Lucky Sophie blog famille voyage

Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Entre sentiments et Histoire, Le Russe aime les bouleaux

le-russe-aime-les-bouleaux.jpg

 

Ah, le pouvoir de la quatrième de couverture ! Que ce soit à la librairie ou à la bibliothèque, c'est souvent ce qui va me décider ou non à choisir le livre.

 

Alors, quand j'ai entamé Le Russe aime les bouleaux, j'ai d'abord été furieuse contre cette 4e de couverture qui m'annonçait la mort du petit ami de Mascha : dans les pages que je lisais, il était bien vivant. D'ailleurs, il aura fallu attendre le premier tiers du livre pour que cela arrive enfin. Mais je n'en ai pas voulu à l'auteure et l'éditeur car même si je connaissais d'avance une partie des évènements, le reste du récit me passionnait.

 

En fait, pour ce livre ce n'est même pas tant la 4e de couverture qui m'a décidée que le titre intrigant (et en fait même après avoir lu le livre, ce n'est pas forcément un titre représentatif) et surtout la critique unanime de la presse allemande (et puis parce que j'aime bien lire les premiers romans qui révèlent des auteurs avant qu'ils ne soient trop connus).

 

L'auteure allemande, Olga Grjasnowa, nous entraîne dans la vie d'une étudiante-traductrice qui, comme tous les jeunes de son âge, a des histoires d'amour, d'amitié, des questions de choix professionnels... Mais cette jeune héroïne Mascha, n'est pas une étudiante comme tout le monde (d'abord elle parle 5 langues !), car sa famille a été marquée par l'Histoire avec un grand H. Le récit nous fait faire des plongeons historiques terribles, des camps de la Seconde guerre mondiale aux affrontements isréalo-palestiniens, en passant par la fuite forcée de Bakou pendant son enfance.

Et de surcroît, elle doit affronter la mort de son petit ami.

Pourtant, le roman n'est pas vraiment triste (pour une fois je n'ai pas pleuré !), il est puissant, déroutant et nous sort de notre petit cocon douillet où les informations nous arrivent par un écran télévisé, pour y plonger de manière très réaliste.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lucky Sophie

Maman lyonnaise de 3 enfants (la Miss 15 ans, le p'tit gars 13 ans et P'tit Lucky 9 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents (sorties, jeux, voyages). En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Lisbei 20/02/2014 13:53

J'avoue que moi aussi, je pourrai le prendre juste pour son titre ... mais en plus, ta critique donne envie !
Bises !

Lucky Sophie 21/02/2014 09:50



Ce change des livres très "commerciaux" !