26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 13:41

C'est lui le coupable !

Oui c'est à cause de lui que je me suis levée ce matin avec de grosses valises sous les yeux, légèrement hébétée que ce soit déjà l'heure de me faire tirer du lit, par ce réveil insistant.

Comme à mon habitude, une fois que j'avais fait connaissance avec Jenna, Matthew, Ryan, Nora, Debbie Alexia, Ken et Garrett, il était bien difficile de les abandonner au beau milieu de l'histoire, avant d'avoir eu la réponse à mes questions. Principalement : qui donc a enlevé Alexia ?

La Vallée du Renard, un "gentil" polar de Charlotte Link

C'est un polar original car on commence l'histoire en connaissant tout du crime, ou du moins du premier enlèvement, celui de Vanessa, la femme de Matthew. En tant que lecteur, c'est sympa d'avoir déjà des cartes en main. On a l'impression d'avoir un tour d'avance et que finalement on ne sera pas si surpris que cela à la fin.

Mais Charlotte Link, auteure allemande de polars que je découvre avec La vallée du Renard sait ménager le suspens. Surtout qu'elle prend d'abord bien le temps de nous laisser faire connaissance avec chacun des personnages de l'intrigue. Mais après un long moment où on voit un peu les choses arriver, on se laisse surprendre par l'enchaînement des rebondissements de la fin.

 

C'est un gentil polar, dans le sens où le criminel autour duquel tourne toute l'histoire, Ryan Lee, est un petit escroc avec un bon fond, il a seulement le chic pour se mettre toujours dans le pétrin.

 

Ayant emprunté à plusieurs reprises de l'argent à un grand magnat du crime -Damon-, Ryan Lee se retrouve à devoir lui rembourser une somme colossale, vingt mille livres, en comptant les intérêts astronomiques.

 

Evidemment Ryan, qui n'arrive jamais à garder un boulot longtemps (car il faut arriver à se lever tous les matins !) et qui vit de menus larçins, n'a pas une telle somme. Ayant vraiment peur de Damon, qui ne recule devant rien, ni la torture, ni l'assassinat, pour récupérer son argent, Ryan décide de s'improviser kidnappeur d'un jour pour obtenir une rançon qui remboursera sa dette à Damon.

 

Sur un parking désert au milieu de la lande anglaise, il avise Vanessa, une jeune femme avec des habits chics près d'une voiture qui vaut de l'argent, et décide de la kidnapper pour soutirer une rançon à son mari.

Il installe Vanessa dans une caisse avec des provisions d'eau et de nourriture dans une grotte absolument introuvable que lui seul connaît depuis sa tendre enfance et qu'il a baptisé La Vallée du renard. Il promet à Vanessa de venir la délivrer dès que son mari lui aura remis la rançon.

Hélas, Ryan est arrêté juste après et mis en prison pour coups et blessures graves, suite à une bagarre idiote qui a mal tourné dans un bar. Il n'ose pas parler de sa prisonnière retenue dans la caisse, de peur d'ajouter des années de prison à son compteur.

 

2 ans et demi plus tard, Ryan, libéré pour bonne conduite s'installe chez Nora, une correspondante qui s'est occupée de lui en prison. Toujours meurtri par la culpabilité d'avoir laissé Vanessa mourir dans sa caisse, Ryan entame une réinsertion modèle, en allant travailler chaque jour avec assiduité.

 

Hélas, des faits graves et étranges viennent rapidement tourmenter les proches de Ryan : Debbie son ancienne petite amie est agressée et violée, puis sa propre mère est kidnappée. Trop de mauvaises coïncidences, en plus ces agressions s'avèrent l'oeuvre de professionnels. Ryan y voit immédiatement la signature de Damon, une manière de lui mettre la pression pour le remboursement de sa dette, qui a encore dû s'alourdir d'intérêts exhorbitants pendant sa détention en prison.

 

Mais l'histoire prend une toute autre tournure lorsqu'Alexia, rédactrice en chef d'un journal local, disparaît, au même endroit et dans les mêmes circonstances que Vanessa 3 ans plus tôt. Cela ne peut être l'oeuvre de Damon pour tourmenter Ryan, Ryan en est sûr, car personne n'est au courant de ce qui est arrivé à Vanessa... à part Vanessa elle-même. Alors qui est-ce ? Est-ce que Vanessa aurait réussi à s'échapper de la caisse lourdement vissée ?

 

Ken, le mari d'Alexia, père au foyer héroïque assumant leurs 4 enfants, son ami Matthew (également mari de la disparue Vanessa) et Jenna, amie de Vanessa qui entame tout juste une relation avec Matthew, sont morts d'inquiétude pour Alexia et ont bien du mal à y voir clair... Tout comme la police d'ailleurs.

 

On dévore rapidement les 500 et quelques pages de ce polar écrit dans un style fluide facile à lire, avec beaucoup de détails sur les personnalités des protagonistes qui s'entrecroisent comme dans un Lelouche, avec en toile de fond le cadre dépaysant de petites villes anglaises, d'où la côte et la campagne ne sont jamais loin.

 

reçu en service de presse

Partager cet article

Published by Lucky Sophie - dans Lecture du moment
commenter cet article
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 07:30
Feuilletés tomates séchées, basilic & parmesan : recette express

Je vous parlais hier des enfants qui mangent de tout, il y a évidemment un moment qu'ils adorent : c'est l'apéro ! Pour autant, j'aime sortir de l'éternel chips-saucisson à succès.

Voilà une recette super rapide de petits feuilletés apéros tomates séchées, basilic & parmesan qui a beaucoup plu, y compris aux enfants (qui ont même dit spontanément-pas-sous-la-torture qu'ils étaient meilleurs que ceux de Picard !).

Feuilletés tomates séchées, basilic & parmesan : recette express

J'ai pris :

* une pâte feuilletée pré-étalée

* un pot de tomates séchées Sacla

* du basilic coupé (en tube découvert dans la Dégustabox de printemps)

* du parmesan frâchement râpé (venant directement d'Italie, une tuerie intergalactique même quand on n'aime pas le parmesan).

L'étape où il vaut mieux éloigner les enfants, ça fait un peu trop colis suspect à leurs yeux !

L'étape où il vaut mieux éloigner les enfants, ça fait un peu trop colis suspect à leurs yeux !

Après avoir égoutté rapidement les tomates séchées, je les ai mixées avec parmesan et basilic (ne me demandez pas les quantités, c'est du pifomètre !).

Feuilletés tomates séchées, basilic & parmesan : recette express

Ensuite,  on étale la préparation sur toute la pâte et on coupe des bandes. A partir de là, il suffit de rouler : façon escargot, façon palmier ou façon croissant, c'est vous qui voyez ! Je mixe un peu les différentes formes ; les croissants, c'est pratique pour utiliser les bouts arrondis !

Feuilletés tomates séchées, basilic & parmesan : recette express

Les feuilletés ne sont pas tous parfaits, pour que ce soit plus facile à couper, il faudrait remettre les boudins un quart d'heure au frigo, mais je n'ai jamais le temps de le faire.... On peut sûrement aussi dorer à l'oeuf avant d'enfourner, mais par économie de temps je ne l'ai pas fait et c'était très bien quand même !

Feuilletés tomates séchées, basilic & parmesan : recette express

Il ne reste plus qu'à faire cuire 10 minutes à 210°C dans un four préchauffé en espaçant bien les feuilletés qui vont gonfler à la cuisson.

Je fais 3 fournées, ce qui me permet de couper les feuilletés de la deuxième fournée pendant que la première cuit, et idem pour la troisième.

Feuilletés tomates séchées, basilic & parmesan : recette express

En une demi-heure top chrono, j'ai une jolie montagne de feuilletés... qui est presque aussi vite engloutie que fabriquée !

 

Et vous, quelles sont vos bonnes petites recettes qui changent pour l'apéro ?

 

A revoir sur le même thème : les Croque-escargots !

 

mon mercredi gourmand

Partager cet article

Published by Lucky Sophie - dans En cuisine !
commenter cet article
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 09:32

On était chez des amis pour dîner, la table des adultes aussi nombreuse que la table des enfants, comme c'est souvent le cas désormais.

Mais nos hôtes n'avaient prévu qu'un seul menu commun, très fiers de dire qu'ils avaient réussi l'éducation alimentaire de leurs enfants qui mangent de tout.

Je comprends bien le point de vue, surtout que 2 menus ça peut compliquer les choses. Pourtant quand je "joue" à domicile, souvent j'adapte le menu des adultes aux enfants. Pourquoi ? Non pas par peur des enfants difficiles, juste parce que j'estime que si on se reçoit entre amis, c'est pour se faire plaisir, et le menu qui fait plaisir aux adultes n'est pas toujours ce dont les enfants rêvent.

Chez nous, le menu invités des enfants comprend souvent des pâtes ou des préparations à base de pommes de terre, comme ça je suis quasi sûre de remporter tous les suffrages ! (quoique si on regarde la consommation des Français, il semble que la pizza l'emporte !).

Des enfants qui mangent de tout !

Pour en revenir à ce fameux dîner, le menu n'était pas des plus faciles : salade de chou, poivron et carotte avec un assaisonement ultra-light en entrée puis cassolettes d'escargots.

Nos enfants ont été super sympas et ont mangé des deux par politesse (en petite quantité) comme on le leur a appris, même s'ils n'aiment pas trop ça (tout comme moi qui déteste les escargots !).

Mais les enfants d'autres invités ont pris l'option "corbeille à pain" et n'ont rien mangé d'autre du repas, ce qui a valu à leurs parents un moment assez inconfortable. Nos hôtes leur ont fait la leçon sur la technique pour faire manger de tout aux enfants (quand ils sont petits leur resservir au repas d'après ce qu'ils n'ont pas mangé au précédent).

Et moi je gardais consciencieusement le silence, évitant de dire à nos hôtes que leurs propres enfants n'en avaient pas voulu non plus, en me gratifiant d'un "j'aime pas" quand je leur ai proposé de les servir...

Et oui, il ne faut pas confondre des enfants qui mangent de tout... et qui aiment tout !

Des enfants qui mangent de tout !

A ce propos j'ai beaucoup aimé ce guide de survie des grands-parents Au secours ! Mes petits-enfants débarquent dans ma cuisine ! (reçu en service de presse) qui donne des idées pour éviter de manger des nouilles et du bistèque à tous les repas quand ils ont leurs petits-enfants !

Il y a des recettes comme le ketchup maison ou les crêpes aux orties, qui forcément piqueront la curiosité des enfants (et espérons pas les mains lors de la cueillette avec des gants !), des idées de bricolage nature comme la potato-imprimerie ou comment transformer les gousses des petits pois en bateau, ce qui devrait motiver les enfants à participer à l'écossage...

Cerise sur le gateau, il y a un index par ingrédient (abricot, asperge..), par type de recette (entrée, plat...) et un index par temps disponible pour chaque recette (un quart d'heure, une demi-heure...). A offrir l'air de rien la prochaine fois que vous laissez vos enfants chez papi et mamie !

 

Et chez vous, les enfants mangent de tout ?!

Des enfants qui mangent de tout !

Partager cet article

23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 10:23

Hier, en me couchant, je défilais le film de ma journée et je me suis prise d'une crise de fou rire... toute seule. L'après-midi m'avait semblé parfaite. On a fêté les 11 ans de la Miss avec ses copines, elle a été gâtée, ça a papoté, rigolé. Bref, c'était vraiment chouette. En plus, pour une fête d'anniversaire à cet âge-là, en tant que parents, on est vraiment cool (on ne pense même plus au top 10 des pires trucs arrivés aux précédentes fêtes d'anniversaire), on assure le cadre, mais ils s'auto-gèrent pas mal.

C'est donc avec grande sincérité que j'ai dit aux parents qui demandaient le soir si tout s'était bien passé, que oui tout s'était bien passé.

Encore une fête d'anniversaire où tout s'est bien passé !

Mon esprit avait totalement occulté les 5 ou 6 petits problèmes que j'aurais sans doute pris très à coeur il y a encore quelques années. C'est sans doute ça qu'on appelle l'habitude...

 

Sur le chemin du bowling, on s'est arrêté un court moment dans une chouette aire de jeux. 30 secondes après être entrés dans le square, une invitée s'est pris une écharde dans le doigt. 5 minutes après, il y a eu une crise de larmes de mal de dos et 3 minutes plus tard, une autre "blessée" d'un coup de pied accidentel dans le nez.

15 minutes après notre entrée au square, nous en sommes tous repartis le sourire aux lèvres, tout le monde s'était bien amusé. Je n'avais évidemment pas eu le temps de poser une fesse sur le banc, trop occupée à dégainer la pince à épiler pour enlever l'écharde, le pansement ou les granules d'arnica.

Rien de tout cela ne m'a enlevé mon sourire : s'il y a quelques années, on se serait dit que vraiment on n'avait pas de chance, c'est maintenant du domaine de la routine, on a la petite trousse de secours et les réflexes pour soigner efficacement. Quelques minutes plus tard, tout le monde allait bien, et tout était oublié.

 

Au bowling, à l'instant même où je me félicitais d'avoir tant d'espace, une invitée me demandait de lui chercher sa toute petite boucle d'oreille perdue dans les centaines de mètres carrés de la salle. Point de crise cardiaque à bord, la boucle a été retrouvée, la partie de bowling a continué gaiement, une employée du bowling m'a juste glissé : "Vous n'avez pas beaucoup le temps de vous asseoir ?!". Si vous saviez...

 

Mon esprit a aussi rapidement occulté le double saut périlleux de la grande boîte de bonbons Haribo qui a forcément fini du mauvais côté comme les tartines beurrées, et en parents optimistes, on s'est même félicité de cette bonne excuse inattendue pour stopper l'orgie de bonbons.

 

Quand c'est une part de gâteau au chocolat, qui a inexplicablement fait un vol plané sur le pantalon blanc, j'ai juste pensé qu'il faudrait s'arranger pour que ça ne se voit pas sur la photo de groupe, le reste n'étant qu'un détail...

 

Evidemment à la maison, quand ils ont choisi de faire un cache-cache, c'est dans la seule pièce où le ménage n'avait pas été fait à fond, qu'ils se sont tous entassés. Encore un coup de ce sacré Murphy, à force, on se connaît bien.

Les petits sablés Bowling de circonstance !

Les petits sablés Bowling de circonstance !

Non, franchement, c'était une chouette fête d'anniversaire, on ne déplore même pas un pied écrasé par une boule de bowling, on est trop fort, ou chanceux... ou paré au pire !

Partager cet article

20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 09:07
Vive les apéros avec la Degustabox de Printemps !

Chaque Degustabox me réserve quasiment un gros coup de coeur, celui de la Degustabox de printemps, reçue en avril, allait aux boissons aromatisées San Pellegrino.

Vive les apéros avec la Degustabox de Printemps !

J'ai adoré ces petites canettes élégantes, et la boisson rafraîchissante qu'elles contiennent, avec une préférence pour le citron (mais j'ai adoré pouvoir goûter les différents parfums !).

Vive les apéros avec la Degustabox de Printemps !

Cette Degustabox de printemps lançait également la saison des apéros avec ce Rosé Pamplemousse de la gamme Arômes & vins, agréable bien frais et qui a l'avantage d'être moins alcoolisé qu'un rosé classique et donc parfait pour un dej' de midi au soleil !

Vive les apéros avec la Degustabox de Printemps !

Avec la préparation pour Pâte à pizza Francine, on a pu faire notre pâte maison et les enfants adorent vraiment se préparer leur pizza en ajoutant ce qu'ils veulent dessus (ici une partie avec olives pour ceux qui aiment et une partie sans pour ceux qui n'aiment pas) !

Vive les apéros avec la Degustabox de Printemps !

Avec les petites briques de crème entière et semi-épaisse Elle & Vire, nous avons fait avec les p'tits loups notre classique recette de quiche lorraine qui passe toujours très bien à l'apéro (ou en repas avec une salade assaisonnée au vinaigre aigre-doux Melfor !).

Vive les apéros avec la Degustabox de Printemps !

J'ai bien aimé le tube Basilic Les Mets de Provence, prêt à l'emploi parfait pour ajouter une touche parfumée à des sauces tomates ou pour préparer des petits feuilletés apéros tomates séchées-basilic-parmesan !

J'ai par contre moins accroché aux Tic Tac Breeze Réglisse et Eucalyptus, car je n'ai pas l'habitude de prendre des petits bonbons et idem pour le Canderel en doypack, je préfère me passer de sucre !

Vive les apéros avec la Degustabox de Printemps !

Quant aux céréales Kellogg's Ancient Legends, à base de céréales et graines anciennes, c'était sympa de les découvrir et elles n'étaient pas désagréables, mais je n'en rachèterai pas, j'ai une préférence pour des céréales plus légères et parfumées avec des fruits par exemple.

 

Au final, une box qui nous apporte toujours de belles découvertes à petit prix : 15.99 € pour une livraison en Mondial Relay.

Avec ce code promo OEQ29 profitez de 5 € de réduction sur votre première box.

Vive les apéros avec la Degustabox de Printemps !

Partager cet article

Published by Lucky Sophie - dans En cuisine !
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 14:04
La galerie de paléontologie au Jardin des Plantes

Le Jardin des Plantes de Paris, c'est un peu notre "salle d'attente SNCF" quand on est en avance pour reprendre notre train à la Gare de Lyon. J'adore vraiment cet endroit, et quand on a le temps on n'hésite pas à visiter l'une des parties musées.

La galerie de paléontologie au Jardin des Plantes

Après la Grande Galerie de l'Evolution, voici aujourd'hui quelques images de notre visite à la galerie de paléontologie, passage légèrement obligé quand on a un petit fan de dinosaures à la maison !

La Galerie de Paléontologie, l'endroit où on peut voir en permanence des squelettes de dinosaures à Paris !

La Galerie de Paléontologie, l'endroit où on peut voir en permanence des squelettes de dinosaures à Paris !

Quand je suis entrée pour la première fois dans la Galerie de paléontologie, la première idée qui m'est venue, c'est que ça pourrait être un paradis pour chiens : une bonne grosse montagne de nonos !

J'imagine le cauchemar des agents d'entretien pour faire la poussière ici !

J'imagine le cauchemar des agents d'entretien pour faire la poussière ici !

Il y a des squelettes de toutes les tailles, des très petits, et des gigantesques, mais surtout beaucoup beaucoup de squelettes dans un tout petit espace ! (enfin, l'espace est grand, mais comme comme c'est vraiment surchargé, il n'y a pas beaucoup d'espace pour les visiteurs).

Des mini squelettes...

Des mini squelettes...

aux gigantesques !

aux gigantesques !

Après notre visite du Muséum d'Histoire Naturelle de Londres (gratuit rappelons-le) avec une scénographie des squelettes de dinosaures absolument incroyable, et des explications et manipulations très kids friendly, je vous l'avoue, j'ai eu honte en tant que française de cette galerie parisienne payante, restée dans son jus depuis au moins une bonne centaine d'années, et vraiment à la limite de la décrépitude dans certains endroits.

Vous avez dit décrépitude ?

Vous avez dit décrépitude ?

La galerie de paléontologie au Jardin des Plantes

Rien à voir donc avec la rénovation de la Grande Galerie de l'Evolution, ici la culture se mérite vraiment, entre les panneaux compliqués à déchiffrer pour une visite en famille et la chaleur étouffante de l'endroit (passage par la case vestiaire quasi obligé quand vous débarquez avec vos manteaux !).

La galerie de paléontologie au Jardin des Plantes

Pour autant, les enfants ont passé un chouette moment et en ont pris plein les mirettes, ce n'est pas tous les jours qu'on admire d'aussi près un squelette de mammouth ou de Megacéros !

La galerie de paléontologie au Jardin des Plantes

Et moi, même si j'attendais beaucoup mieux niveau explications, je reste sous le charme de l'endroit, avec sa grande verrière, ses balcons en fer forgé et ses meubles en bois.

La galerie de paléontologie au Jardin des Plantes

Pour une visite en famille avec des petits de 4 ans comme P'tit Lucky, comptez 1h et demie de visite.

La galerie de paléontologie au Jardin des Plantes

Et si vous avez des fans de dinos à la maison, la boutique regorge d'idées cadeaux originales !

La galerie de paléontologie au Jardin des Plantes

Plus d'infos : Galerie d'anatomie comparée et de paléontologie (c'est gratuit pour les enfants et il y a un tarif réduit familles nombreuses !).

Côté transports, c'est très bien desservi, il y a même un arrêt de Batobus pas loin !

Et découvrez d'autres idées de visite à Paris en famille ici !

Partager cet article

Published by Lucky Sophie - dans I love Paris
commenter cet article
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 08:38

Vivre depuis longtemps dans le même coin pour les enfants, c'est avoir plus ou moins la même bande de copains qui se suit d'années en années. Et l'amitié, c'est chouette. C'est aussi compliqué de temps en temps "t'es plus mon copain !", et c'est même surprenant parfois, avec de anciens "rivaux" qui deviennent amis.

Voici une sélection de jolis albums pour parler d'amitié avec les enfants.

De jolis albums pour parler d'amitié

Grrrrr ! de Rob Biddulph, Milan

Tous les ans depuis 3 ans, l'ours Fred gagne le grand concours des ours de la forêt. Il est fort à toutes les épreuves : excellent pêcheur, grand danseur de hula-hoop, Fred sait aussi très bien faire peur aux visiteurs. Mais son plus grand talent, c'est son célèbre grognement "Grrrrr!" qui obtient la note maximale au grognomètre !

Fred est un gros ours solitaire qui ne voit pas trop l'intérêt d'avoir des amis.

Un nouveau venu s'installe dans la forêt, l'ours Boris, grand et fort. Il s'inscrit à la nouvelle édition du grand concours des ours de la forêt et veut tellement gagner qu'il n'hésite pas à être malhonnête et à voler le Grrrr! de Fred !

Mais les habitants de la forêt tiennent à leur champion et vont spontanément lui venir en aide. Lui qui pensait ne pas avoir d'ami se rend compte à quel point l'amitié est précieuse.

Et Fred comprend l'attitude de Boris qui voulait tellement gagner et lui pardonne le vol de son Grrrr! pour qu'ils deviennent de bons amis !

 

C'est un album très mignon, qui parle d'amitié et d'entraide mais aussi de rivalité et de compétition, avec de magnifiques illustrations, conseillé pour les 3-7 ans.

De jolis albums pour parler d'amitié
De jolis albums pour parler d'amitié
De jolis albums pour parler d'amitié

Supion et ses amis de François Maumont, Milan

Supion la pieuvre a toujours quelqu'un à aider, avec ses huit tentacules, c'est drôlement pratique ! Anatole la sole meunière lui demande de l'aider à charger les sacs de farine sur son dos, Martin l'oursin la supplie de l'aider à gonfler ses ballons d'anniversaire, Simon l'espadon bûcheron a besoin d'elle pour retrouver ses lunettes...

Mais quand Supion est prise au piège dans une cage de pêcheur, tous ses amis se précipitent pour la sauver et finissent la journée par la plus belle fête de l'océan jamais vue !

 

Une histoire à la fois drôle par le style de dessins et les noms des personnages et émouvante par l'entraide. On navigue dans un univers marin plein de détails qui passionnent les enfants ! Conseillé pour les 3-7 ans.

De jolis albums pour parler d'amitié
De jolis albums pour parler d'amitié
De jolis albums pour parler d'amitié
De jolis albums pour parler d'amitié

Winston & George de John Miller, Seuil Jeunesse

Winston le crocodile a pour meilleur ami l'oiseau George. Ensemble ils font des parties de pêche mémorables ! Le seul problème : George ne peut s'empêcher de faire des farces à son ami. Des farces qui peuvent parfois mal tourner et même mettre Winston en danger.

Les autres crocodiles conseillent à Winston de croquer cet oiseau énervant pour en finir mais l'amitié sera plus forte et George va finir par comprendre qu'il doit arrêter ses mauvaises blagues.

 

Un album grand format conseillé dès 3 ans, qui permet de parler des amitiés parfois "malsaines".

De jolis albums pour parler d'amitié
De jolis albums pour parler d'amitié
De jolis albums pour parler d'amitié
De jolis albums pour parler d'amitié

Fonce, petit Paul ! de Hubert Ben Kemoun et Charlotte des Ligneris, Nathan

Petit Paul se rend chez son amie Mily Rose avec un cadeau, un magnifque foulard bleu avec des pointes de rose. Mais Mily Rose n'est pas là, alors Petit Paul s'entrâine à faire des ricochets sur le lac en attendant son amie. Et voilà que le foulard s'envole. Le vent, l'oiseau, le train emportent le foulard toujours plus loin, mais Petit Paul qui a enfourché son vélo le suit pour pouvoir rapporter son cadeau à Mily Rose. même si cela lui demande de traverser un lac alors qu'il ne sait pas nager.

Quand Petit Paul offre le foulard à Mily Rose, il est dans un triste état, déchiré et sali mais le cadeau d'un ami fait toujours plaisir. Et le foulard s'envole à nouveau et la poursuite recommence, entre amis cette fois !

 

C'est le seul livre "humain" de cette sélection, et du coup même s'il est conseillé dès 4 ans, je le trouve plus adapté pour les un peu plus grands, ne serait-ce que pour l'identification au petit garçon qui se promène seul à vélo dans la campagne ou la quantité de texte assez importante. Je remarque que souvent pour les petits, c'est plus facile de comprendre les idées sous-jacentes avec des histoires d'animaux !

C'est un album magnifiquement illustré sur une amitié (ou un amour naissant ? on peut se poser la question !) qui donne des ailes !

De jolis albums pour parler d'amitié
De jolis albums pour parler d'amitié
De jolis albums pour parler d'amitié

Et vous, quels sont vos albums chouchous pour parler d'amitié ?

 

Mon Chut les enfants lisent !

Livres reçus en service de presse

Partager cet article

17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 08:17

Hier jetant un oeil distrait sur Facebook, j'ai vu cet article sur le site du Monde partagé avec enthousiasme dans mon fil d'actu.

 

"C’est un étrange phénomène qui se répand dans certains squares. Les bancs, initialement prévus pour que les parents discutent en retrait, se vident. Les adultes restent collés au toboggan ou à l’échelle de corde."

Le nouveau mal du siècle ? Le banc des parents vide au square !

Le nouveau mal du siècle ? Le banc des parents vide au square !

Je l'ai d'abord accueilli positivement, puis quelques minutes plus tard je me suis révoltée. Je peux être à certains moments le parent à côté du toboggan qui est fustigé dans cet article, mais pas par crainte excessive qu'il arrive quelque chose à mon enfant ou par difficulté à lui faire confiance.

Non, les raisons sont multiples.

 

On peut arriver au square désert et après un temps à jouer seul, mon p'tit bonhomme va apprécier qu'on joue ensemble à cache-cache, au loup, à s'inventer des histoires. Et franchement je ne vais pas avoir honte de prendre du temps pour jouer avec mes enfants ! Si à la maison j'ai souvent autre chose à faire, quand je suis au square, je suis finalement plus libre pour jouer avec eux.

 

Une autre fois, ça pourra être un square qu'on visite pour la première fois avec un parcours un peu dur. Alors pour le premier passage, je serai la main qui le rassure, la voix qui l'encourage et le félicite et après je pourrai aller m'asseoir sur le fameux banc en regardant de loin un petit bonhomme fier d'avoir franchi une nouvelle étape.

 

Une autre fois encore, on arrivera au square plein d'enfants qu'on ne connaît pas et les quelques minutes avant de se faire des copains, je serai celle qui mange la soupe aux cailloux au restaurant de son fils ou qui monte dans le train derrière son petit conducteur en herbe. Et vous savez quoi ? Au bout de quelques minutes, où on a l'air de tellement s'amuser, tous les enfants veulent eux aussi manger de la soupe aux cailloux au restaurant et monter dans le train, et je peux m'éclipser en laissant une joyeuse bande jouant ensemble.

 

A l'occasion, je peux aussi être la maman qui fait la police. Je suis pourtant plutôt d'accord avec  l'article qui nous dit que "Si les adultes interviennent systématiquement en médiateurs, ils privent les enfants d’un apprentissage nécessaire." mais selon moi que ce n'est pas à un enfant de 3-4 ans d'aller dire à une bande d'enfants 2 fois plus âgés que lui d'arrêter leurs bêtises genre jeter des cailloux sur les autres... Non, dans ce cas-là je crois que l'adulte présent doit lever son postérieur du banc...

 

Enfin, je peux être la maman fan qui prend des photos de son enfant qui lui fait coucou de tout en haut de la toile d'araignée.

Le parent à côté du toboggan
Oui, il m'arrive d'être la maman près du toboggan, pour une foule de raisons qui nous font plaisir à mes enfants comme à moi.
Mais je suis aussi la maman assise sur son banc, qui ayant regardé ailleurs seulement quelques minutes, découvre le coeur battant une méga chute de son enfant. Je peux assister impuissante à un accident malgré le super sol rembourré et un enfant averti, sans m'en vouloir, car comme tout parent je sais que le risque zéro n'existe pas....
 

Et dans un cas comme dans l'autre, j'aimerais qu'on n'essaie pas de me mettre dans une case, tantôt "mère surprotectrice" tantôt "mère négligeante", et qu'on arrête de nous culpabiliser avec ces jugements à l'emporte-pièce.

Partager cet article

Published by Lucky Sophie - dans Billets piquants
commenter cet article
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 06:00
Coque chic pour mon Iphone de choc ! {concours}

La semaine dernière, je n'ai pas pu faire le pont comme quasi la France entière.

Et bien non, on a beau être freelance et pouvoir installer son bureau à peu près où on veut, il faut aussi être clair, il y a des fois où on a du mal à bosser vraiment en face de ça !

 

Oui là, en face de ce paysage de rêve.

Coque chic pour mon Iphone de choc ! {concours}

Si on ajoute l'odeur de crème solaire et les grains de sable qui se faufilent entre les doigts de pied, ça devient carrément de la torture....

Coque chic pour mon Iphone de choc ! {concours}

Alors j'ai sagement bossé le vendredi devant mon écran d'ordi pendant que tout le monde profitait de ce jour off...

Coque chic pour mon Iphone de choc ! {concours}

Mais je me suis bien rattrapée le week-end avec une magnifique journée de plage le samedi, une journée où j'ai presque réussi à déconnecter... même si le smartphone, mon outil de travail en vadrouille, n'est jamais loin ! (et me sert accessoirement à aussi faire quelques photos souvenirs !)

Coque chic pour mon Iphone de choc ! {concours}
Coque chic pour mon Iphone de choc ! {concours}

Alors, pour protéger mon allié de boulot des chocs, surtout en mode week-end où je le traîne dans des endroits improbables, il me faut évidemment une coque solide. J'adore celle-ci trouvée sur caseable.com une start-up spécialisée dans les coques pour tablettes, smartphones et ordinateurs portables, illustrées par des artistes.

Et si cette coque "Dialogue with the sky" vous plaît, je vous propose de la gagner !

Coque chic pour mon Iphone de choc ! {concours}

THE CONCOURS

 

Pour participer :

Dites-moi en commentaire quel est votre produit favori chez caseable ?

 

* Une chance supplémentaire pour tout relais sur les réseaux sociaux (merci d'indiquer le lien de votre partage).

 

Jeu réservé aux résidents de France métropolitaine jusqu'au 30 mai 2016.

 

Le  gagnant sera tiré au sort et le résultat publié en edit du billet et sur la page Facebook du blog.

 

Bonne chance !

Le Samedi Mode est aussi chez

* Féelyli

* Miss Dada

Coque chic pour mon Iphone de choc ! {concours}

Partager cet article

Published by Lucky Sophie - dans Ton samedi mode
commenter cet article
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 08:09
Découvrir Paris en Batobus !

Les p'tits loups sont déjà allés chacun plusieurs fois à Paris, pourtant c'est dur d'avoir en tête une image globale de la ville : on s'engouffre dans le métro et hop quand on ressort, on aperçoit une fois le Sacré Coeur, une fois la Tour Eiffel, une fois la Tour Montparnasse... et ces dédales de trajets sous-terrains rendent les choses bien mystérieuses !

Découvrir Paris en Batobus !
Découvrir Paris en Batobus !

Cette fois, nous avons opté pour un moyen de transport qui nous permettrait de ne pas en perdre une miette : le Batobus. C'est un bateau tout vitré qui permet de se déplacer comme un bus mais sur l'eau !

Découvrir Paris en Batobus !

On prend un ticket à la journée (11 € pour les adultes avec notre carte famille nombreuse et 8 € pour les enfants) et on monte et on descend à volonté parmi les 9 arrêts disséminés sur la Seine, rive gauche et rive droite, entre Tour Eiffel et Jardin des Plantes.

Découvrir Paris en Batobus !

Il y a des bateaux toutes les 20 minutes à partir de 10h et l'attente sur les quais de Seine nous a paru plus sympa que sur un quai de métro !

Découvrir Paris en Batobus !

Ca tombe plutôt bien car tout en restant proches de la Seine, il y a déjà largement matière à jouer les touristes : la Conciergerie, la Sainte-Chapelle, le Quartier Latin, Notre-Dame, l'île de la Cité, le Pont des Arts, le Musée d'Orsay, le Jardin des Plantes, Le Louvre, les jardins du Palais-Royal, les Champs Elysées et bien sûr la Tour Eiffel et le Musée du Quai Branly.

Découvrir Paris en Batobus !
Découvrir Paris en Batobus !
Découvrir Paris en Batobus !
Découvrir Paris en Batobus !
Découvrir Paris en Batobus !
Découvrir Paris en Batobus !
Découvrir Paris en Batobus !

Et puis des quais, on observe et on admire tout un pan de la vie parisienne : la vie sur les péniches, les bouquinistes, les magnifiques ponts, les cadenas des amoureux (il en reste !), le métro aérien, les sapeur-pompiers qui filent à toute vitesse en bateau... !

Découvrir Paris en Batobus !
Découvrir Paris en Batobus !
Découvrir Paris en Batobus !
Découvrir Paris en Batobus !

Pour 3 € de plus, les enfants à partir de 7 ans peuvent prendre avec leur billet un petit kit de Chasse au trésor, contenant un jeu de piste et le cache-oeil de pirate qui va bien !

Une chouette idée avant de tester peut-être un jour une croisière pour enfants !

Découvrir Paris en Batobus !

De station en station, ils récoltent des indices et reçoivent à l'arrivée un trésor de pièces en chocolat.

Découvrir Paris en Batobus !

Et puis rien ne nous empêche à un moment de la journée de nous éloigner des quais en prenant le métro !

Découvrir Paris en Batobus !

Bref, un moyen de transport plutôt kids friendly pour visiter Paris ! (pour la poussette la descente sur les quais doit être galère à certains endroits mais comme dans les stations de métro en fait !).

Découvrir Paris en Batobus !

Partager cet article

Published by Lucky Sophie - dans I love Paris
commenter cet article

Bienvenue Chez Moi

  • : Lucky Sophie, blog maman, sorties et voyages en famille
  • : Blog d'une maman de 3 enfants (la Miss 10 ans, le p'tit gars 8 ans et P'tit Lucky 4 ans), parisienne de cœur et lyonnaise d'adoption.En général, j’accumule les « Pas de bol » d’où le titre de ce blog… pour conjurer le sort !
  • Contact

Lucky News !

chance

 

Les concours du moment :

* Coque Caseable

Les résultats sont en ligne :

* ColourBox Maped

* Bougies La Française

* Pochette Little Margotine

 

DO YOU FOLLOW ?

hc1.png

fb1.png  

  

             logo twitter
       logo-pinterest.png
logo-mail.jpg
instagram.jpg

Cherche Et Trouve !

J'aime les macarons !

Heberger image

parent-testeur-diono.jpg

 

Macaron blog c

Heberger image

Heberger image

blog-coup-de-coeur-ludi.png

macaron_tiniloo_web.gif

 

  logo-tribu-Fisher.jpg

 

  BLOG-MAMAN-COUP-DE-COEUR-DUPLO.gif

BLOG-parole-de-mamans.jpg

igraal.jpg

  family-cine-club.png

Heberger image

Naty_Ambassador_symbol.jpg

 

laboxdepandore_partenaire_2.1

purefamille.png

 

lyon-resto-lucky-sophie.jpg

 

Utile ou futile ?

PageRank

Ebuzzing - Top des blogs - Famille