Lucky Sophie blog famille voyage

Maman à Lyon - Activités enfant et ados

J’ai osé

Je suis du genre bonne poire.

Et ça doit se lire sur ma figure.

Sinon comment expliquer qu’on me refile toujours les débutants, des vrais de vrai, pas des bleus avertis comme dans NCIS.

 

Par exemple, à l’accouchement pour Numérobis, la sage-femme, jeune, me demande : vous savez si c’est une fille ou un garçon ?

Je lui réponds : un garçon.

Elle se réjouit : ah ! ça sera mon premier.

Moi qui veut croire à la loi des séries : ah vous n’avez « eu » que des filles jusqu’à présent ?

Elle : non, en fait, c’est mon 2e accouchement.

Moi sur le cul, tentant de faire bonne figure : ah c’est drôle, moi aussi !

 

Ce matin-là, quand je suis rentrée chez le coiffeur, c’était salle comble, plus d’1h d’attente.

Mais y avait urgence. Alors je me suis assise bien sagement, lisant d’un œil distrait le seul Vogue qui restait et écoutant les papotages (oui j’avoue).

A droite au bac je suivais : le remplacement de la coiffeuse-chef enceinte était trouvé, une vraie perle, douée et avenante..

A gauche, c’était une problématique de régime… ah non ne pas penser à mes kilos, je retourne à droite.

La coiffeuse est embêtée car même si la remplaçante est choisie, il y en a une dernière qui avait son essai prévu aujourd’hui à 10h, elle n’ose pas la renvoyer chez elle, elle va lui faire faire son essai sans rien lui dire…

 

Viens enfin mon tour… Tiens justement « l’essai » est arrivée… et ce sera elle qui va me coiffer… Comme par hasard !

L’essai a l’air jeune mais je pars confiante.

Une cliente avec laquelle j’avais sympathisé essaie de me sauver en disant que la dame d’avant m’a piqué mon tour, mais je suis trop honnête…Je pars à l’abattoir au bac sans sourciller.

Elle commence par m’ébouillanter en me disant la formule de politesse « ca va la température ? »

Elle a les mains dessous, elle ne sent pas qu’on pourrait infuser le thé, là  ?!

Mais bon, elle ne connaît pas le matos de ce salon, je la pardonne bien volontiers et lui dit juste : « c’est un peu chaud ».

Vlan : douche froide.

Et là ça va ?

Ben, c’est un peu froid. Rien ne change, je n’insiste pas, il vaut mieux trop froid que trop chaud. Je ne vais pas jouer à la cliente chiante.

 

On part maintenant à la coupe.

Elle est tellement stressée qu’elle est couverte de plaques rouges.

Je compatis, c’est pas évident de débuter.

Elle tremble, ses ciseaux manquent de me faire une chirurgie réductrice des oreilles.

Je commence à flipper.

Je saisis le regard de l’autre cliente sympa qui voulait me sauver.

Elle semble me dire : ça va être un massacre, tu ne peux pas te laisser faire.

Mais plutôt mourir de honte pendant 2 mois avec un bonnet que dire quelque chose. Je suis comme ça.

Puis la coupe devient de plus en plus bizarre, j’ai une différence de 8 cm entre les 2 côtés et ce n’est pas ce que j’ai demandé.coiffeuse.gif

Illustration de http://carnetfou.unblog.fr

 

Je repense à la conversation entendue au bac : de toutes façons, elle n’aura pas le job.

Alors, dans un élan de rebellion de courage que je ne me connaissais pas, je m’excuse, lui demande d’arrêter et d’être reprise par une autre coiffeuse.

Je suis désolée désolée désolée désolée désolée désolée désolée pour elle, mais c’est ma tête qu’il faudra cacher pendant 2 mois sinon.

L’autre coiffeuse me rattrape la coupe nickel.

Je m’excuse encore 200 fois, paie et … sors la tête haute fière de moi : J’AI OSE ! Et je crois que j’ai bien fait !

 

Et vous, vous êtes bonne poire ou grande gueule ? Qu'est-ce que vous auriez fait à ma place ?

 

PS :  un article qui aurait pu s'appeler La bonne poire se rebiffe, en clin d'oeil au #onefruitmonth  à l'appel de Virginie B !

Related Posts with Thumbnails

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lucky Sophie

Maman lyonnaise de 3 enfants (la Miss 15 ans, le p'tit gars 13 ans et P'tit Lucky 9 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents (sorties, jeux, voyages). En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article

annabouba 08/05/2011 19:57


Comme dirait mon copain, je suis une "gentille". Comprendre: trop bonne, trop conne! :)
Trève de plaisanteries, je me reconnais tout à fait dans ce que tu racontes! Je ne sais pas si j'aurais osé, même en sachant la tête que je risquais d'avoir. Sauf si, comme toi, j'étais encouragée
par le regard d'une autre cliente!


Lucky Sophie 08/05/2011 21:12



Je ne remercierai effectivemebnt jamais assez cette autre cliente qui m'a aidée. Heureusement quand je suis retournée dans le salon après, ils ont confirmé qu'elle n'était à leurs yeux pas prête
et ça c'est confirmé sur les clientes suivantes ! Ouf !



la sorcière 03/03/2011 15:16


Pareil que toi. Par contre pauvre coiffeuse :( c'est plus son stress qui me fait de la peine.
J'adore le "c'est mon deuxième", "tiens moi aussi"
J'aurais flippé aussi


Lucky Sophie 04/03/2011 10:25



Oui elle m'a vraiment fait de la peine cette coiffeuse, mais pour en avoir reparl avec les autres coiffeuses du salon, elle n'était pas prête à être en clientèle...



Pastelle 17/10/2010 19:39


Bravo.
J'aurais fait comme toi.
A tourner ma langue 7 fois x 7 dans ma bouche et puis à flipper et à craquer au dernier moment, et dire "Stop".
M'enfin ! C'est ta tête hein !


Lucky Sophie 18/10/2010 09:56



Bonjour et bienvenue !!! Merci, mais c'est juste pas facile, j'ai vraiment eu beaucoup de remords pour la pauvre fille, en me mettant dans ma peau de maman...



Maman@home 10/10/2010 09:18


Oui moi j'ose je n'ai pas envie de me faire avoir, j'en ai un peu marre justement de ne rien dire pour ne pas passer pour la cliente chiante alors quoi au final vaut mieux passer pour la cliente
conne? DOnc je dis, gentiment mais je l'ouvre!


Lucky Sophie 10/10/2010 13:08



Je crois que c'est le bon choix mais c'est vraiment pas un réflexe pour moi...



chocoladdict 09/10/2010 21:35


pas du tout grande gueule, d'ailleurs il m'est arrivé un truc cette semaine que je raconterai peut-etre sur mon blog où une personne normalement constituée aurait poussé un coup de gueule...bravo
d'avoir osé, une coupe ratée tu la traînes un certain temps !


Lucky Sophie 09/10/2010 21:53



Merci, c'est un vrai exploit pour moi...Mais ouf !



the parisienne 09/10/2010 20:28


à vrai dire, je dois le confesser : grande gueule ! Et il semblerait que je sois plutôt terrifiante quand j'exprime mon insatisfaction ;))


Lucky Sophie 09/10/2010 21:20



Et ben je crois que tu as raison !!!!!



cranemou 09/10/2010 17:39


wah! moi j'ose pas... masi depuis que j'ai trouvé MA coiffeuse, j'y vais le coeur plus léger, et de plus en plus, j'ose demander ce que je veux vraiment....et c'est déjà un beau début pour moi!!!!


Lucky Sophie 09/10/2010 21:19



C'est vrai que déjà demander ce que tu veux n'est déjà pas toujours facile... quant à l'obtenir...


Mais le plus dingue de cette histoire : c'est mon salon depuis 5 ans, j'y vais tous les 2 mois et 'ils m'ont quand même refilé la nana à l'essai (je ne dépense sans doute pas assez à côté des
nanas qui font des couleurs, etc..).


Je crois que quand ils l'ont prise à l'essai ils pensaient qu'elle avait un meilleur niveau mais ce jour-là elle était pétrifiée de trouille et ce n'est jamais bon de laisser des ciseaux dans les
mains de qqn qui tremble !!!


 


 


 



Ilse 09/10/2010 16:56


Bravo aussi ! Au moins, si un jour ça m'arrive, je penserai à toi et j'espère que j'oserai mettre fin au massacre....


Lucky Sophie 09/10/2010 21:13



Oui abolument on ne peut pas se laisser faire, c'est notre tête !!!! Vive la révolte capillaire, ne nous laissons pas massacrer sans rien faire !


 



MissBrownie 09/10/2010 16:36


Bravo! Parce que moi une fois, je n'ai pas osé refusé et je l'ai regretté!


Lucky Sophie 09/10/2010 21:12



Je peux te dire que j'ai vraiment pris sur moi. Je pense que si je n'avais pas été encouragée du regard par une autre cliente je serai toujours avec mon bonnet !



LMO 09/10/2010 14:56


Bravo!
Ma dernière fois chez le coiffeur, je n'ai pas osé...
J'ai encore un ponpon sur ma tête pour en témoigner... ;-)


Lucky Sophie 09/10/2010 21:11



Mais le "désastre" de coupe ne passera plus par toi (qui n'est d'ailleurs pas si désastreux) ! Il n'y aura pas de prochaine fois !



Sophie 09/10/2010 14:52


Et bien je crois que j'aurais fait comme toi: je me serais un peu torturé l'esprit puis j'aurais osé!!! D'autant que j'ai les cheveux très courts, et si c'est raté, je me retrouve avec la boule à
zéro!!!


Lucky Sophie 09/10/2010 14:55



J'étais super gênée et mon premier réflexe a été de penser à cette pauvre fille de retour chez elle disant à ses parents : j'ai pas eu le job parce qu'une méchante cliente a trouvé que je lui
coupais mal les cheveux...



Madame Parle 09/10/2010 13:01


ouf c'était le bon moment pour oser sinon tu aurais pleuré en rentrant chez toi et avec le redoux les chapeaux c'est pas encore ca!


Lucky Sophie 09/10/2010 13:44



oui vraiment je crois qu'il ne fallait pas hésiter mais pour moi c'est un exploit herculéen !