Lucky Sophie blog famille voyage

Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Père, passe et manque : des nouvelles poignantes sur la paternité

Je ne suis pas une grande amatrice du genre recueil de nouvelles mais j'avais tout de même envie de vous parler de Père, Passe et Manque de Jacques Fiorentino aux éditions Assyelle car j'ai trouvé l'écriture puissante, travaillée et cette lecture très marquante.

Père, passe et manque : des nouvelles poignantes sur la paternité

Beaucoup de choses ont été dites ou écrites sur les mères. Il n’en est pas de même pour les pères.

Quand devient-on père ? Quelle place pour le père… de la conception de l’enfant à son indépendance, en passant par la naissance ?

Pourquoi haine et amour s’affrontent-ils ou se conjuguent-ils ?

Autant de questions auxquelles l’auteur tente d’apporter des réponses, non comme le ferait un sociologue ou un psychologue, mais en simple raconteur de vies.

Nous traversons donc avec lui des parcours de pères au cours d’histoires sombres souvent, émouvantes toujours, avec une écriture cinématographique qui nous plonge immédiatement et totalement dans la dramaturgie.
Vécues à vif et vues par les yeux d’enfants, de pères, d’amis, ces histoires de vie reflètent la complexité et l’hétérogénéité de cet étrange statut qui est celui de père.

Père, passe et manque : des nouvelles poignantes sur la paternité

Si habituellement je ne suis pas très fan de recueil de nouvelles, c'est parce que ce genre littéraire me laisse toujours un peu sur ma faim.

J'aime tellement me plonger à fond dans l'histoire aux côtés des personnages que vivre avec eux seulement quelques pages a un petit côté frustrant.

D'autre part, j'ai besoin de laisser s'écouler un peu de temps entre chaque histoire que je lis, pour dire au revoir aux personnages d'une histoire avant de faire connaissance avec d'autres. Si je dévore les romans, je dois donc grignoter le recueil de nouvelles par petits bouts, en laissant du temps entre chacune.

Ce qui m'a plu en premier dans le recueil de nouvelles "Père, Passe et manque", c'est l'écriture travaillée avec des mots choisis, des images chocs, et des séquences qui permettent de raconter une longue histoire par bribes, en seulement quelques pages. Au lecteur ensuite d'avoir suffisamment l'esprit en éveil pour associer les morceaux de l'histoire, pas forcément racontés dans l'ordre, afin de reconstituer une vision chronologique des évènements.

Ce que j'ai aimé ensuite, c'est l'étalement historique de ce recueil de nouvelles, des années 40 aux années 2010. L'auteur témoigne ainsi d'une évolution de la société, en distillant quelques références au contexte historique et politique, des innovations technologiques et montrant aussi une évolution de la place du père.

Père, passe et manque : des nouvelles poignantes sur la paternité

Au travers de ces 27 courtes mais dramatiques histoires, on rencontre toutes sortes de pères : des pères aimants, des pères absents, des pères cruels ou violents, des pères totalement dévoués à leurs enfants, des pères tiraillés entre leur vie personnelle, professionnelle et leur rôle parental...

On a tantôt les points de vue des enfants, tantôt les points de vue des parents. Ces pères sont souvent médecins, métier que l'auteur connaît bien puisque c'est le sien... Ces histoires ont surtout toutes en commun un aspect dramatique, qui rend la lecture émouvante, voire déprimante ou même révoltante parfois. Toutes ces vies de pères mises à nues montrent autant de facettes différentes, comme un hommage à ce rôle aussi merveilleux que complexe.

 

Une lecture dont on ne sort pas indemne et qui nous fait nous interroger sur les difficultés des pères !

 

livre reçu en service de presse

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lucky Sophie

Maman lyonnaise de 3 enfants (la Miss 15 ans, le p'tit gars 13 ans et P'tit Lucky 9 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents (sorties, jeux, voyages). En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article