Lucky Sophie blog famille voyage

Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Apprenti espion avec La boîte en cavale

En cette fin d'année, je suis à la recherche d'idées cadeaux pour les enfants qui leur fassent vivre des expériences, plutôt qu'un énième jouet (même s'il y a des jouets vraiment chouettes, ce n'est, à mon avis, pas la peine d'en avoir trop).

Aussi, je me suis intéressée au concept proposé par La Boite en Cavale : un jeu d'enquête par courrier destiné aux enfants de 7 à 11 ns, pour jouer aux apprentis espions par courrier.

Apprenti espion avec La boîte en cavale

Une mission d'agent secret par courrier

La boîte est arrivée dans un petit carton, joliment emballée dans un papier de soie à paillettes, avec un mode d'emploi destiné aux parents pour enregistrer le numéro de la boîte de l'enfant en ligne.

J'ai tout de même jeté un oeil au contenu de cette première mission de l'opération Maelstrom, elle contenait :

  • une jolie carte de l'expédition,
  • un petit sac en toile avec un drôle de dé et une cordelette,
  • une carte fiche mission et la lettre de mission expliquant l'opération Maelström,
  • le carnet d'enquête Top Secret avec 10 énigmes à résoudre (des énigmes et rébus, un coloriage mathématique...),
  • l'enveloppe "sécurisée" à renvoyer compléter,
  • de jolies cartes postales.
Apprenti espion avec La boîte en cavale

Ensuite, j'ai confié cette mystérieuse boîte à P'tit Lucky qui s'est régalé d'avoir une mission top secrète à effectuer, sans en parler aux parents.

D'ailleurs, je crois que ce qu'il a préféré dans ce moment secret, c'est de pouvoir sortir l'une des excuses toutes prêtes prévues par la Boîte en Cavale pour que les parents ne s'en mêlent pas :

"Je viens de commencer une séance de méditation tu ne peux pas rester ici, il me faut le plus grand calme."

"J'ai vu une soucoupe volante par la fenêtre. Il faut que tu ailler aider les extraterrestres à retrouver leur chemin."....

Apprenti espion avec La boîte en cavale

Il a tout de même demandé un peu d'aide à sa grande soeur pour résoudre les différentes énigmes du livret et ainsi pouvoir compléter sa lettre d'apprenti espion à poster.

Apprenti espion avec La boîte en cavale

Il a aussi eu plaisir à poster sa lettre et attend maintenant avec impatience la réponse !

Notre avis sur la Boîte en Cavale :

Une seule boîte, ça reste encore un peu maigre pour nous faire un avis complet, mais je peux déjà vous donner nos impressions sur cette première mission.

Tout est très bien présenté, c'est vraiment extrêmement mignon, il y a même des petits objets qui sortent de l'ordinaire, pour donner corps à cette mystérieuse aventure.

Par contre, à l'heure où nous sommes très préoccupés par les emballages inutiles, nous aurions sans doute préféré un format plus compact, qui passe dans une grande enveloppe. Mais bon, chez nous pas de souci, un carton et du papier de soie trouvent toujours une deuxième vie dans nos activités créatives en récup' !

Apprenti espion avec La boîte en cavale

Ce qui a le plus plu à mon P'tit Lucky, c'est le fait de vivre une aventure secrète en cachette des parents : ça met un peu de piment dans le quotidien !

C'est aussi ce qui m'a plu dans le concept : lui offrir l'occasion de vivre une aventure unique et créative par courrier (sans écran), de manière autonome, conjuguant lecture, écriture, résolution d'énigmes, dessin...

Maintenant, nous avons hâte de savoir quelle sera la suite donnée à cette première lettre de mission postée !

Apprenti espion avec La boîte en cavale

Et vous, tentés par ce concept d'enquête par courrier ?

Apprenti espion avec La boîte en cavale
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lucky Sophie

Maman lyonnaise de 3 enfants (la Miss 15 ans, le p'tit gars 13 ans et P'tit Lucky 9 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents (sorties, jeux, voyages). En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article