Lucky Sophie

Blog maman pour s'amuser et voyager en famille !

Piégés, roman d'amour à l'époque victorienne

Si je suis fan de polar, je ne suis pas contre un joli roman d'amour de temps en temps. Piégés de Christy Saubesty aux éditions Pygmalion, est de ceux-là, un élégant roman d'amour, se situant dans le Londres des années 1850, entre lords et ladies.

Piégés, roman d'amour à l'époque victorienne

La 4e de couverture :

"Aaron contemplait la silhouette frêle de Mlle Fischer. Bien qu'il fût ivre lors de leur dernière rencontre […], il se souvenait parfaitement de ses traits. [...] Indépendamment du fait qu'elle était aveugle, Abigail Fisher faisait partie de la catégorie des femmes qu'il n'approchait jamais. Des ingénues sans aucune expérience, affligées des défauts inhérents à leur jeunesse et s'effarouchant pour un rien. Non, vraiment, il n'avait eu aucune raison de penser à cette jeune femme."

Londres, 1853.

Aaron Wendell, riche héritier à la réputation sulfureuse, n'imaginait pas que sa vie serait bouleversée par une banale partie de campagne. Pas plus que la jeune Abigail Vischer, qui pensait avoir connu suffisamment de drames pour toute une vie. Dans leur dos, les jalousies s'exacerbent et dans l'ombre, l'ennemi les guette...

On évolue entre lords abusant de whisky dans leurs clubs et ladies prenant thé et petits gâteaux, se promenant dans des jardins parfumés de roses et se choisissant de jolies tenues. C'est assez attendu mais tellement bien décrit qu'on y plonge avec plaisir.

 

Abigail Fisher, fille du docteur Fisher, a perdu la vue et sa mère lors d'un triste accident un soir de 1843. Accident provoqué par un caprice de Lady Winthers qui, sortant de chez son amant, avait ordonné à son cocher d'aller trop vite.

10 ans plus tard, le docteur Fisher, malgré son origine modeste, évolue dans le milieu des lords et ladies, grâce à la générosité de Lord Winthers qui a voulu réparer la bêtise de sa femme.

Et justement, les Fisher se retrouvent invités à la partie de campagne que donnent les Winthers. Abigail s'y rend à contre-coeur, ne se sentant pas à sa place, à la fois en raison de son rang inférieur et de son handicap qui la gêne en milieu inconnu.

Lady Winthers trouvant qu'Abigail accapare injustement l'attention de son mari et de son ancien amant, elle décide de la perdre dans la forêt pour la punir.

Seule et désorientée, Abigail tombe accidentellement dans le lac. Le jeune libertin Aaron Wendell, qui passe par là, la sauve de la noyade et la réanime grâce à un bouche-à-bouche.

Hélas, étant donné sa réputation sulfureuse de coureur de jupons, l'assemblée pense qu'Abigail a été déshonorée par Aaron. Le Docteur Fisher somme donc ce dernier d'épouser sa fille pour lui éviter un scandale.

S'ensuit alors une relation trouble entre les deux jeunes gens, Abigail regrettant d'être mariée dans de telles circonstances, et craignant de ne pas intéresser son futur époux habitué à des femmes plus expérimentées.

 

Leur relation est à la fois douce et romantique, sensuelle, érotique, mais aussi froide, distante et même parfois agressive, ce qui rend la lecture pas ennuyeuse pour un sou et même assez addictive.

 

Un joli roman d'amour d'une autre époque !

reçu en service de presse

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Lucky Sophie

Parisienne de cœur & lyonnaise d'adoption, maman de 3 enfants (la Miss 12 ans, le p'tit gars 10 ans et P'tit Lucky 6 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents ! En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article

deborahow 05/01/2017 10:19

Il faut vraiment que je lise ce roman j'adore cette période historique :)
http://www.deborahow.com/