Lucky Sophie blog famille voyage

Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Repassage haute pression & visite de l'usine Calor

J'en ai déjà parlé ici à plusieurs reprises, le repassage fait partie de ma vie hebdomadaire et pas seulement pour repasser les perles. Impossible de me mettre ou de mettre à mes enfants un vêtement non repassé. Bon, je ne suis pas dingue de repassage au point de repasser les pyjamas et les draps de dessous, mais j'avoue que, calée devant l'une de mes séries préférées, la "corvée" passe bien. Je pourrais presque rentrer dans la catégorie des "gens que le repassage détend" mais n'exagérons rien.

 

La corvée passe surtout parce que j'ai découvert les centrales vapeur il y a 10 ans et que je ne peux plus m'en passer. La raison : le gain de temps ! Entre mon vieux fer et ma nouvelle centrale, je l'estimais à 25%. Le guide d'achat des centrales vapeur édité par Calor indique 11% mais j'imagine que c'est à modèles équivalents. Peut-être suis-je passée d'un fer bas-de-gamme à une vraie centrale de compet'.


visite-usine.jpg

 

Aussi quand nous a invité à visiter l'usine Calor de Pont-Evêque d'où sortent les centrales vapeur du n°1 mondial, j'étais super intéressée. J'ai ainsi appris que chez Calor, le coeur technologique de la centrale, c'est cette mini-cocotte qui produit la vapeur sous haute pression et donne ce repassage impeccable en un seul passage.

 

coeur-vapeur-centrale.jpg

 

Outre le générateur de vapeur, la semelle du fer à repasser est un élément important quand je choisis ma centrale : je suis très attachée aux semelles qui facilitent la glisse. Nous en avons suivi la fabrication en plusieurs étapes.

 

fabrication-coiffe-calor.jpg

 

Des étapes très industrialisées et automatisées au contraire de l'assemblage, qui lui est encore assez manuel.

 

fabrication-centrale-vapeur-calor.jpg

 

Lors de cette visite, nous avons également vu "la salle de torture des centrales", qui permet de simuler 5 ans de vieillissement en quelques mois en conditions renforcées et extrêmes par rapport à la réalité (c'était un peu comme chez Ikéa quand ils présentent comment sont testés les ressorts de tiroir).

 

Nous sommes également passés par le bureau d'études qui travaille sur tous les aspects d'ergonomie et de praticité, comme la compacité de la centrale, le rangement du cordon, le silence d'utilisation, le réservoir amovible qui facilite le remplissage en cours d'utilisation et l'autonomie illimitée.

 

Mais surtout -et là vraiment je tombais des nues- on a appris que, sur le marché, il existe des fausses centrales qui se font passer pour vraies.

 

Certaines marques n'hésitent pas en effet à vendre sous le nom « centrale vapeur » des systèmes vapeur qui s'apparentent en réalité à des fers :

-  Il n’y a pas de production de vapeur dans la base.

- Le cordon véhicule de l'eau et non pas de la vapeur sous pression. Cette eau est chauffée au contact de la semelle, comme pour le fer.

- Ces appareils sont très sensibles au calcaire et nécessitent l’achat de cartouches filtrantes.

 

Alors comme en magasins, on ne peut pas tronçonner les centrales avant de les acheter, voici quelques repères pour différencier vraie et fausse centrales :

* La vraie centrale vapeur est normalement plus volumineuse que les autres appareils vapeur : pour cause, cet espace est nécessaire pour y contenir toute la technologie haute pression (mini-cuve + grand réservoir d’eau).

* Si l’emballage mentionne l’usage de cartouches filtrantes, à coup sûr il ne s’agit pas d’une vraie centrale vapeur !

 

Raison de plus pour faire confiance à Calor, la grande marque du secteur qui ne vend que des vraies centrales sous cette appellation.

 

Et après la visite, rien de tel que mettre en pratique nos talents de repassage en faisant des transferts un brin mégalos !

 

lucky-sophie.jpg

Je remercie les équipes Calor pour leur accueil agréable et leurs explications très intéressantes !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lucky Sophie

Maman lyonnaise de 3 enfants (la Miss 15 ans, le p'tit gars 13 ans et P'tit Lucky 9 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents (sorties, jeux, voyages). En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Romainparis 22/05/2014 02:37

Nous sommes dans le luxe du fer a repasser la :-)
J'ai une centrale vapeur aussi, et je ne veux pas m'en séparer... En fait, c est un souvenir de ma grand mère... Voilà une attache bien particulière ;-)
Sinon, dans la gamme clair j ai découvert voici peu de temps, le fer sans fil calor... Pas mal également :-) surtout pratique.

Lucky Sophie 22/05/2014 12:06



Ah je comprends l'attachement sentimental ! Mais là c'est vraiment super efficace, on gagne vraiment du temps !



Laura HANTZ 15/05/2014 12:10

Ah j'aurai adorer visiter cette usine!
J'ai une centrale vapeur Calor que j'adore!
Mais bon la ma semelle est toute noire ( ne jamais prêter sa centrale à sa belle soeur ! ) et du coup il repasse de moins en moins bien
C'est l'occasion d'acheter la nouvelle!

Lucky Sophie 15/05/2014 15:28



Ca doit se nettoyer, renseigne-toi !



stef anie 14/05/2014 10:16

J'ai moi aussi testé une centrale à tout petit prix, résultat elle a duré un mois...
Je suis donc retournée à mon vieux fer Calor et lorsque j'ai vu une chouette promo du calor ultraspeed et bien j'ai foncé dessus!
J'en suis plus que ravie chemises, jean tout y passe!
La centrale je trouve ça imposant donc je reste fidèle à mon fer :)

Lucky Sophie 15/05/2014 09:58



Ah zut tu es mal tombée alors car ça fait vraiment une différence !