Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Abandonner ses principes d'éducation au pied du sapin ?

La semaine dernière, j'ai lu en Une d'Hellocoton un bel article d'une maman qui expliquait qu'il n'y aurait pour chaque enfant qu'un seul cadeau au pied du sapin. Le but étant de faire prendre conscience aux enfants de la valeur des choses, un gros cadeau commun plutôt que plusieurs jouets dont certains ne seraient pas utilisés à leur juste valeur.

 

cadeau.jpg

Sur le moment, j'ai vraiment adhéré à cette position, j'ai aussi un peu culpabilisé en me disant que oui on gâtait trop nos enfants (et pourtant je freine, je freine pour qu'ils ne reçoivent pas trop de cadeaux). Et je lui ai donné raison : c'est vrai que parfois, tous ces cadeaux, c'est plus pour faire plaisir à nous-mêmes.

J'ai tellement eu de copains trop pourris gâtés, que c'est chez moi une crainte assez viscérale de louper ce pan d'éducation pour nos enfants. Depuis tout-petits, on leur apprend qu'on ne peut pas avoir tout ce qu'on veut, ils n'ont pas le droit de demander un truc dans un magasin, ils peuvent par contre le noter sur leur liste de souhaits d'anniversaire ou de Noël pour l'avoir plus tard.

 

Et puis après, au fond de moi quelquechose s'est révolté, et je me suis dit que je ne suis pas favorable à un cadeau unique. J'ai repensé à mon enfance où jamais je n'ai trouvé de montagnes de cadeaux au pied du sapin (je ne jette pas la pierre à mes parents, question de moyens, pas de grande famille, pas d'arbre de noël du boulot...). Et dès que je n'ai plus cru au Père Noël, on est passé sur des cadeaux utiles, des habits, des chaussures... des cadeaux qui font peut-être rêver les grands mais moins les enfants. Alors oui j'ai vite eu la notion de valeur de l'argent mais au détriment d'avoir le plaisir de recevoir des cadeaux.

 

Et zut, la vie est trop courte pour ne pas avoir droit de se faire plaisir, de leur faire plaisir. Alors non, finalement je suis contente qu'ils aient plein de cadeaux. Parce que je crois vraiment que le nombre et la taille des cadeaux participent à l'émerveillement de ce jour de Noël. Je préfère qu'ils aient plusieurs cadeaux pas très chers qu'un seul cadeau plus cher. D'ailleurs ils en sont encore à l'âge où il n'y a absolument pas de corrélation entre le prix du cadeau et le plaisir de jouer. Et c'est le seul moment de l'année où je suis d'accord pour qu'ils reçoivent un cadeau sur lequel j'ai pourtant des doutes sur son utilisation à long terme.

 

Et je crois que faire ainsi, ce n'est pas abandonner nos principes. Pour leur donner la valeur des choses, je fais d'ailleurs régulièrement le tri avec eux, de ce qu'on peut revendre ou donner. Effectivement plusieurs mois après, certains jouets ont perdu de l'intérêt. Mais ils ont pu en faire l'expérience par eux-même, ce qui est différent de la seule parole de l'adulte qui le prévient "mais tu ne vas pas y jouer longtemps" (d'ailleurs nous les parents, on se trompe parfois hein !). Ils prennent ainsi conscience que ça ne sert à rien d'avoir trop. Et ils sont les premiers à apprécier d'avoir de l'espace pour jouer aux jeux qu'ils aiment vraiment plutôt qu'une chambre encombrée.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Lucky Sophie

Blog d'une maman de 3 enfants à Lyon (la Miss 17 ans, l'ado 15 ans et P'tit Lucky 11 ans). Nos bons plans de parents : idées de sorties, jeux, activités créatives, voyages... En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article