Lucky Sophie

Blog maman pour s'amuser et voyager en famille !

Courageuse

Courageuse

On me dit gentiment "J'espère que tu vas bien".

En façade, je réponds "Oui, oui, ça va." Courageusement.

Parce c'est ainsi, on me l'a suffisamment répété "Tu sais, la vie ce n'est pas toujours simple, il faut être courageuse".

Tiens, si j'avais été noble avec un grand château, sans doute que ça aurait été ma devise, gravée sur le fronton de la porte et de la cheminée "La vie, c'est pas simple tous les jours".

 

Mais je m'égare. Que répondre d'autre ?

A quoi ça servirait que je dise "Je passe la moitié de ma journée à pleurer et l'autre moitié au téléphone à essayer de décrypter le jargon nébuleux du corps médical". Oui ça me semblerait déplacé, vu que moi je vais bien, ce n'est pas moi qui suis clouée sur un lit d'hôpital.

Et puis, le courage c'est l'un de mes plus grands talents.

Si des fées se sont penchées sur mon berceau à la naissance, j'imagine que comme dans la Belle au Bois Dormant, il y a eu la mauvaise fée qui m'a gratifié du don de pas-de-bol et que la gentille fée, qui est passée après pour tenter de réparer cela, m'a donné le courage !

 

Remarquez, c'est plutôt utile.

A même pas 4 ans quand mes parents ont divorcé, je me suis sentie immensément triste, la psy qui m'a vue a dit "Mais si, elle le prend bien", alors courageuse, j'ai fait comme si je le prenais bien, pour ne pas accentuer la peine de ma famille.

Pourtant j'espèrais toujours rentrer le soir dans une maison où il y aurait mon papa et ma maman ensemble. Puis j'ai connu des petites filles dont le papa était mort "Tu vois t'as de la chance, le tien est vivant". Alors je suis restée immensément triste mais en silence en me disant qu'il fallait être courageuse, parce que j'avais quand même de la chance.

 

Ensuite mes grands-parents ont disparu l'un après l'autre, j'ai cru mourrir de chagrin. J'avais perdu mes piliers. On m'a consolée en me disant que c'était la vie et que c'était normal. Alors j'ai continué mon chemin, un peu plus bancale qu'avant, mais toujours courageusement.

 

Il y a eu les études en classe prépa où il a fallu étudier courageusement pour avoir un bon travail plus tard (quand on part dans la vie sans un radis, y a pas le choix).

 

Il y a eu les premiers jobs où je travaillais bien plus d'heures que de raison "Mais quand on a la chance d'avoir un CDI, il faut être courageuse"...

 

Pour reprendre le boulot à la fin du congé maternité légal et laisser un tout petit bébé de même pas 2 mois et demi, il m'a fallu encore plus que du courage. Mais c'était nécessaire, et je commençais à connaître la chanson...

 

Quand j'ai abandonné mon job salarié, contre quasiment l'avis de tous, il m'a fallu aussi bien du courage pour assumer mon envie d'être présente auprès de mes enfants et créer mon activité.

 

Et dire que c'était les 39 plus belles années de ma vie, et que logiquement les 40 suivantes, de 40 à 80 ans, demanderont encore plus de courage...

 

Oui il y a des jours comme ça où je me lamente un peu sur moi-même, où je trouve que la vie est trop dure (même si je sais que je n'ai pas à me plaindre).

Allez, demain ça ira mieux, en attendant je vais m'armer de... courage !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Lucky Sophie

Parisienne de cœur & lyonnaise d'adoption, maman de 3 enfants (la Miss 12 ans, le p'tit gars 10 ans et P'tit Lucky 5 ans), j'ai envie de partager, dans la bonne humeur, bonheurs, galères et bons plans de parents ! En général, j'accumule les pas-de-bol d'où le titre de ce blog... pour conjurer le sort ! Déjà plus de 3,5 millions de vues !
Voir le profil de Lucky Sophie sur le portail Overblog

Commenter cet article

marieisa79 01/03/2016 17:35

Un message qui me touche beaucoup. Moi aussi j'ai toujours été courageuse, j'ai minimisé les petits soucis du quotidien, les difficultés rencontrées sur le chemin de la vie. Ne jamais se plaindre. Jusqu'au jour où le ciel m'est tombé sur la tête. De longs essais bébé, enfin une première grossesse, qui tourne en fausse couche qui ne veut pas partir, des medicaments qui ne font rien, une aspiration, une MAV dans l'utérus, des synéchies, des médecins désemparés et mes espoirs de devenir un jour une maman qui s'évanouissent. Et tous les tracas de la vie deviennent insignifiants face à cette montagne de larmes et de désespoir. Alors oui,je m'autorise enfin le droit de pleurer et de m'effondrer. C'est quand on ne sait meme plus où trouver le courage que l'on realise que l'on n'est plus vraiment en vie.

Lucky Sophie 01/03/2016 18:26

Oh c'est bouleversant <3 J'espère que tu vas trouver des sources de bonheur <3

Ysaline 26/02/2016 09:25

Bonjour,

J'aurais pu écrire vos lignes avec cependant une différence : l'immense chance de ne pas avoir subi le divorce de mes parents.

Comme vous, je réponds toujours "ça va" parce que j'ai été éduquée comme ça : "ne jamais se plaindre car il y a pire." Certes... Mais, au fur et à mesure que le temps passe, je m'enfonce... Et, je tremble car je crains qu'un jour, malgré moi, mes forces me lâchent et me contraignent à abandonner - définitivement ou pas - mes trois enfants. C'est eux qui m'empêchent de couler... Ils sont ma raison de vivre...

Bon courage ! Vive la vie...

Cordialement.

Lucky Sophie 28/02/2016 22:37

Merci beaucoup, bon courage également !

chocoladdict 26/02/2016 08:27

on a aussi le droit de ne pas aller bien ...je crois que je suis un peu comme toi, je ne montre jamais que ca ne va pas à mes amis et souvent on pense que je suis super forte (alors que je pleure beaucoup ))...si tu as envie de reprendre un peu de force devant une bonne pâtisserie n'hésite pas : )

Lucky Sophie 28/02/2016 22:38

Merci ! Oui merci, d'ici une semaine ou deux, ça me fera un bien fou ! :-)

coralie de cetaitcommentavant 25/02/2016 21:44

<3

Lucky Sophie 28/02/2016 22:38

<3

Mimi 25/02/2016 21:14

Je t'envoie des ondes positives pour traverser ces moments bas de la vie.

Lucky Sophie 28/02/2016 22:39

Merci beaucoup !

Marie mon-nid 25/02/2016 20:24

<3

Lucky Sophie 28/02/2016 22:39

<3

Let01 25/02/2016 17:32

J'aime beaucoup cette image "J'imagine que comme dans la Belle au Bois Dormant, il y a eu la mauvaise fée qui m'a gratifié du don de pas-de-bol et que la gentille fée, qui est passée après pour tenter de réparer cela, m'a donné le courage !", je me retrouve tellement.

Mais la fois où ce fut le coup dur de trop, ou je n'ai plus trouvé ce "courage de façade", que j'ai du consulter une psy pour m'aider, elle a dit ces mots : "VOUS AVEZ LE DROIT...vous avez le droit de pleurer, d'être en colère, de ne pas sourire, de trouver votre situation injuste et difficile, de n'en avoir rien à faire qu'il y ait pire ailleurs, d'être ce que vous appelez "égoïste", OUI VOUS AVEZ LE DROIT" et sincèrement, s'accorder CE DROIT de temps en temps, s'autoriser a être "faible", s'autoriser à demander de l'aide, c'est juste humain et ça évite l'accumulation et ses conséquences. Alors la prochaine fois qu'on te demande si ça va, prends le droit de dire "NON" et de laisser parler tes émotions.

Lucky Sophie 28/02/2016 22:43

Oui tu as raison, même si c'est difficile de pouvoir se l'accorder quand on la responsabilité cumulée de ses enfants et de ses parents...

maman est occupée 25/02/2016 16:32

Et il en faut du courage pour reprendre le boulot et laisser une bouille d'amour de 2 mois et demi chez la nounou, j'en sais quelque chose !

Lucky Sophie 28/02/2016 22:43

Oh que oui ! <3

Pascaline 25/02/2016 13:47

Bonjour, on ne se connait pas, mais ce message me touche sûrement parce que moi aussi je trouve que la vie est souvent pas bien simple à assumer.
J ai longtemps eu le même discours que toi, j ai comparé les douleurs, les souffrances, les drames des autres en relativisant les miens. Mais en vrai il y a un peu du déni dans cette histoire. On se piétine un peu. On ne s autorise pas à être malheureux parce qu'il faut être courageux dans la vie. Tu as le droit d être affaiblie, tu as le droit d avoir des manques, des failles, tu as le droit d être vulnérable et de demander de l aide. Demande de l aide. Un plat chaud tout prêt pour les enfants, une épaule sur laquelle pleurer, une oreille pour t écouter, quelque un dans ton réseau qui pourrait t éclairer dans tes questionnements médicaux. N oublie pas que tu es humaine, et c est qui fait de toi un être unique et exceptionnel. Haut les cœurs.

Lucky Sophie 28/02/2016 22:45

Tu as raison, merci, il faudrait certainement que je prenne l'habitude de me faire davantage épauler...

mubucaro 25/02/2016 12:57

oh plein de courage alors, je te comprends je suis un peu dans la même situation quelques années avant ...

Lucky Sophie 28/02/2016 22:46

Mince, pas simple, hein ?...

Une parisienne à Vincennes 25/02/2016 11:46

Des bisettes et que les 40 prochaines soient les meilleures

Lucky Sophie 28/02/2016 22:46

Oh merci t'es chou ! <3

oph 25/02/2016 11:39

Plein de "courage"... Je ne sais pas trop quoi dire d'autre en pareille situation...

Lucky Sophie 28/02/2016 22:46

C'est déjà beaucoup, merci ! <3

Madame Parle 25/02/2016 10:33

Je crois justement l'inverse que les 40 années à venir seront les plus belles car tu sembles t'autoriser à un peu poser les armes, la sérénité est proche!! Je t'embrasse

Lucky Sophie 28/02/2016 22:47

Tu es douée pour voir le verre à moitié plein ! Des bises, merci !

swettylux 25/02/2016 10:30

plein de bisous courageeee

Lucky Sophie 28/02/2016 22:47

Merci ! <3

Madem0iselle-M 25/02/2016 09:54

Coucou Ma Sophie,

Je t'envoie pleins de bisous et de courage ...

Lucky Sophie 28/02/2016 22:47

Merci beaucoup ! <3

Lucie Chipounette 25/02/2016 09:36

Parfois on se dit qu'on n'a pas le droit de se plaindre car il y a pire que nous mais ... si on a le droit parce que oui, la vie c'est pas facile tous les jours! Chacun a ses plus ou moins gros soucis. Je t'envoie plein d'ondes positives de Bretagne! Bises

Lucky Sophie 28/02/2016 22:48

Merci beaucoup, c'est adorable !

Lisbei 25/02/2016 09:25

Ma chère Sophie,
je t'envoie plein d'ondes positives et un colis de bisous, ça ne changera pas le monde, mais des fois, ça fait du bien, de savoir qu'il y a des gens qui nous apprécient juste comme ça ...
Je t'embrasse très fort.

Lucky Sophie 28/02/2016 22:49

Oh merci, ça me réchauffe le coeur ! <3

Amélie 25/02/2016 08:01

Parfois, on a l'impression que ça ne s'arrête pas.Malgré le soutien des autres, ce qui t'arrive à toi t'es propre.Une fois que les gens ont franchi la porte de chez eux, ils ont oublié ton malheur.(c'est comme ça que je ressens notre société actuelle)
Alors effectivement compte sur toi-même et chaque fois qu'il y a des petits bonheurs simples de la vie, prends-les !Je suis une "pas lucky" et me sens chaque fois plus forte après des gros coups durs.Me confier à ma meilleure amie est mon seule remède (sans compter mon mari bien sûr) ! Alors oserai-je te dire "courage" Sophie ! Je te dirai "pleure chaque fois que tu en as envie" et souris chaque fois que la vie te le permet.

Lucky Sophie 28/02/2016 22:51

Oui je crois que laisser échapper mon chagrin était nécessaire, maintenant on va aller de l'avant !