Lucky Sophie

Blog maman pour s'amuser et voyager en famille !

Jeux de miroirs : le roman captivant où on a du mal à démêler le vrai du faux !

Il y a des indices qui ne trompent pas : tu es tellement plongée dans ta lecture que tu manques de peu de rater ton arrêt de métro, tu n'arrives pas à lâcher ton livre et tu t'accordes un petit café au bistrot du coin pour grappiller quelques pages avant d'entrer en rendez-vous... Oui à ces indices-là, je peux vous dire que Jeux de miroirs de E.O. Chirovici, aux éditions Les escales, fait partie de ces livres que je qualifie de captivant.

Jeux de miroirs : le roman captivant où on a du mal à démêler le vrai du faux !

Jeux de miroirs s’ouvre sur une lettre qu’envoie Richard Flynn, modeste publicitaire qui n'a jamais réussi à embrasser la carrière d'auteur dont il rêvait, à un agent littéraire, Peter Katz.

La lettre en elle-même est suffisamment intéressante et bien tournée pour donner envie à Peter Katz de découvrir l'extrait du manuscrit joint : Richard y raconte ses années d’étudiant à l’université de Princeton en 1988, son histoire d’amour avec une brillante étudiante en psychologie, Laura Baynes et les liens complexes qu’ils entretenaient avec le renommé Professeur Joseph Wieder aux mystérieux travaux sur la mémoire, et pour le meurtre duquel Richard avait été soupçonné.

Jeux de miroirs : le roman captivant où on a du mal à démêler le vrai du faux !

Peter est immédiatement captivé : le manuscrit semble contenir des révélations fracassantes sur le meurtre jamais élucidé du célèbre Professeur Wieder, fait divers qui a secoué les États-Unis à la fin des années quatre-vingt.

Persuadé d’avoir entre les mains un futur best-seller, Peter demande la suite du manuscrit à Richard. Hélas, celui-ci vient de décéder de maladie et sa compagne Danna Olsen ne trouve aucune trace de ce fameux manuscrit.

Mais ce "détail" n'arrête pas Peter qui embauche John Keller, un journaliste d’investigation, pour rassembler le morceau manquant de l'histoire... et même si besoin écrire la suite du livre.

Celui-ci va ainsi déterrer cette histoire vieille de 30 ans et en recontactant tous les protagonistes qu'il pourra retrouver, il va se heurter à bien des surprises et difficultés. C'est finalement le vieil inspecteur à la retraite, Roy Freeman, qui était chargé de l'enquête à l'époque, qui va résoudre l'histoire 30 ans après.

 

Le livre est ainsi construit en 3 parties, chacune narrée par un personnage différent, d'abord par Richard Flynn via son manuscrit, ensuite par John Keller au cours de son enquête et enfin avec Roy Freeman, lors de ses dernières investigations.

C'est un délice d'accumuler tous les indices contradictoires donnés par chacun d'eux pour essayer de démêler le faux du vrai et tenter d'y voir clair dans le jeu de chacun !

Et même longtemps après avoir refermé la dernière page, qui éclaire l'affaire en partie, on se pose encore des questions sur ce qui est vrai !

 

Un roman vraiment réussi, qui est d'ailleurs publié dans 38 pays !

 

reçu en service de presse

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Lucky Sophie

Parisienne de cœur & lyonnaise d'adoption, maman de 3 enfants (la Miss 12 ans, le p'tit gars 10 ans et P'tit Lucky 5 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents ! En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort ! Déjà plus de 3,5 millions de vues !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article

Lisbei 10/02/2017 14:39

Tiens, je note le titre, ça pourrait être une bonne idée de cadeau !
Bonne fin de semaine Sophie !

Lucky Sophie 10/02/2017 14:41

Oui il est assez consensuel à mon avis, pour plaire à un grand nombre de lecteurs ! ;-)