Lucky Sophie, activités et voyages en famille

Blog maman avec des idées pour bouger en famille, s'occuper et s'amuser !

La Vallée du Renard, un "gentil" polar de Charlotte Link

C'est lui le coupable !

Oui c'est à cause de lui que je me suis levée ce matin avec de grosses valises sous les yeux, légèrement hébétée que ce soit déjà l'heure de me faire tirer du lit, par ce réveil insistant.

Comme à mon habitude, une fois que j'avais fait connaissance avec Jenna, Matthew, Ryan, Nora, Debbie Alexia, Ken et Garrett, il était bien difficile de les abandonner au beau milieu de l'histoire, avant d'avoir eu la réponse à mes questions. Principalement : qui donc a enlevé Alexia ?

La Vallée du Renard, un "gentil" polar de Charlotte Link

C'est un polar original car on commence l'histoire en connaissant tout du crime, ou du moins du premier enlèvement, celui de Vanessa, la femme de Matthew. En tant que lecteur, c'est sympa d'avoir déjà des cartes en main. On a l'impression d'avoir un tour d'avance et que finalement on ne sera pas si surpris que cela à la fin.

Mais Charlotte Link, auteure allemande de polars que je découvre avec La vallée du Renard sait ménager le suspens. Surtout qu'elle prend d'abord bien le temps de nous laisser faire connaissance avec chacun des personnages de l'intrigue. Mais après un long moment où on voit un peu les choses arriver, on se laisse surprendre par l'enchaînement des rebondissements de la fin.

 

C'est un gentil polar, dans le sens où le criminel autour duquel tourne toute l'histoire, Ryan Lee, est un petit escroc avec un bon fond, il a seulement le chic pour se mettre toujours dans le pétrin.

 

Ayant emprunté à plusieurs reprises de l'argent à un grand magnat du crime -Damon-, Ryan Lee se retrouve à devoir lui rembourser une somme colossale, vingt mille livres, en comptant les intérêts astronomiques.

 

Evidemment Ryan, qui n'arrive jamais à garder un boulot longtemps (car il faut arriver à se lever tous les matins !) et qui vit de menus larçins, n'a pas une telle somme. Ayant vraiment peur de Damon, qui ne recule devant rien, ni la torture, ni l'assassinat, pour récupérer son argent, Ryan décide de s'improviser kidnappeur d'un jour pour obtenir une rançon qui remboursera sa dette à Damon.

 

Sur un parking désert au milieu de la lande anglaise, il avise Vanessa, une jeune femme avec des habits chics près d'une voiture qui vaut de l'argent, et décide de la kidnapper pour soutirer une rançon à son mari.

Il installe Vanessa dans une caisse avec des provisions d'eau et de nourriture dans une grotte absolument introuvable que lui seul connaît depuis sa tendre enfance et qu'il a baptisé La Vallée du renard. Il promet à Vanessa de venir la délivrer dès que son mari lui aura remis la rançon.

Hélas, Ryan est arrêté juste après et mis en prison pour coups et blessures graves, suite à une bagarre idiote qui a mal tourné dans un bar. Il n'ose pas parler de sa prisonnière retenue dans la caisse, de peur d'ajouter des années de prison à son compteur.

 

2 ans et demi plus tard, Ryan, libéré pour bonne conduite s'installe chez Nora, une correspondante qui s'est occupée de lui en prison. Toujours meurtri par la culpabilité d'avoir laissé Vanessa mourir dans sa caisse, Ryan entame une réinsertion modèle, en allant travailler chaque jour avec assiduité.

 

Hélas, des faits graves et étranges viennent rapidement tourmenter les proches de Ryan : Debbie son ancienne petite amie est agressée et violée, puis sa propre mère est kidnappée. Trop de mauvaises coïncidences, en plus ces agressions s'avèrent l'oeuvre de professionnels. Ryan y voit immédiatement la signature de Damon, une manière de lui mettre la pression pour le remboursement de sa dette, qui a encore dû s'alourdir d'intérêts exhorbitants pendant sa détention en prison.

 

Mais l'histoire prend une toute autre tournure lorsqu'Alexia, rédactrice en chef d'un journal local, disparaît, au même endroit et dans les mêmes circonstances que Vanessa 3 ans plus tôt. Cela ne peut être l'oeuvre de Damon pour tourmenter Ryan, Ryan en est sûr, car personne n'est au courant de ce qui est arrivé à Vanessa... à part Vanessa elle-même. Alors qui est-ce ? Est-ce que Vanessa aurait réussi à s'échapper de la caisse lourdement vissée ?

 

Ken, le mari d'Alexia, père au foyer héroïque assumant leurs 4 enfants, son ami Matthew (également mari de la disparue Vanessa) et Jenna, amie de Vanessa qui entame tout juste une relation avec Matthew, sont morts d'inquiétude pour Alexia et ont bien du mal à y voir clair... Tout comme la police d'ailleurs.

 

On dévore rapidement les 500 et quelques pages de ce polar écrit dans un style fluide facile à lire, avec beaucoup de détails sur les personnalités des protagonistes qui s'entrecroisent comme dans un Lelouche, avec en toile de fond le cadre dépaysant de petites villes anglaises, d'où la côte et la campagne ne sont jamais loin.

 

reçu en service de presse

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Lucky Sophie

Parisienne de cœur & lyonnaise d'adoption, maman de 3 enfants (la Miss 11 ans, le p'tit gars 9 ans et P'tit Lucky 5 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents ! En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort ! Blog aux 3,5 millions de vues !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article