Lucky Sophie blog famille voyage

Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Fils de Gonzo, roman autobiographique sur une relation père-fils complexe

Je n'attendais rien du livre Fils de Gonzo par Juan F. Thompson aux éditions Globe et pourtant il m'a pas mal remuée.

Si ce roman autobiographique décrit le personnage extravagant qu'a été Hunter Thompson, l'auteur de Las Vegas Parano, il nous plonge aussi au coeur de la relation père - fils.

Certes, on comprend que grandir auprès d'un père colérique qui boit une bouteille de whisky par jour et se drogue régulièrement n'a pas dû être facile pour Juan F. Thompson.

Mais au-delà du contexte de cette enfance particulière, c'est un cas plutôt courant que décrit l'auteur : cette difficulté d'un enfant à savoir que son père l'aime car il a du mal à dire les mots d'amour que l'enfant attend.

Fils de Gonzo, roman autobiographique sur une relation père-fils complexe

Le pitch :

Inventeur d'un genre littéraire, le gonzo, Hunter S. Thompson était le wild man de la presse américaine. Il se mettait en scène comme élément principal de ses reportages et écrivait sur les gangs de motards et la contreculture des années 1960, sur les élections présidentielles et les drogues psychédéliques, et vivait une vie sulfureuse animée par un cocktail d'alcool et de cocaïne jusqu'à son suicide en 2005. Dans Fils de gonzo, Juan F. Thompson raconte l'histoire de ce père pas comme les autres et se confie sur son enfance, forcément compliquée quand on est élevé par l'auteur génial mais fou de Las Vegas parano...

En devenant lui-même père, Juan F. Thompson a compris qu'il avait été "bête" de douter de l'amour de son père et rétrospectivement, il a vu dans les façons de son père de se comporter à son égard, les témoignages maladroits d'amour qu'un père porte à son fils.

On comprend que l'auteur en a longtemps voulu à son père de ne pas lui avoir offert une enfance paisible et normale comme il s'applique à en donner à son propre fils. Mais on sent aussi qu'il a réussi à lui pardonner en rendant hommage au génie d'auteur de celui-ci.

 

Un récit puissant et troublant, même si l'écriture est plutôt maladroite et répétitive.

 

reçu en service de presse

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lucky Sophie

Maman lyonnaise de 3 enfants (la Miss 15 ans, le p'tit gars 13 ans et P'tit Lucky 9 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents (sorties, jeux, voyages). En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Nat 24/07/2018 16:43

Intéressant! Ce Gonzo devait être un personnage fascinant, sinon sympathique...

Lucky Sophie 24/07/2018 22:21

Ah oui un sacré personnage et on imagine bien que ça n’a pas dû être facile d’être son fils !