Lucky Sophie

Blog maman pour s'amuser et voyager en famille !

Les annonces de Sabine... avec une qui compte double !

thé 4Aujourd'hui, j'ai l'immense plaisir d'accueillir Sabine, la PDGère en chef de l'entreprise la plus poilante que je connaisse !

 

"Sabine et associés est une entreprise familiale fondée en 2003.

Nous sommes spécialisés dans l'éducation, la cuisine et la logistique familiales. Nos domaines de compétences s'enrichissent de jour en jour.

Ressources humaines :

Pédégère: Sabine

Le DG : Grand Mari

Embauche d'un premier associé en 2004 : Zorro

Embauche de deux associés en 2006 : Pierrafeu et Rosette

Embauche d'un quatrième associé en 2009 : Milou

Localisation :

Située au carrefour de l'Europe, elle est aussi proche de Carrefour Market."

 

J'aime ce récit des annonces de ses grossesses à la famille...Si vous suivez Sabine depuis longtemps vous avez peut-être déjà eu l'occasion de le lire chez elle mais je le trouve agréable à lire et à relire....

Lorsque l'enfant paraît

L'annonce de ma première grossesse a été perçue différemment chez mes parents et beaux parents.


Mes parents étaient déjà grands-parents et ma mère ne pensait pas qu'on se jetterait si vite dans l'aventure (je venais d'avoir 25 ans et Grand Mari, 27). « Quoi, déjà ? si, si je suis contente ».

Chez mes beaux parents ce fut tout autre. « Ah, enfin, je me demandais si vous alliez nous l'annoncer un jour ! ».

Grand Mari et moi faisons les choses dans l'ordre et cette annonce est arrivée 3 mois après notre mariage, autant dire que nous n'avons pas traîné. Pour l'anecdote, Grand Mari voulait des enfants quand nous étions étudiants (et sans argent) et moi toute jeune (merde) !


C'est quand Zorro est arrivé (sans se presser) que tout a vraiment changé. Je n'ai plus reconnu mes beaux parents et eux d'ailleurs ne me connaissaient plus non plus.

A mon arrivée chez eux, ma belle mère se précipitait vers moi, me prenait Zorro des bras et me tournait les talons.
« Euh, bon-jour ! BONJOUR ! ». Pas de réponse. Mon beau père quant à lui a continué de me saluer (il est poli) mais il a commencé à m'ignorer! Seul le baveux comptait.  Toute leur attention, tous leurs mots, leurs sourires, étaient destinés à Zorro, j'étais invisible. Pourtant c'est moi qui avait fabriqué pendant neuf putain de longs mois cette merveille. Ma belle doche le quittait des yeux (et encore) juste pour le prendre en photo ! Mais le plus drôle (si c'est rigolo), c'est le changement radical de mon beau père. Je me doutais bien qu'il serait assez gaga mais à ce point ! Imaginez un gars de 1m95 à plat ventre sur un tapis à gazouiller pendant des heures ! Le moindre, cri, clignement d'œil, caca, déclenchait admiration chez Papi !


Le moins drôle c'est qu'ils nous harcelaient pour l'avoir tous les week-end et comme j'avais repris le boulot aux deux mois et demi de Zorro, je comptais bien moi aussi profiter de mon fils (merde, bis). Des fois ça tournait en remontrance « tu ne me confies jamais Zorro, tu veux pas me le laisser ou quoi ? » m'a lâché un matin ma belle mère.


Alors pour les calmer un peu on a décidé d'avoir des jumeaux. Ah, ils allaient moins faire les malins les envahisseurs beaux parents. Bon en fait on ne l'a pas fait exprès mais sur ce coup là on a été les plus forts !

Déjà l'annonce de cette grossesse multiple.

Je m'étais rendue seule et légère (après ce serait seule et lourde) chez ma gynécologue. Je savais que j'étais enceinte et j'étais heureuse malgré mes degueulis matinaux, du midi, du goûter et du soir de savoir ce futur bébé en moi. Quand ma gynécologue m'a demandé de lui décrire l'écran de l'écho, je me suis sentie con (elle souriait pour me rassurer, ce n'était pas une mauvaise nouvelle). Je savais bien que ça ne pouvait pas être les yeux du bébé, il était beaucoup trop tôt pour les voir et ils auraient été bien trop gros!

Alors j'ai dit « ce sont les yeux que l'on voit ! ».

« euh, non Mme Sabine ce sont LES bébés ! » m'a soufflé un brin anxieuse la gynéco.

« pfffff, Grand Mari ne va jamais me croire ! ». Elle était rassurée, je réagissais et pas trop mal.

N'empêche, j'étais tellement sur le cul de cette nouvelle que j'ai failli écraser un gars sur un passage piéton et au Carrefour j'ai juste acheté des petits suisses à Zorro pourtant le frigo criait famine (c'est un programme spécial à installer dessus).

Comme prévu Grand mari ne m'a pas crû ! (Salaud) . Je lui ai sorti la lettre de ma gynéco. Il s'est retenu à la poignée de porte.
On s'est trouvés comme deux gamins devant cette nouvelle. Grand Mari a un peu paniqué, moi j'étais plutôt fière. Et secrètement je me disais "une grossesse de gagnée".

Quand j'ai annoncé au téléphone à mon père que nous allions devoir changer de voiture, il a tout de suite compris. « oh, des jumeaux, c'est génial ! » et derrière j'entendais ma mère dire « oh, non, pas des jumeaux, pas des jumeaux ! ». Là ou ça m'a fait chaud au cœur, c'est la réaction de mon frère aîné. Il appris en une seule fois que j'étais enceinte et de jumeaux en plus ! Il avait quelques trémolos dans la voix, c'est con mais ça m'a fait plaisir.

Pour les beaux parents on avait un peu plus travaillé l'annonce. Nous sommes allés chez eux (ils habitent l'autre rue du village, trajet rapide). Zorro ne voulait pas dire bonjour (à 18 mois, quel mal poli!). "Aller Zorro vient embrasser papi et mamie et leur apprendre que tu ne seras plus tout seul pour noël prochain".

ohhh, le scénar!

Et là, le papi "Ah, enfin, je me demandais si vous alliez nous l'annoncer un jour ! ".

Putain! Je vais te calmer moi! Et c'est ce que j'ai fait. Dans la famille de Grand Mari, y' a toujours une bouteille au frais pour les bonnes nouvelles (si pas de bonnes, ils ouvrent pour les mauvaises ça leur remonte le moral). Donc mon beau père se dirige vers le frigo et je lui crie "vous pouvez en ouvrir deux". Ah quel effet!

Ma pauvre belle mère a failli défaillir! Mon beau père n'a cessé de répéter, "c'est incroyable".
Après le plus dur pour eux, était de tenir leur langue.

 

Pour Milou, nous avons pris notre temps. On voulait garder cette nouvelle juste pour nous deux.

L'annonce de ce quatrième bébé a provoqué de la joie des deux côtés (enfin surtout chez mes beaux parents)

Mais bizarrement maintenant plus de harcèlement. Ils se font même des voyages et nous laissent les gosses sur les bras pendant 15 jours.

 

"Lorsque l'enfant paraît, le cercle de famille applaudit à grands cris" disait Victor Hugo.

"Lorsque les enfants paraissent, le cercle de famille déguerpit à grands pas" moi je dis.

 

 

Merci Sabine ! Heureusement que tu es là, je viens de me rendre compte que j'ai oublié de boire 2 fois plus lorsque les copains nous ont annoncé leur futur double bonheur, il faut vite que j'aille réparer ça !!

Et aujourd'hui j'ai aussi l'immense honneur d'être invitée chez Sabine pour vous parler de mes coups de folie qui m'ont amenée à être blogueuse !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lucky Sophie

Parisienne de cœur & lyonnaise d'adoption, maman de 3 enfants (la Miss 12 ans, le p'tit gars 10 ans et P'tit Lucky 6 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents ! En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article

herisson08 13/01/2011 11:40


J'imagine bien :)


Lucky Sophie 13/01/2011 12:51







herisson08 13/01/2011 10:06


Un vrai roman cette Sabine :)


Lucky Sophie 13/01/2011 11:32



Qu'on ne se lasse pas de lire !



sabine 30/12/2010 22:42


@Alice : ça me rassure que ce soit pareil chez les autres :)
@Mimilady : pas cool la réaction de ta BM!
@maman@home : viens tout me raconter ;)
@MelleToutouille : merci!!!
@Kat : mouhahhahaha!!


Lucky Sophie 31/12/2010 10:48



@ sabine : merci merci de ta venue et je vois que t'as assuré le SAV comme une PDGère, trop top !!!


@toutes : bon réveillon !!!!



kat 28/12/2010 15:47


je l'avais lu chez Sabine, j'ai adoré relire!
quand j'ai annoncé ma 4eme grossesse à mon père, il m'a dit "t'en n'as pas encore assez?"...j'ai mis trèèèèèès longtemps à lui annoncer le 5em!


Lucky Sophie 03/01/2011 10:08



Je crois que j'ai le même modèle de papa ! Sauf qu'il aura déjà cette réaction au 3e !


 



Mlle Toutouille 28/12/2010 14:51


C'est génial comme façon d'écrire :D


Lucky Sophie 03/01/2011 10:06



Oui j'aime beaucoup !



maman@home 28/12/2010 13:46


Très sympa vos rubriques et échanges j'adore !


Lucky Sophie 31/12/2010 10:56



Merci !!!! Tu es aussi invitée avec très grand plaisir !!!



Mimilady 27/12/2010 10:26


Moi à l'annonce de la grossesse de Minilord3, ma belle-mère a dit : "Aaaaah? ben de toute façon je ne garderais pas les 3!"
Sinon y a une maman de mon ancienne école qui est enceinte, elle a 3 filles et c'était un petit 4ème pour la route... ben non... des jumeaux... et de 5! Des vrais en plus avec un seul cordon et
tout ça, plein de complications...!


Lucky Sophie 03/01/2011 10:06



Finalement je préfère des grands-parents lucides qui voient qu'ils ne s'en sortiront pas à 3 plutôt qu'ils les prennnent et que ça se passe pas bien....  Tout dépend de leur forme, de leur
facilité à gérer...



alice 27/12/2010 09:11


Ha c'est rigolo ça!
Mais je constate qu'en effet, ils sont tous preneurs et gagas au premier mais qu'après ça coince!


Lucky Sophie 03/01/2011 10:03



Je trouve que c'est aussi plus compliqué avec les copains pour se recevoir quand t'es en appart....