Lucky Sophie blog famille voyage

Maman à Lyon - Activités enfant et ados

Le club des pendus, Tony Parsons

Le club des pendus, Tony Parsons

Avec Le club des pendus, j'ai pris plaisir à retrouver l'inspecteur anglais Max Wolfe, qu'on avait suivi dans les deux précédents tomes signés Tony Parsons, Des garçons bien élevés et Des anges sans visage, tous parus aux éditions De La Martinière.

Comme les fois précédentes, j'ai aimé l'alternance de l'enquête policière (avec ses violences atroces) et la vie personnelle remplie d'affection de ce héros ordinaire, papa solo de Scout, sa fille qu'il continue d'élever seul, avec leur chien Stan.

Tony Parsons arrive toujours à nous surprendre avec des enquêtes inattendues. Cette fois-ci, un groupe de bourreaux, déçus par la faiblesse de la justice qui ne condamne pas toujours violeurs, chauffards ou autres criminels, décide de faire justice eux-mêmes et de rétablir la peine de mort par pendaison.

Inspirés par le célèbre bourreau anglais Albert Pierrepoint, qui officia dans plus de 450 pendaisons, les nouveaux bourreaux londoniens diffusent leurs exécutions en vidéos sur le web... et se retrouvent soutenus par l'opinion publique qui, elle aussi, en a assez des faiblesses du système judiciaire.

Lorsque la supérieure de Max Wolfe lui confie que l'agresseur de son fils restera lui-aussi impuni, Max Wolfe a bien du mal à tenir le rôle que sa fonction de policier lui impose. Même si publiquement, Max Wolfe continue d'affirmer que la justice ne doit pas être faite ainsi et que les bourreaux justiciers doivent être arrêtés et jugés pour leurs actes criminels.

Le club des pendus, Tony Parsons

Un troisième tome encore plus prenant, nous plongeant dans les entrailles du Londres ancien, avec cet inspecteur attachant qui a le chic pour se mettre dans des situations dangereuses.

reçu en service de presse

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Lucky Sophie

Maman lyonnaise de 3 enfants (la Miss 15 ans, le p'tit gars 13 ans et P'tit Lucky 9 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents (sorties, jeux, voyages). En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article