Blabla et cie

* Livres et Merveilles

* Confidences de Maman

* Mubu Caro

* Dress me & my kids

* Deborah

* Dans la peau d'une fille

* Parisienne à Vincennes

 

 

Merci à toutes !!!

Partager cet article

Published by Lucky Sophie - dans Ton samedi mode
commenter cet article
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 05:00
Moi je voudrais un ours, un caribou, un tigre, un perroquet, une étoile de mer, une tortue, un éléphant, une girafe, un panda, une grenouille... et aller les voir en Chine et en Afrique !

Moi je voudrais un ours, un caribou, un tigre, un perroquet, une étoile de mer, une tortue, un éléphant, une girafe, un panda, une grenouille... et aller les voir en Chine et en Afrique !

Un jour je discutais avec ma Maman de ce qui me semblait important pour mes p'tits loups et elle m'a posé cette question inattendue qui m'a rendue très triste pour elle : "Est-ce que tu aurais voulu que je fasse autrement ?". Non, derrière mes propres aspirations de mère, il n'y a pas de jugement sur mes propres parents, même si inévitablement on compose en fonction de ce qu'on a aimé ou de ce dont on a manqué pendant notre propre enfance (les voyages, les sorties, les amitiés, la famille...).

 

Evidemment je ne pouvais que la rassurer en lui disant que non. Maintenant que je suis moi-même Maman, je suis d'autant mieux placée pour savoir qu'en tant que parent aimant, on fait son maximum, mais ce qu'on peut n'est pas toujours ce qu'on voudrait.

Etre parent nous donne des ailes, une force insoupçonnée, l'envie de se battre pour offrir à nos enfants ce qu'on pense bien pour eux, pour nous en tant que famille (quitte parfois à s'oublier un peu en tant que parents). Mais ça ne suffit pas toujours, la vie est rarement aussi simple qu'on se l'imaginait avec nos yeux d'enfant ou d'ado.

 

Je me dis qu'il y a forcément un moment, où malgré nos efforts pour faire le maximum pour eux, on se plantera. Il faut dire qu'entre toutes leurs envies et demandes qu'ils peuvent mitrailler à la minute, il faut déjà les aider à faire le tri de ce qu'ils veulent vraiment, de ce qui compte vraiment pour eux et ne pas louper cela.

 

Je ne cherche pas à être une maman parfaite à leurs yeux, ils voient sûrement certains de mes défauts, et quand je pense m'être plantée, je n'hésite pas à en discuter avec eux. Ils savent ainsi qu'ils ne sont pas seuls à devoir faire des efforts !

Je ne cherche pas non plus à être leur bonne copine, même si ce serait parfois bien plus agréable ou facile. C'est parfois frustrant de se mettre en opposition face à eux, mais quand c'est à mes yeux nécessaire, je le fais. Pas question d'abdiquer sur les points d'éducation qui me semblent importants pour toute leur vie et tant pis si parfois, cela me donne un rôle pas sympa.

 

Alors peut-être qu'un jour, ils nous en voudront pour un truc ou un autre -certainement pas celui auquel on aura pensé, ceci dit en passant !-, j'espère juste que ce ne sera pas trop grave à leurs yeux pour qu'on soit vite pardonnés.

En attendant, j'essaie d'être à l'écoute des envies de chacun pour ne pas trop me planter... et deux oreilles et un seul cerveau ont bien dû mal à y suffire !

Partager cet article

Bienvenue Chez Moi

  • : Lucky Sophie, blog maman, famille nombreuse, bons plans
  • Lucky Sophie, blog maman, famille nombreuse, bons plans
  • : Blog d'une maman de 3 enfants (la puce 9 ans, le p'tit gars 7 ans et P'tit Lucky 3 ans), parisienne de cœur et lyonnaise d'adoption. En général, j’accumule les « Pas de bol » d’où le titre de ce blog… pour conjurer le sort !
  • Contact

Lucky News !

Les concours du moment :

* Bijou de sac

Les résultats sont en ligne : 

* Pack Stikets

* Lot gourmand LU

* Tote-bag

* Spectacle Au boulot Jojo !

* Trousse de toilette

* Parc Astérix

 

ON A RENDEZ-VOUS !

 

Chaque samedi partage tes tops et flops mode !

bannière ton samedi mode

 

DO YOU FOLLOW ?

hc1.png

fb1.png  

  

             logo twitter
       logo-pinterest.png
logo-mail.jpg
instagram.jpg

Cherche Et Trouve !

J'aime les macarons !

 

Logo-C3-ambassadrice-bugaboo-200x200_def.jpg

 

parent-testeur-diono.jpg

 

Macaron blog c

Heberger image

blog-coup-de-coeur-ludi.png

macaron_tiniloo_web.gif

 

  logo-tribu-Fisher.jpg

 

  BLOG-MAMAN-COUP-DE-COEUR-DUPLO.gif

BLOG-parole-de-mamans.jpg

igraal.jpg

  family-cine-club.png

Naty_Ambassador_symbol.jpg

 

purefamille.png

 

lyon-resto-lucky-sophie.jpg

 

Utile ou futile ?

Resultat test PageRank

 

Ebuzzing - Top des blogs - Famille

 

 

chance