Lucky Sophie blog famille voyage

Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Affaires de famille, immersion dans la brigade

Affaires de famille d'Agnès Naudin aux éditions Cherche Midi n'est pas une lecture facile : ce témoignage de la jeune capitaine de police sur son métier au sein de la brigade territoriale de la protection de la famille nous entraîne dans des histoires sordides... et malheureusement vraies.

Quand les gens me demandent quelle est ma profession, je leur réponds que je suis capitaine de police à la brigade territoriale de la protection de la famille. Leur réaction est souvent la même : " Ce doit être dur comme métier, non ? " Si je leur réponds non, je passe pour insensible. Si je leur réponds oui, je leur mens.

Affaires de famille, immersion dans la brigade

Retour sur trois affaires : un bébé secoué, un viol sur mineure et un viol conjugal. Derrière elles, ce sont avant tout des personnes, des situations familiales complexes, souvent de la maltraitance ou de la violence. Mais comment en parler en gardant une juste distance ?
L'auteur passe tout en revue, sans aucun tabou : les autopsies, les interrogatoires, mais aussi ses réactions de jeune flic. À travers ces histoires, Agnès Naudin dévoile ses propres morceaux de vie – deux réalités, professionnelle et privée, se confrontent et s'entrechoquent.

Comment réagir lors de l'autopsie d'un bébé secoué alors qu'on est soi-même jeune maman ? Comment démêler le faux du vrai quand une jeune fille de 11 ans enceinte de 7 mois, mais qui ment vraisemblablement sur son âge, accuse son beau-père de l'avoir violée ? Comment aider un peu malgré elle une jeune mère à bout qui veut en finir avec les maltraitances conjugales sans compromettre la garde de son enfant ?

La capitaine Agnès Naudin nous plonge dans les multiples procédures, perquisitions et entretiens que nécessite chaque dossier pour être suffisamment solide, afin que justice soit faite.

C'est un témoignage émouvant car il s'agit évidemment d'affaires dans lesquelles les relations humaines sont centrales, et on reproche d'ailleurs à Agnès de trop s'impliquer émotionnellement. Mais est-il vraiment possible de faire autrement ?

“Tu prends les affaires trop à cœur.” Mais je ne traite pas des "affaires", je traite des "humains". Et pour les comprendre, je ne peux le faire qu’avec le cœur, en laissant mon cerveau procéder à l’analyse. Je ne sais pas comment faire autrement. Et je ne suis pas sûre de vouloir le faire.

A côté de ce quotidien souvent bien sombre, qui comporte heureusement des dénouements porteurs d'espoirs, Agnès évoque son quotidien de jeune mère célibataire, son organisation sans faille, son investissement dans le yoga et la méditation pour l'apaiser et ses multiples efforts pour décrocher le concours de commissaire de police.

Affaires de famille, immersion dans la brigade

C'est un témoignage fort qui m'a autant intéressée que profondément émue : il nous rappelle que des drames familiaux se jouent certainement à quelques portes de chez nous et qu'il n'est pas simple d'y mettre fin, parfois contre la volonté des victimes elles-mêmes...

 

Un grand merci à Cherche Midi éditeur pour cette belle lecture !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lucky Sophie

Maman lyonnaise de 3 enfants (la Miss 15 ans, le p'tit gars 13 ans et P'tit Lucky 9 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents (sorties, jeux, voyages). En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Zoe 08/11/2018 12:48

Ce livre semble très captivant et grâce à ce récit tiré d’histoires vraies, les lecteurs auront certainement de quoi se plonger pendant toute la durée de la lecture. « Affaire de famille » m’intrigue à un tel point que je finirais bien par me le procurer.

Soa 06/11/2018 09:21

Un livre dur à lire, mais nécessaire car ouvre nos yeux et nous enjoint à la vigilance !

Lucky Sophie 06/11/2018 09:57

Oui et en même temps, ça ne vire pas au mélodrame, c'est raconté sans tabou mais avec une approche factuelle. Un beau témoignage sur ce métier difficile !