Lucky Sophie blog famille voyage

Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Le baby-blues passera-t-il par moi ?

A la naissance de ma fille, j'ai eu beaucoup de chance, je me suis immédiatement sentie maman.

J'ai été sous le charme de ma puce dès le premier regard. Love at first sight !

D'ailleurs, la première nuit, je n'ai pas dormi une seconde, je suis restée béate d'admiration devant ce petit être roupilleur, à contempler sa beauté toute la nuit (c'était peut-être aussi le contrecoup de l'accouchement ?).


Bien sûr, il y avait plein de sujets sur lesquels je ne savais pas forcément comment il fallait s'y prendre. Mais on s'est fait confiance en tant que jeunes parents, mon homme a vraiment assuré et à chaque question, nous en parlions et nous trouvions notre solution. Nous avons parfois eu des tensions, des désaccords mais je crois que c'est bien normal.

Nous avons peut-être commis des petites erreurs sur certains points, mais comme on était assez à l'aise avec nos décisions, tout s'est bien passé.

Et je n'ai pas connu le baby-blues cette fois-là.

 

Baby-blues.JPGmaman@home, j'ai connu la douceur d'être maman, pour l'instant sans gros chagrin...

 

A la naissance du p'tit gars, j'ai de nouveau été submergée de bonheur. Mon rêve d'avoir 2 enfants s'était réalisé et comble de bonheur ma puce a accueilli son petit frère avec amour et tendresse. Tout s'est donc passé au mieux, même si, intérieurement, j'étais un peu moins sereine :

- en tant que fille unique, je culpabilisais un peu d'accorder moins de temps à ma puce,

- le rythme effrené de 2 enfants rapprochés m'inquiétait un peu sur les incidences sur notre couple,

- et s'y rajoutaient quelques inquiétudes financières...

Mais si petits coups de blues il y avait, je ne pense pas qu'on puisse parler d'un vrai baby-blues...

 

Mais je sais bien que ça peut survenir comme ça... Alors pour cette dernière naissance, je vais quand même prévoir une provision de kleenex...

 

Et vous, le baby-blues, vous avez connu ?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lucky Sophie

Maman lyonnaise de 3 enfants (la Miss 15 ans, le p'tit gars 13 ans et P'tit Lucky 9 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents (sorties, jeux, voyages). En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Maman Sioux 16/06/2011 08:44


J'ai connu le baby blues, alors que Papa Sioux et moi étions tous les deux à la maison les 15 premiers jours de vie de notre fils, à nous en occuper tous les deux 24h/24... on était aussi rétamés
l'un que l'autre. Pourtant, on échangeait, on faisait tout ensemble après concertation (peut-être trop). Mais de mon côté, la fatigue + l'allaitement qui ne se passait pas comme j'avais imaginé
(bien mais pas comme j'aurais voulu) + le sentiment de ne me plus m'appartenir... j'ai eu 7 ou 10 jours vraiment au creux de la vague.
Puis je suis remontée petit à petit, grâce à la venue de ma mère, j'ai pu m'occuper de mon bébé toujours autant en demande, mais tout en discutant avec un autre adulte "moins impliqué", qui me
changeait les idées et s'occuper de ma maison. La prochaine fois, je n'hésiterai plus, j'oublierai la peur de me faire envahir et je ferai venir ma mère plus tôt ! ;-) (et j'espère aussi ne pas
avoir de baby blues cela dit)


Anne-Laure 15/06/2011 12:28


Pour mon premier, gros baby blues car je n'arrivais pas à allaiter et que dans ma tête ça faisait de moi une "incapable"...
Pour ma deuz', le kiff total, pas de baby blues, juste le bonheur et la sérénité :)


Lucky Sophie 15/06/2011 14:48



oui les soucis d'allaitement ne sont pas simples à gérer... et l'accompagnement compte beaucoup !



chocophile 15/06/2011 08:37


Moi j'ai fait une grosse crise d'angoisse à la maternité. Je suis sujette à l'angoisse et après un long parcours pour que notre petit miracle arrive, une grossesse teintée de l'inquiétude d'un gros
pépin après plusieurs incidents me faisant craindre le pire, un allaitement qui ne se mettait pas bien en place, ça a craqué! L'angoisse est restée, mais le bonheur est immense. Notre rencontre a
été magique mais je me sentais déjà maman depuis des mois. Aujourd'hui je rêve d'un autre "miracle"...


Lucky Sophie 15/06/2011 14:37



C'est tout le bonheur que je te souhaite, celui de connaître cet autre miracle !



Amarekin 14/06/2011 22:33


Ma fille étant née grande prématurée, je me suis interdit la moindre petite faiblesse car e me devais d'être forte pour elle, après tout c'tait elle qui souffrait...
Du coup, j'ai refoulé les larmes, les angoisses, tout ce que je ressentais en moi à ce moment-là, interdiction de sortir!
Sauf qu'après ça, j'ai fait une dépression carabinée, bah oui, les émotions une fois qu'elle sont là, soit elles sortent à la manière douce, c'est-à-dire petit à petit, comme elles sont venues,
soit elles explosent tout sur leur passage si tu essaies de les retenir...

Alors petit conseil aux futures mamans, ne vous interdisez JAMAIS de pleurer, vous vous rendrez service


Lucky Sophie 15/06/2011 14:32



merci beaucoup de ton témoignage, effectivement une bonne séance de larmes est parfois bien salvatrice...



Pauline k 14/06/2011 18:37


oh oui... et pourtant, je n'y croyais pas. J'étais sûre que c'était une légende. Je pleurais, je ne savais même pas pourquoi. C'est mon homme qui m'a parlé du babyblues. Et mon gynéco a confirmé.
Ça a duré 2-3 jours et c'était fini.


Lucky Sophie 15/06/2011 14:21



ça doit effectivement être surprenant, cette envie incontrôlable, enfin 3 jours, ça reste raisonnable...



Béatrice 14/06/2011 18:23


Une grosse crise de larmes pour chaque petit Mec, genre juste avant la montée de lait .... Soignée au Toblerone .... .-)


Lucky Sophie 15/06/2011 14:18



bonne idée, je vais rejouter du toblerone dans ma valise, en plus des kleenex !!



bergie 14/06/2011 15:59


oui pour bb1 : trois jours après l accouchement une heure de pleurs genre je vais pas y arriver (l allaitement douloureux!!) et au retour à la maison qd l homme a repris le boulot, pour le second
aussi une grosse crise de pleurs mais plutot positive cette fois qd j'ai revue mon fils ainé qui était chez mes beaux parents depuis 15 jours, après plus la fatigue..mais comme toi tout de suite su
l'aimer!


Lucky Sophie 15/06/2011 14:15



parfois ça fait du bien de lâcher une grosse crise de larmes... c'est fou cet amour, hein !



Koxie 14/06/2011 15:13


Pour ma fille, mon humeur faisait le grand huit, mais je pense que c'est un peu normal avec toutes ces émotions, la fatigue et l'apprentissage de son nouveau rôle de parents. Mais bon c'était mon
premier, on verra bien comment je vivrai les prochaines, si prochaines il y a...


Lucky Sophie 15/06/2011 14:14



je dois dire que les nuits hâchées ne me rendent pas toujours 100 % souriante, surtout à la longue !!



Madamezazaofmars 14/06/2011 14:50


Pour l' empereur j' ai fait une petite dépression post partum et pour jajaja je ne sais pas, j' ai souvent été a fleur de peau mais sans plus. Mais dans les deux cas, comme toi, je les ai aimé
immédiatement


Lucky Sophie 15/06/2011 14:00



on a eu de la chance alors ! j'ai vu des mamans tellement en détresse...



anaisl57 14/06/2011 14:35


Un peu mais surtout une tres grosse fatigue.
maintenant c'est different, j'ai la peur de ne pas revivre de seconde grossesse, et aussi le sentiment de ne pas avoir profité assez de ma grossesse qui pourrait etre la seule bref bizarre comme
sentiment


Lucky Sophie 14/06/2011 19:18



oh je te comprends tout à fait, j'avais le même sentiment après bb2... courage, je croise les doigts pour toi !



Franny 14/06/2011 14:31


Je n'ai pas non plus eu le baby blues. On verra quand j'en aurais un second.


Lucky Sophie 14/06/2011 19:18



toujours ça de pris !



mistinguett 14/06/2011 14:21


non pas vraiment... certes des baisses de tonus, commune à beaucoup de maman mais rien de vraiment dramatique...


Lucky Sophie 14/06/2011 19:17



oh oui des baisses de tonus j'en ai eu, même des vertiges et des crises d'hypotension...